Diego Garcia sur la liste des six lieux interdits aux touristes, selon The Telegraph



Le site web du groupe de presse britannique The Telegraph a, sur sa page Telegraph Travel, établi, le mardi 1er novembre, une liste de six lieux de par le monde qui sont interdits à la visite et au tourisme. Parmi figure l’île de Diego Garcia, qui fait partie de l’archipel des Chagos et dont la souveraineté est revendiquée par l’État mauricien. Telegraph Travel annonce Diego Garcia comme faisant partie du British Indian Ocean Territory, une île aux plages sablonneuses et aux lagons remplis de beaux coraux. Bémol : l’éviction forcée des Chagossiens des îles de l’archipel, dont Diego Garcia, dans les années entourant l’indépendance mauricienne et son interdiction d’accès depuis à toute personne ne faisant pas partie du personnel officiel occupant la base militaire américaine qui y est construite. Le site web explique que des groupes qui militent pour les droits humains ont de forts soupçons sur l’utilisation de cette base militaire, par la CIA, comme lieu de torture pour prisonniers. Telegraph Travel cite aussi l’île de Surtsey, près des côtes islandaises ; le North Sentinel Island, dans l’archipel des Andamans ; les grottes de Lascaux, en France ; l’île de Quiemada Grande, au Brésil et le temple shinto d’Ise Jingu, au Japon, comme figurant parmi ces lieux interdits, pour une raison ou une autre, à toute visite non-autorisée.

Posted by on Nov 4 2016. Filed under Featured, Monde, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.