Retransmission à la télé: l’immunité lors des directs du Parlement



Les diffuseurs des travaux parlementaires en direct seront épargnés de poursuites criminelles ou civiles si des informations controversées sont diffusées. C’est ce que prévoit l’Information & Communication Technologies (Amendment) Bill qui sera présenté au Parlement mardi 15 novembre. Inscrit au nom du Premier ministre, sir Anerood Jugnauth, ce projet de loi prône la création d’un Information and Communication Technologies Board qui aura pour tâche de superviser le déroulement de ces retransmissions. Le président de ce conseil d’administration sera nommé après consultation avec le leader de l’opposition. Le conseil sera composé d’un représentant du bureau de l’Attorney General, d’un représentant du ministère de la Technologie, de la communication et de l’innovation, du secrétaire aux Affaires étrangères et de quatre autres membres nommés par le ministre de la Technologie, de la communication et de l’innovation. Les membres du board devront maîtriser l’informatique et la loi sur la retransmission en direct. Leurs conditions de service seront déterminées par le PMO.

Posted by on Nov 14 2016. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.