A Rome: Maurice Piat élevé au rang de cardinal, XLD réitère l’invitation du gouvernement au Pape François



Maurice compte maintenant un cardinal au sein de son Eglise. Depuis le samedi 19 novembre, Mgr Piat a reçu sa barrette et son anneau cardinalices du Pape Francois. Il est maintenant titulaire de la Paroisse Sainte-Thérèse en Italie.

La cérémonie s’est tenue au Vatican, à la Basilique St-Pierre, à Rome. Le pape a élevé au rang de cardinal, 17 hommes d’église d’horizons différents. Maurice Piat était le cinquième sur la liste à recevoir les bénédictions du chef de l’Eglise Chrétienne. La bague est le symbole d’un lien encore plus fort entre l’homme et l’Église.
La cérémonie s’est déroulée dans une ambiance solennelle empreinte d’émotions, car ce n’est pas souvent que des cultures diverses des quatre coins du monde accèdent à ce rang en même temps. Après la cérémonie, les nouveaux cardinaux ont rencontré les nouveaux élus ainsi que les autres membres du collège des cardinaux.

Lors de son discours, le Pape Francois a justifié son choix en mettant l’accent sur le problème d’immigrants qui touche l’Europe en ce moment. «Ils sont qualifiés d’ennemis car ils ont une langue et une couleur de peau différentes» a-t-il déclaré.

L’universalité de ce nouveau collège de Cardinalat est un signe fort qu’il a souhaité envoyer au peuple. Après le discours, il a remis la barrette, l’anneau et la bulle de création aux 17 nouveaux cardinaux. Le chef de l’Église catholique mauricienne a été créé cardinal par le pape François, samedi, devant plus de 400 compatriotes qui ont fait le déplacement. Beaucoup, toutes religions confondues, parlent de fierté pour le pays.

« Je suis très touché, très ému… » Devant le parterre de proches et de dignitaires de l’église catholique mauricienne réunis dans l’enceinte de la basilique Saint-Pierre, au Vatican, Mgr Maurice Piat n’a pas de mots pour s’exprimer à sa sortie du consistoire, où il a été élevé au rang de cardinal par le pape François. Désormais responsable de la paroisse de Sainte-Thérèse, à Rome, il explique que la cérémonie consistait à lui offrir « le titre et l’anneau » et que ses tâches « viendront après ».

L’émotion est aussi palpable chez les proches de Mgr Piat. Bénédicte Avrillon, nièce de l’évêque de Port-Louis, se dit « très fière », surtout d’avoir pu partager cet instant avec son oncle. Mgr Alain Harel, l’évêque de Rodrigues, a fait ressortir que c’était une grande « émotion » de voir un « frère » être appelé à de hautes responsabilités et de faire partie de « l’équipe rapprochée » du pape.

Présent à la cérémonie avec six autres ministres du gouvernement mauricien, le Premier ministre adjoint Xavier-Luc Duval explique avoir réitéré au pape l’invitation de sir Anerood Jugnauth à visiter l’île. Pour le ministre des Finances, Pravind Jugnauth, la création de Mgr Piat au rang de cardinal est une grande « fierté nationale ».
La fierté se lisait aussi sur le visage des quelque 400 Mauriciens ayant fait le déplacement à Rome. Certains n’ont pas manqué de faire flotter le quadricolore à l’intérieur de la basilique Saint-Pierre, où 16 autres évêques et archevêques des quatre coins du monde ont été créés cardinal. Ils ont dû faire le pied de grue devant la basilique plusieurs heures durant pour pouvoir assister à cette cérémonie, qui a duré plus d’une heure. Pour la presse internationale, Mgr Piat est un des nouveaux « princes de l’Église » après avoir reçu du pape son anneau et sa barrette pourpre.

La messe du 27 novembre en préparation
Parce que le cardinalat de Mgr Maurice E. Piat est aussi le nôtre, celui de notre Église, du pays et de la région, c’est une action de grâce aux dimensions nationales et régionales qui est prévue le dimanche 27 novembre à 14 heures à Marie Reine de la Paix. Zoom sur les préparatifs.Alors que beaucoup ont les yeux rivés sur Rome pour le consistoire et la messe du 20 novembre avec le Pape François, on met la dernière main aux préparatifs pour le voyage de retour et la messe du 27 novembre. Une équipe dévouée et motivée travaille d’arrache-pied depuis plus d’un mois. Lundi dernier quelques membres du comité se sont donnés rendez-vous au monument marial, cathédrale à ciel ouvert, témoin des grands événements de notre Église et du pays.

Plan du site à l’échelle à la main, Gérald Grenade ne néglige aucun détail. « J’ai participé à beaucoup de cérémonie et monté plusieurs spectacles, mais cette messe du 27 novembre reste particulière. Deux cardinaux à la suite cela n’arrive pas tous les jours », sourit-il. Le défi du jour: où caser l’écran géant? Pour que tous soient vraiment aux premières loges une équipe se charge de basculer les moments forts sur un écran car à Marie-Reine-de-la-Paix tout ce qui est visuel est un casse-tête vue l’étendu du sanctuaire et les dénivelés.

Plus tôt ce lundi matin, le père Gérard Sullivan, vicaire général, toujours en compagnie de Gérald Grenade et de Virginie Julien, chargé des relations publiques à l’évêché, occupent les lieux pour délimiter les zones sensibles; comprenez par là les lieux où seront placés les VVIPs. Officiels, diplomates et représentants d’autres religions seront présents pour la messe d’action de grâce. « Nous travaillons étroitement avec la police », se félicite le père Gérard Mongelard. Ce dernier qui préside le comité organisateur connaît bien les lieux et le modus operandi pour les grands rassemblements pour avoir été curé de l’Immaculée Conception. « On prépare une grande fête, N’ayons pas peur d’employer ce mot. Nous allons célébrer un événement qui nous dépasse. Ce n’est pas seulement l’Église qui est dans la joie, mais tout le pays. Je me rappellerai toujours des paroles du Cardinal Margéot qui disait souvent qu’il plaçait son cardinalat au pied un peuple mauricien. Maurice E. Piat abonde dans le même sens. Son nomination c’est aussi celle de l’Église, celle du pays et de la région toute entière ».

Avec Patrick Ah Fat qui gère l’entretien et la sécurité de Marie-Reine-de-la-Paix, le père Mongelard peut travailler en toute sérénité. « Le monument est comme ma deuxième maison. Je m’en occupe avec beaucoup de joie. Nous vivons un temps de grâce. Le site va subir un petit lifting d’ici le 27 novembre nous allons le décorer pour que la fête soit plus belle », s’amuse-t-il. C’est une équipe sous la houlette de Soeur Josiane Marie-Jeanne qui aura la responsabilité de la décoration. Pour la représenter au site visit de ce lundi, Pamela Wong qui s’est engagée au côté de son mari Bill. « Nous travaillons toujours à deux sur ces événements diocésains. C’est une double joie pour moi car je connais bien Mgr Piat. C’est un grand ami de la famille ». Quant à Bill son époux, c’est une toute autre occupation qui le mobilise. « Nous serons une quinzaine à gérer la sacristie et l’acheminement du matériel liturgique et le rapatriement après la messe. Cela reste un défi de taille vu le nombre de personnes attendu», conclut-il.

Ceux qui ne pourront être présents pourront suivre la célébration en live sur la MBC. Notamment sur MBC SAT et MBC TV1

Posted by on Nov 21 2016. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Santé. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.