Premier League : Manchester United remporte le choc contre Tottenham (1-0) et recolle au peloton de tête



Malgré un Hugo Lloris héroïque, Tottenham a craqué (1-0) à Old Trafford dimanche face à Manchester United. La première victoire à domicile des Red Devils depuis le 24 septembre.

Le match : 1-0
Avec trois Frenchies sur la pelouse d’Old Trafford au coup d’envoi (Pogba, excellent, Martial, moins en vue, côté Manchester United, et Lloris, énorme dans le but de Tottenham), puis cinq avec la très bonne entrée en jeu de Moussa Sissoko côté droit des Spurs (57e) et celle de l’ancien Marseillais Nkoudou (84e), le choc de la 15e journée anglaise a tenu toutes ses promesses dans l’intensité et souri au final aux Red Devils, décisifs grâce à Henrikh Mkhitaryan, premier buteur arménien de l’histoire en Premier League (1-0, 31e).

Héros malheureux puisqu’il est sorti sur civière en fin de match (cheville ou genou gauche), l’ancien joueur de Dortmund a profité d’une ouverture d’Ander Herrera sur une perte de balle d’Harry Kane pour transpercer Lloris, héroïque par ailleurs devant Pogba, son coéquipier en équipe de France qui l’a obligé à deux sauvetages (2e, 65e) et touché sa barre sur coup franc (61e).

MU a concédé peu d’occasions en première période. Davantage en seconde, surtout sur coups de pied arrêtés. Mais les tentatives d’Erickssen ont été écartées par De Gea (19e, 70e), tandis que Wanyama, seul au second poteau sur coup franc, a gâché la meilleure balle d’égalisation des Spurs en piquant une tête complètement à côté alors que le but était grand ouvert (55e). Avec ce premier succès contre le Top 4, le premier aussi à domicile depuis le 24 septembre, MU reste 6e mais recolle au peloton, à désormais trois points de son adversaire du jour (5e), six de Manchester City (4e), mais toujours à 13 longueurs du leader Chelsea, vainqueur plus tôt de West Brom’ (1-0).

Le joueur : Henrikh Mkhitaryan
Impliqué dans quatre buts (2 buts et 2 passes décisives) lors des quatre derniers matches de MU, toutes compétitions confondues, il a été à l’origine de la première situation dangereuse du match, un duel franco-français remporté par Lloris face à Pogba, ce dernier trouvé par Ibrahimovic qu’il avait lancé côté droit (2e). Avant de marquer, l’ancien joueur de Dortmund avait tenté un enchaînement poitrine-volée à la conclusion d’un joli mouvement collectif (12e) et déclenché une violente frappe dont la cuisse de Vertonghen, venu au contre, doit se souvenir (22e). Ses ouvertures en seconde période pour Ibrahimovic (49e, 59e) et Martial (56e) auraient mérité un meilleur sort. Il est sorti apparemment sérieusement blessé sur un tacle de Danny Rose (84e).

Le chiffre : 96
La Premier League est plus que jamais la championne de la mondialisation dans le football. Avec Henrikh Mkhitaryan, des joueurs de 96 nationalités différentes ont désormais inscrit au moins un but dans le Championnat d’Angleterre.

Posted by on Dec 12 2016. Filed under Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.