La PLHDWU dénonce l’incompétence se dit soulager du départ de Xavier-Luc Duval



 « Nous sommes soulagés du départ de Xavier-Luc Duval du gouvernement. Le leader du PMSD et sa clique n’ont cessé de faire la pluie et le beau temps dans le port.» C’est en ces termes que José François, président du Port-Louis Harbour and Docks Workers’ Union (PLHDWU) accueille la démission du leader  Xavier-Luc Duval (photo) et des autres membres du Parti mauricien social-démocrate (PMSD). Les membres de cette instance syndicale ont tenu une conférence de presse hier à l’hôtel Le Saint George. Ils ont souhaité dénoncer la «politique de l’autruche» menée par l’ancien Premier ministre adjoint concernant la mise en œuvre du rapport de la Commission de conciliation et de  médiation (CCM).

 «Le rapport de la CCM stipule clairement que la direction de la Cargo Handling Corporation Limited a failli dans sa tâche et s’est adonnée à des pratiques injustes et discriminatoires envers les travailleurs du port. Mais le conseil d’administration de la compagnie s’est caché derrière un conseil légal bidon», avance José François. Il est d’avis que le leader du PMSD a nommé le directeur général de la Cargo Handling Corporation Limited (CHCL) pour qu’il «kas lérin bann travayer».

Commentant la démission du PMSD du gouvernement, le syndicaliste souligne : «XavierLuc Duval parle de démocratie. Est-ce qu’il y avait de la démocratie  dans le port quand il était là ? Est-ce que la démocratie est présente au sein du PMSD ?» José François se dit satisfait que le port soit passé sous la responsabilité du Premier ministre. Il demande donc au chef du gouvernement et à Pravind Jugnauth, ministre des Finances, de revoir la nomination du conseil d’administration de la CHCL.

 «Nous espérons que le Premier ministre enlève du port toutes les personnes qui ont une connexion avec Xavier-Luc Duval et le PMSD.» Il fustige aussi l’incompétence de l’ancien Premier ministre adjoint et ses nominés politiques au sein de la CHCL. «Les épidémies sont apparues par manque de contrôle.»

Le négociateur Rama Valaydon a lui aussi tiré à boulets rouges sur Xavier-Luc Duval qui aurait «berné les travailleurs du port». Il déplore également le laisser-aller du PMSD. Pour finir, le PLHDWU, qui jure allégeance au gouvernement en place, souhaite que 2017 soit «l’année de la jeunesse avec Pravind Jugnauth comme Premier ministre, qui devra rendre au secteur portuaire ses lettres de noblesse».

Posted by on Dec 30 2016. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Sci-Tech. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.