PREMIER LEAGUE // J30 // RÉSUMÉ PALACE FOUDROIE CHELSEA, UNITED FAIT DU SURPLACE



Au terme d’une rencontre complètement folle, Crystal Palace a réussi à faire tomber Chelsea à Stamford Bridge (1-2), en défendant héroïquement face à des Blues pourtant inspirés offensivement. Dans les autres matchs, Manchester United a calé face à West Bromwich (0-0), tandis que Tottenham a fait le job à Burnley (0-2).

Chelsea 1-2 Crystal Palace

Buts : Fàbregas (5e) pour Chelsea // Zaha (9e), Benteke (11e) pour Crystal Palace

Un coup de tonnerre dans le ciel sans nuage de Chelsea. Invaincus depuis début janvier et leader avec dix points d’avance, les hommes d’Antonio Conte ont dû s’incliner face à un Palace héroïque de bout en bout défensivement. Pourtant, tout commence bien pour les Blues : Hazard, bien lancé en profondeur, centre pour Fàbregas, qui conclut à bout portant. Chauds comme la braise devant, les Londoniens sont néanmoins beaucoup plus fébriles derrière. Et vont se prendre en pleine face deux éclairs signés Wilfried Zaha, dont la jolie frappe croisée dans la surface trompe Courtois, puis Christian Benteke, qui, bien servi par Zaha, pique astucieusement son ballon pour battre une seconde fois le portier belge. Folie. Pourtant, Chelsea envoie du jeu et multiplie les opportunités grâce aux rushs de Pedro, aux tirs de Costa et aux passes laser de Fàbregas. Mais rien ne veut plus rentrer, notamment grâce au portier de Palace, Wayne Hennessey, impeccable sur sa ligne. Frustrant pour les Blues, qui auraient également pu bénéficier d’un penalty, après une main évidente de Townsend. Rien ne change après la pause, Chelsea fait le siège de la surface des Eagles, qui défendent sans craquer, avec un Mamadou Sakho taille patron qui honore son tout frais statut de 2e meilleur joueur de Premier League du mois de mars. Chelsea aura ainsi beau continuer à se procurer un nombre incroyable d’occasions, les hommes de Sam Allardyce tiennent jusqu’au bout. Coup d’arrêt pour les Blues, qui gardent cependant une avance conséquente au classement sur Tottenham, second.


Manchester United 0-0 West Bromwich Albion

Privé de Zlatan, suspendu, et remplacé en pointe par Rashford, United monopolise le cuir et arrose sans s’arrêter le but de WBA. Finalement beaucoup de bruit pour pas grand-chose, puisque les hommes de Mourinho, malgré une dizaine de tirs au compteur, ne parviennent pas à trouver une seule fois le cadre en première période. Les Red Devils ne sont pas franchement plus inspirés par la suite, et la rencontre doit se conclure sur un vilain zéro-zéro. Sale après-midi pour les Mancuniens, qui stagnent à la cinquième place.


Leicester 2-0 Stoke City

Buts : Ndidi (25e), Vardy (47e) pour Leicester

Shakespeare in Love. Depuis que Craig Shakespeare a repris les rênes de Leicester, son mariage avec les Foxes fonctionne du feu de Dieu. Du coup, Leicester a la pêche à l’heure de recevoir Stoke et bombarde de frappes le but de son adversaire du jour en début de match. Sans succès, jusqu’à ce que Wilfred Ndidi s’énerve un bon coup et envoie une frappe atomique dans la lulu. Un but grandiose qui inspire Jamie Vardy, qui plante une volée splendide du droit dans la surface en début de seconde période. Emballez, c’est pesé pour Leicester, qui enchaîne une quatrième victoire de rang en championnat.


Watford 1-0 Sunderland

But : Miguel Britos (59e) pour Watford

Toujours lanterne rouge, Sunderland se sait dans l’obligation de gratter des points sur la pelouse du Watford de Walter Mazzari. Le hic, c’est que les Black Cats ont clairement la trouille en première période et n’arment pas la moindre frappe. Moche. Forcément, Watford finit par profiter de l’apathie des visiteurs et ouvre la marque par Miguel Britos. L’ancien Napolitain claque une tête à bout portant sur corner. Suffisant pour permettre aux Hornets de l’emporter. Et inquiétant pour Sunderland, qui voit la descente en Championship se rapprocher de semaine en semaine.


Burnley 0-2 Tottenham

Buts : Dier (66e), Son (77e) pour Tottenham

Deuxième, porté par un Harry Kane en feu depuis le début de l’année (neuf buts inscrits en Premier League en 2017), Tottenham tente d’asphyxier sans attendre Burnley. Mais si les Clarets passent leur temps à courir après le ballon, ils contiennent plutôt bien les offensives des Spurs, muets lors du premier acte. C’est finalement sur coup de pied arrêté que les boys de Mauricio Pochettino vont débloquer la situation, Eric Dier exploitant un coup franc mal dégagé par la défense de Burnley pour marquer du droit dans la surface. De quoi anéantir les espoirs de Burnley, qui encaisse rapidement un second pion signé Son Heung-min, qui marque du gauche, esseulé face au but. Belle opération pour les Spurs, qui reviennent à sept points de Chelsea au classement.


Hull City 2-1 West Ham

Buts : Robertson (53e), Ranocchia (85e) pour Hull // Carroll (18e) pour West Ham

Privés de victoire en championnat depuis février, les Hammers veulent mordre d’entrée. Et ouvrent logiquement le score par Andy Carroll, qui fait jouer son physique de bûcheron pour enchaîner contrôle de la poitrine et frappe du gauche, après un bon centre d’Aaron Cresswell. Andy style. Mais Hull ne coule pas, continue de jouer et égalise logiquement par Andrew Robertson. Et si West Ham continue de dominer, ce sont bien les Tigers qui s’arrachent pour prendre les trois points grâce à Andrea Ranocchia qui, bien servi par Kamil Grosicki, plante un coup de boule salvateur. Succès décisif pour Hull, toujours 18e, mais qui conserve ses chances de maintien dans l’élite.

PAR ADRIEN CANDAU

Posted by on Apr 1 2017. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.