Affaire Nandanee Soornack : La magistrate Adila Hamuth exprime de fortes réserves sur l’action de la police



La demande de la police mauricienne pour étendre les mandats d’arrêts contre Nandanee Soornack a été rejetée en cour de district de Port-Louis ce matin. La magistrate Adila Hamuth a été très critique à l’encontre de la police dans son jugement.  Elle a déclaré : « There is strong reservation to believe that police wanted to obtain warrant of arrest from the backdoor…»

Me. Yatin Varma, qui représente Nandanee Soornack dans cette affaire, accule également la police mauricienne pour sa façon de faire. « C’est très grave la façon dont la police a agi depuis le début de cette affaire, a fait ressortir la magistrate. Son ruling a fait état de la façon de faire de la police et des pratiques concernant des mandats d’arrêt, des charges provisoires et des charges formelles. La cour a condamné aussi la manière d’agir sans rechercher l’avis du DPP. »

Me Varma a tenu à souligner l’indépendance du judiciaire. « Nous accueillons cette décision de la cour avec beaucoup de satisfaction et nous saluons l’indépendance du judiciaire. »

Rappelons aussi que Nandanee Soornack sortira enfin de son mutisme le 19 avril prochain. Elle tiendra une conférence de presse en Italie.

Posted by on Apr 9 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.