Rien n’indique un attentat terroriste à Dortmund



Les autorités allemandes ne disposent pas à ce stade d’éléments indiquant que les explosions mercredi soir près du bus de l’équipe de football de Dortmund sont d’origine “terroriste”, ont indiqué des sources proches des services de sécurité à l’agence de presse DPA.

Il n’y a pour le moment “aucun élément” pointant dans cette direction, a souligné l’agence allemande sur la base de ces sources. La police ne parle pas non plus à ce stade d’attentat, mais d’une “attaque grave à l’explosif”. “Les explosifs pourraient avoir été dissimulées dans une haie à proximité d’un parking”, a ajouté la police de Dortmund dans un communiqué.Des hooligans?
Une porte-parole de la police, interrogée par l’AFP, s’est refusée à commenter des spéculations de médias allemands faisant état d’un explosif actionné à distance et pointant la responsabilité possible de hooligans. Le football allemand a eu dans le passé régulièrement maille à partir avec des supporters ultras dans ses stades et en particulier dans la région de Dortmund, l’ouest de l’Allemagne, qui compte de nombreux clubs rivaux dans le championnat de première division.

L’AS Monaco se déplaçait à Dortmund ce mardi soir où elle devait disputer son quart de finale aller de la Ligue des champions (20 h 45). Mais l’avant-match a été marqué par une explosion survenue près du bus de l’équipe allemande à une dizaine de kilomètres du BVB Stadion de Dortmund. L’AFP évoque “l’explosion” de trois “charges d’explosifs” à une centaine de mètres de l’hôtel des joueurs.

Le Borussia a indiqué que le défenseur internatonal espagnol Marc Bartra, âgé de 26 ans, a été blessé dans cette explosion. Le joueur avait été transporté à l’hôpital avec une blessure au bras en particulier: “Le joueur Marc Bartra a été blessé, il est touché au bras” et a été transporté à l’hôpital, a déclaré le patron du Borussia Dortmund Hans-Joachim Watzke à la télévision Sky.

Évacuation du stade
L’annonce du report à mercredi 18h45 (16h45 GMT) été faite au micro du stade. Et le speaker a demandé au public présent de rester encore “environ une demi-heure” avant de sortir après avoir assuré qu’il n’y avait “aucune raison de paniquer” dans le contexte actuel de crainte d’attentats.

“Trois charges explosives”
“Le bus s’est mis en route” depuis l’hôtel de l’équipe dans cette ville de l’ouest de l’Allemagne pour gagner le stade à une dizaine de kilomètres de distance lorsque “trois charges explosives ont détoné”, a expliqué un porte-parole de la police locale, Gunnar Wortmann. Ces charges avaient été placées sur la route. Il a précisé que des vitres du bus avaient volé en éclat.

Explosifs dissimulés dans une haie
Les explosifs étaient dissimulés dans une haie, près de la route où est passé le bus, a indiqué un porte-parole de la police allemande. Rien n’indique pour l’instant qu’il s’agit d’une action terrorriste, selon la police. Le véhicule a été touché au moment de quitter son hôtel. Les doubles vitrages du bus ont été très endommagés, le véhicule noir à écusson jaune a été visiblement brûlé sur le côté droit et à l’arrière, à hauteur des joueurs.

Dortmund – Monaco
Les faits se sont produits peu avant la rencontre entre le club allemand et l’équipe française de Monaco, pour le compte des quarts de finale de la Ligue des champions. “Le bus de l’équipe victime d’une explosion près de l’hôtel, les joueurs sont en sécurité”, a annoncé le club sur son compte twitter. “Il n’y a pas de danger à l’intérieur et à proximité du stade”, a-t-il ajouté.

“Toute l’équipe en état de choc”
“Toute l’équipe est en état de choc”, a déclaré Hans-Joachim Watzke, le directeur exécutif du Borussia Dortmund, dont le bus a été victime d’une attaque à l’explosif mardi soir avant le quart de finale de Ligue des champions entre Dortmund et Monaco.

“Situation de crise”
“Ce sont des images que l’on ne peut pas s’enlever de la tête”, dit Hans-Joachim Watzke. “J’espère que l’équipe sera, dans une certaine mesure, en état de se présenter demain pour un match de compétition. Dans une telle situation de crise, tous les Borussen (proches du Borussia ndlr) se serrent les coudent”. “Les joueurs vont réussir à dépasser cela et à jouer. Le pire, ce serait que ceux qui ont mené cette attaque arrivent à leurs fins”, affirme le président de Dortmund Reinhard Rauball.

Solidarité
Les supporters de Dortmund ont proposé d’héberger les supporters monégasques via une action sur Twitter, avec le hastag #bedforawayfans.

Posted by on Apr 12 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Monde. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.