Marguerite Labat est décédée à l’âge de 104 ans…disparition d’une légende radiophonique



 

C’est avec peine que nous avons pris connaissance du décès de Marguerite Marie d’Unienville Labat à l’âge de 104 ans.

Récompensée par la direction de la MBC pour service long et méritoire au sein de la radio nationale, Marguerite Labat est étroitement liée à l’avènement de la radio chez nous. « S’il y a une référence locale en matière de radio, c’est bien Marguerite Labat, » déclare d’emblée Daniella Grandcourt, animatrice à Radio One.

« Elle est unique, car dans sa voix est unique. Elle a le ton, la culture qu’il faut pour qu’on soit toujours scotché à ses programmes, » ajoute celle-ci, qui avoue qu’elle rêve de la rencontrer. Marguerite Labat a illuminé les ondes de la radio nationale de sa voix rauque, unique, teintée de voile. Issue de la première génération d’animatrices radio, elle est aussi la première Mauricienne à décrocher une bourse de la British Broadcasting Corporation (BBC).

Sur les ondes de la radio nationale, son dévouement est sans faille. Été comme hiver, sous la pluie ou pendant les cyclones, elle reste fidèle au poste. Elle est ainsi au cœur de la naissance de la radiodiffusion du pays. De la première station de fortune sise à l’hôtel de ville de Curepipe aux studios de la rue Pasteur, elle anime également des émissions en Français à Londres, et sur Europe I.

Son aisance, sa parfaite diction, son immense culture lui ouvrent les portes pour du travail à l’étranger, notamment au service en Français de la BBC. Mais Marguerite Labat refuse de faire faux bond à son pays. De nationalité française et mauricienne, elle est élevée au rang de Chevalier des Arts et des Lettres de l’état français, le jour même où Juliette Gréco, dont elle admire la voix et le parcours, reçoit la même décoration qu’elle.

Pendant quelques temps, elle s’engage dans les relations publiques dans un hôtel du pays, mais retrouve rapidement sa chaise et son micro. Elle créée également avec des amis, une célèbre agence de publicité. Elle a également dirigé une agence de voyage pendant quelques temps. Mais le virus de la radio a tout emporté.

Jamais Marguerite Labat n’a réussi à tourner définitivement le dos à sa chère radio. « Mimi continue à apporter quelque chose d’exceptionnel à la MBC radio. Elle est l’exemple même de l’animatrice dévouée qui se renouvelle à chaque émission. Malgré ses problèmes de santé, elle me dit toujours : ‘Ne t’en fais pas, je fais toujours mon émission’. Mimi a un sens du devoir incroyable et un humour que j’aime beaucoup, » a déclaré Pamela Patten il y a quelques années de cela.

« J ‘aimerais que l’on garde de moi le souvenir d’une brave fille, bien sincère, bien honnête, aimant un peu les choses qui sortent de l’ordinaire, pas le plat plat de tous les jours, et qui a essayé de bien faire,» avait répondu Mimi Labat lors d’un entretien.

A tous ceux que ce deuil afflige, Minority Voice présente ses plus vives sympathies.

Posted by on Apr 22 2017. Filed under Actualités, Faits Divers, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.