Mobilisation en vue du 1er mai…l’alliance MSM-ML fustige le PMSD, XLD et le Parti Travailliste



 

Le congrès du Mouvement socialiste militant a eu lieu, hier vendredi 21 avril, au Social Hall de Rivière-des-Anguilles.

«Xavier-Luc Duval veut se mesurer à moi ? Sa li bizin lev boner sa, al bwar Ovaltine, Sanatogen. Met sick, res lakaz, get sa lor tv.»  Ivan Collendavelloo n’a pas maché ses mots à l’égard de Xavier-Luc Duval. C’était lors du congrès du Mouvement socialiste militant et du Muvman Liberater animé par Maneesh Gobin au Social Hall de Rivière-des-Anguilles, ce vendredi 21 avril.

«Xavier-Luc Duval koumadir enn tono vid. J’entends dire qu’il prépare une Private Notice Question. Je sais déjà de quoi il s’agit et j’ai déjà préparé une réponse. La supplémentaire également», a-t-il ajouté.  Il a aussi parlé de la polémique autour de la présidente de la République. «Sa kalité démagozi zot fer ek Ameenah. Enn ti lariaz kouma Xavier-Luc Duval, to koné kiété madam Gurib-Fakim twa ? Ils veulent sa démission pour pouvoir prendre sa place.»

Adrien Duval en a aussi pris pour son grade. «Sa ti kouyon Adrien Duval dir promnad Roland Armand pou disparet dan Quatre-Bornes, sa si li pa koné li dan Beau-Bassin.»

Toutefois, il affirme que malgré que Paul Bérenger soit détestable, il était un bon leader de l’opposition. «Kan nou ti éna Paul Bérenger, omwin ti éna inpé seryé dan Parlman.»

Ivan Collendavelloo s’est aussi montré fort élogieux à l’égard du député du Mouvement socialiste militant (MSM) de la circonscription no 13 (Rivière-des-Anguilles/Souillac), Bashir Jahangeer, qui était lui aussi présent à cette réunion de mobilisation. Les deux hommes ont régulièrement croisé le fer à l’Assemblée nationale sur des questions liées à l’énergie, et se sont, dans le passé, sévèrement critiqués l’un l’autre. « C’est normal qu’un député pose des questions et c’est aussi normal pour un ministre de défendre son ministère », a-t-il déclaré. « Mo camarad Bashir fer enn travay formidab dan Parlman. »

Le Deputy Prime Minister a aussi évoqué les projets qui vont bientôt se concrétiser, notamment à Souillac, à Bois-Chéri et à Rivière-des-Anguilles. «Nou pou servi vag Souillac pou fer élektrisité, Bois-Chéri nou pou amélior filtrasion délo é nou pou fer baraz Rivière-des-Anguilles.»

 «Promesses tenues»

Showkutally Soodhun n’a pas été tendre envers le Parti travailliste. «Le Parti travailliste qui existe depuis au moins 70 ans, ne peut même pas organiser de meeting pour le 1er-Mai.» Quant au Parti mauricien social-démocrate, «il ne fait pas mieux».

Pour lui, c’est grâce à sir Anerood Jugnauth que Xavier-Luc Duval a été élu en 2014. «C’est sir Anerood Jugnauth qui a redonné de l’espoir.»

Selon le vice-Premier ministre, toutes les promesses ont été tenues. «Nous avons respecté tout ce que nous avons dit. Ils viennent faire un meeting au Parlement. Qui a introduit le live broadcasting ? Qui a introduit la radio privée ? Qui a augmenté la pension de vieillesse, qui s’élève maintenant à Rs 5 000 ? Nous ne sommes pas là pour bluffer. Nous sommes conscients de la souffrance de ceux qui sont au bas de l’échelle.»

Il n’a pas manqué de faire mention de la contribution de l’Inde au pays. «L’Inde nous a donné Rs 12, 7 milliards l’année dernière.» Et des prochains développements dans le pays. «Outre dans le Nord, des hôtels seront construits à St-Felix. Les salines connaîtront aussi des développements.»

 «Le PMSD dans un poulailler»

Quant à Mahen Jhugroo, il a ciblé le PMSD. «Les membres du PMSD pensent qu’ils sont dans un poulailler. Ils font plein de bruit alors qu’ils ne peuvent même pas organiser un meeting. Si zot pa apandan lor PTr, zot apandan lor nou.»

 «Questions bidon»

Zubair Joomaye compare l’opposition à des «voyous». «Xavier-Luc Duval apprend à faire son travail de leader de l’opposition. Mais ses questions sont bidon. Nous avons besoin d’une opposition certes, mais que son leader ne vienne pas nous poser des questions sur des sujets qui vont satisfaire son intérêt personnel. Aujourd’hui, il y a une stratégie pour fatiguer le gouvernement et ceux qui ont été choisis pour y travailler. À titre d’exemple, Ameenah Gurib-Fakim et Maya Hanoomanjee.»

Autre sujet abordé : la presse. «Il y a des forces tranquilles, une section de la presse qui attaque le gouvernement en inventant des problèmes. Elle ne se sent pas à l’aise depuis que notre leader, Pravind Jugnauth, est au pouvoir. Mais ce n’est pas la presse qui décidera si nous serons au pouvoir à nouveau dans deux ans et demi.»

Il a aussi mentionné le combat contre la drogue. «La lutte contre la drogue a pris une autre tournure depuis que notre leader, le Premier ministre Pravind Jugnauth, est au pouvoir.» Et le Metro Express. «C’est un projet d’avenir. Cela va changer le paysage de Maurice.»

Posted by on Apr 22 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.