Nouvelle diplomatie économique… Maurice et les Comores explorent des nouveaux horizons de coopération bilatérale



 

  • Des dessertes aériennes régulières entre les deux pays d’ici six mois

Maurice et les Comores s’engagent dans une nouvelle dynamique de coopération bilatérale. La première édition de la Commission mixte permanente entre les deux pays s’est tenue ce mercredi 26 avril 2017 à Réduit sous la présidence conjointe du ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, et son homologue comorien, M. Mohamed Bacar Dossar.

Le Chef de la diplomatie mauricienne a mis l’accent sur la connectivité aérienne pour rapprocher les deux îles. Dans cette optique, il a annoncé l’introduction des dessertes régulières entre Maurice et les Comores d’ici six mois.

Le ministre du Business et de l’Entreprise, M. Sunil Bholah, et le ministre de l’Economie océanique et de la Pêche, M. Prem Koonjoo, ont participé à cette première édition de la commission mixte permanente Maurice – Comores.

La Commission mixte permanente a permis d’explorer de nouvelles pistes de coopération qui puissent améliorer la qualité de vie des populations des deux pays : la santé ; la sécurité maritime face au trafic international de la drogue, de la piraterie, de la pêche illégale ; l’enseignement supérieur ; la pêche et l’économie bleue ; le tourisme ; et l’entrepreneuriat, entre autres.

Il y a aussi une proposition pour mettre en place une zone économique spéciale par Maurice aux Comores, plus précisément dans la capitale Moroni.

« Nous abordons nos relations avec les Comores dans un esprit de coopération Sud-Sud qui soit fondé sur le respect mutuel, le partage de ce que nous avons de meilleur et le principe d’un partenariat gagnant-gagnant » fait ressortir le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo.

Celui-ci a expliqué la vision du pays à s’ouvrir à la région et à l’Afrique continentale. Cette coopération programmée avec des pays ciblés se fait par le biais des commissions mixtes qui sont un instrument par excellence pour aboutir à des projets concrets d’intérêt mutuel.

Pour le ministre comorien des Affaires étrangères, la commission mixte permanente apporte les moyens nécessaires pour faire évoluer les relations bilatérales vers un nouveau palier. Il dit souhaiter plus d’échanges entre les opérateurs des deux pays.

En sa capacité de président de la COI, le ministre Vishnu Lutchmeenaraidoo plaide pour une coopération renforcée entre les pays de la zone pour faire face au trafic des stupéfiants à l’échelle internationale. La région, dit-il, est très vulnérable à ce danger et qu’il faut faire appel aux ressources internationales, dont celles des Nations Unies, en vue de renforcer nos capacités face à ce risque. Il appelle aussi à l’entente régionale pour contrer la pêche illégale et la piraterie dans nos eaux.

Le Chef de la diplomatie mauricienne a, par ailleurs,  invité les Comores à se joindre aux côtés de Maurice, des Seychelles et de Madagascar à l’Accord de Partenariat économique avec l’Union européenne en vue de mieux promouvoir les intérêts et aspirations de la région dans le cadre des relations futures avec l’Europe.

 

 

Posted by on Apr 27 2017. Filed under En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.