Budget 2017/2018… Consultations tout azimut pour le Premier ministre avec les artistes, les ONGs, Business Mauritius, les syndicats et les planteurs



 

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a, jeudi dernier,  rencontré, les représentants de Business Mauritius au lunch room de l’Assemblée nationale.

Selon les dirigeants, la réunion entre les deux parties s’est déroulée dans une bonne ambiance. Ils ont fait comprendre qu’ils ne sont pas contre le principe du salaire minimum vital, qui ne touché pas vraiment le Budget 2017/ 2018.

Le président de Business Mauritius, Arnaud Dalais, a quand même laissé entendre qu’il faut faire très attention avec le salaire minimum. A ce sujet, il a soutenu qu’il ne faut pas que le salaire minimum affecte les secteurs clefs de l’économie, qui dépendent beaucoup de la compétitivité.  Il a ajouté que le Business Mauritius est d’accord avec le salaire minimum vital mais sous certaines conditions.

Par ailleurs,  Arnaud Dalais s’est prononcé en faveur de l’embauche des ouvriers étrangers. Dans ce contexte, il a fait comprendre que la main-d’œuvre étrangère permet de préserver l’emploi des Mauriciens.

 Budget Memorandum de la MCCI

Dans le cadre des consultations pré-budgétaires, la Mauritius Chamber of Commerce and Industry ( MCCI) a soumis un Budget Memorandum, comprenant une quarantaine de pages et des différents secteurs de l’économie mauricienne.

La MCCI a principalement mis l’accent sur une fiscalité légère afin de pouvoir doper la croissance économique pour les prochaines années.

Les principales propositions de la MCCI concernent :

La redéfinition et révision à la hausse de l’Income Tax Exemption Threshold en vue d’encourager la natalité en baisse ;

L’Exemption de la Corporate Tax sur les premiers Rs 500 000 de profits et un “ Flat Rate” de 12% dans les autres cas;

Un Household Income level de Rs 25 000 par mois avec l’introduction d’un Income Support de Rs 2 000 par ménage au bas de l’échelle et

Un Economic Development Board pour chapeauter Enterprise Mauritius, le Board of Investment ( BoI), la Mauritius Tourism Promotion Authority ( MTPA) et la FSPA afin d’attirer les investissements dans des secteurs stratégiques.

La MCCI considère que : “ In Mauritius, we find ourselves in a situation where economic growth and its potential are both weak. We are thus bound to adopt a three-sided policy, en l’occurrence la poursuite d’une politique monétaire expationniste, des ‘Deman-Side Budgetary Measures’  et des réformes structurelles.

Par ailleurs, le Premier ministre a reçu vendredi divers ONGs, des associations de consommateurs et les artistes également.

 

Posted by on May 6 2017. Filed under Economie, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.