Budget 2017/2018…Pravind Jugnauth a réussi son pari



 

Un budget pour favoriser l’investissement et le développement économique, tout en assurant un équilibre social, c’est ce qu’on peut retenir du budget de Pravind Jugnauth “Rising to the challenge of our ambitions”. Le Premier ministre et ministre des Finances a présenté jeudi le budget 2017-2018, en annonçant des mesures pour favoriser l’investissement public et privé. Le gouvernement va principalement investir dans des projets d’infrastructures mais aussi soutenir les entrepreneurs, en particulier les PME. Une mesure historique dans le budget, celle du “Negative Income Tax System”. Ceux touchant moins de Rs 10 000 toucheront Rs 1 000 comme soutien. 

En démarrant son discours, Pravind Jugnauth a rappelé les engagements pris l’année dernière pour tracer une nouvelle destinée au pays afin de remettre l’économie sur les rails. «Je dois dire que nous avons fait des progrès significatifs», a-t-il affirmé avant de confirmer une hausse de la croissance à 3,9 % comparée à 3,2 %. Pour 2017/18 la croissance sera de l’ordre de 4,1 %, l’inflation de 1 %, le chômage a chuté à 7,5 % tandis que l’investissement privé a augmenté à 5,7 % après des années de vaches maigres.

«Pourtant ce n’est pas le temps de dormir sur nos lauriers. L’année dernière, dans mon Budget, j’ai dit ma vision. Nous allons diminuer le fossé entre les riches et les pauvres : ce Budget que je présente aujourd’hui reflète ma détermination à mener la nation à réaliser ses ambitions», a expliqué le Grand argentier. Il a ajouté que son ambition est de faire le revenu par tête d’habitant passer de 9740 $US à 13 600 $US d’ici 2023.

Le Premier ministre a remercié l’Inde pour son aide de 35,2 milliards de roupies dans divers projets à Maurice. Pravind Jugnauth : «Je tiens à souligner que cette année, nous allons avoir un support financier exceptionnel de l’Inde pour le développement de projets majeurs. L’Inde a accordé une ligne de crédit de Rs 18 milliards.»

«Le prêt accordé par la Grande péninsule est plus considérable cette année que les années précédentes. Rs 35,5 milliards ont été accordées à Maurice au total. La récente ligne de crédit comprend un taux d’intérêt de 1,8 % et sera géré par la State Bank of Mauritius sur 20 ans avec une période de grâce de sept ans.»

Il a ensuite annoncé cinq pôles de développement pour atteindre nos ambitions. Parmi : (i) une plus forte croissance pour de meilleurs emplois, (ii) investir dans les infrastructures modernes, (iii) améliorer la qualité de vie, (iv) créer un nouveau paradigme social et (v) consolider les fondamentaux macro-économiques.

Pravind Jugnauth annonce la mise en place d’un plan étalé sur trois ans pour concrétiser les objectifs fixés par le gouvernement. La création d’un Economic Development Board est évoquée pour plus de cohérence. Le Board of Investment, Enterprise Mauritius et Mauritius Africa Fund en feront partie. Un National Economic and Social Council, présidé par le Premier ministre, se rencontrera sur une base trimestrielle.

Consolider la diplomatie économique africaine

Le gouvernement mise sur la consolidation de la diplomatie africaine. La coopération bilatérale sera encouragée avec : Côte d’Ivoire, Ethiopie, Ghana, Kenya, Madagascar et Zambie. Pravind Jugnauth annonce l’inauguration d’une zone économique au Sénégal ce mois-ci, la phase une est terminée. Elle donnera accès à des compagnies mauriciennes pour leur entreposage. La phase 2 du développement se fera sur 40 hectares. Maurice a eu accès aux terres dans la zone franche de la biotechnologie et la technologie de la communication pour développement par des firmes mauriciennes en Côte d’Ivoire. Le Mauritius Africa Fund établira une plateforme pour l’Afrique. Les négociations sur le libre échange seront poursuivies.

Secteur manufacturier

Onze mesures annoncées pour booster le secteur manufacturier. Les PME engagées dans l’export paieront une taxe de 3 % sur les profits réalisés sur les produits exportés au lieu de 15 %. Un «tax holiday» de huit ans pour encourager la fabrication de produits pharmaceutiques et médicaux. Des mesures sont également annoncées pour contrer l’effet du Brexit sur les entreprises locales. Le permis de travail sur 8 ans sera étendu à tous les expatriés dans le secteur manufacturier. Le renouvellement des permis de travail se fera en 15 jours au lieu de 40. Le Fashion and Design Institute sera revu, et il y aura une formation en bijouterie. Encourage l’implantation d’impression en 3D pour encourager des start-ups. Elimination les “registration duty and land transfert tax” pour l’introduction des sociétes high tech.

Accent sur la recherche et l’innovation

Construction d’une île Maurice innovatrice; booster les productions en créant davantage d’emplois et mieux se focaliser sur les recherches; revoir le Mauritius Research Council.

La formation

Une enveloppe de Rs 310 millions est prévue pour améliorer les infrastructures technologiques dans les centres de formation comme l’IVTB, l’École hôtelière y compris à Rodrigues. Une enveloppe est aussi prévue pour améliorer les infrastructures à l’université de Technologie et à l’université des Mascareignes.

Pluie de mesures pour l’agriculture

Pravind Jugnauth veut combattre le problème de l’abandon des terres sous culture de canne. Il propose le remboursement de la TVA pour renouveler la flotte de camions utilisés pour la récolte sucrière tout en facilitant le remplacement de ces véhicules. La culture du thé est encouragée. Tout comme la diversification du secteur agricole dans son ensemble. Par ailleurs, l’État travaille sur un plan stratégique pour encourager l’utilisation de la biomasse. Les planteurs et ceux dont les plantations ont été affectées par les maladies pourront profiter des plans offerts par la Maubank. Tandis que des subventions seront accordées pour l’achat de caméras CCTV pour une meilleure surveillance dans les plantations.

Élevage des animaux

Les éleveurs de porcs qui ont connu des «hardship cases» verront leurs dettes annulées. Les autres auront une année supplémentaire pour rembourser leurs dettes auprès de la Banque de Développement. Les autres éleveurs de bétail et les pêcheurs bénéficieront également de cette mesure. Le gouvernement va améliorer l’infrastructure d’une ferme de moutons à Salazie. Élaboration d’un plan d’urgence pour gérer les épizooties. Quelque Rs 18 millions seront décaissées pour des facilités de laboratoire sanitaire. Rs 5 millions seront consacrées pour des facilités de traitement à St Martin. Pravind Jugnauth a annoncé une augmentation des subventions sur les grains pour les fermiers. Tandis que les droits de douane seront enlevés sur les aliments pour animaux.

Accès à l’électricité

Réduction de 50 % des coûts pour se connecter au réseau du CEB. Mise sur pied d’un Building and Land Use Permit dans les différentes zones et morcellement. Le Plan Approval Form du CEB et de la CWA ne sera plus requis.

Industrie océanique

Le gouvernement va promouvoir la Maison des pêcheurs à Cap-Malheureux, Tamarin et Mahébourg. Le but est de permettre aux coopératives de transformer des produits à valeur ajoutée. Dans la foulée, il sera permis aux pêcheurs de rehausser le Coral Farming pour booster le secteur touristique. D’importants amendements seront apportés au Marine Zone Act. Les permis pour les pêcheurs qui débarquent leurs prises à Maurice seront étendus. Toute une panoplie de mesures incitatives pour les pêcheurs mauriciens en termes d’équipements, des nouvelles exploitations, la formation et les coopératives.

Tourisme et accès aérien

La venue de KLM des Pays-Bas va renforcer la destination mauricienne cette année avec l’arrivée de touristes de la Scandinavie, l’Air Corridor sera consolidé, la MTPA va vendre les destinations de Maurice et du Kenya. Des coupons de réduction seront aussi octroyés sur certaines destinations. L’arrivée de KLM doit occasionner une progression du chiffre d’arrivées notamment des pays scandinaves. Air Mauritius augmentera ses vols vers Singapour. Il nous faut attirer plus de touristes d’Asie et d’Afrique. Des coupons de Rs 200 seront offerts aux touristes pour l’achat de produits artisanaux valables sur chaque dépense dépassant Rs 1 000. Autoriser les «gaming machines» dans les hôtels à destination des étrangers et non pas des Mauriciens. Toutefois, les hôtels devront s’acquitter de «licence fees» et «betting tax».

«Digital Society»

  • Proposer le meilleur écosystème et introduire des mesures pour faciliter cette transformation.
  • Booster les secteurs de l’ICT et du BPO en baissant les prix d’au moins 50 %
  • Amender le Data Protection Act
  • Encourager les entreprises afin qu’elles utilisent Maurice comme une plateforme pour leurs services.
  • Encourager le développement des Digital Entrepreneurs.
  • Mise sur pied du Cloud Computing – une plateforme «plug and play» pour attirer davantage d’investisseurs
  • Implémentation d’un Digital Youth Engagement Program pour les jeunes codeurs.
  • Une nouvelle politique pour permettre aux employés de travailler de chez eux. Ce qui aidera à attirer plus de femmes dans le monde du travail.

Services financiers

Mieux gérer les problèmes encourus par le secteur face aux challenges continus et s’assurer que les normes internationales sont respectées. Création d’un Blue Print en collaboration avec la Banque de Maurice, la Financial Services Commission et les stakeholders du secteur financier. Le but : s’assurer d’une meilleure vision du secteur pour les 10 années à venir. Accroître la réputation de Maurice comme une «jurisdiction of substance». Le régime de taxation pour les Global Business Companies sera revu.

Le Mauritius National Investment Authority sera mis sur pied pour une diversification dans les investissements. Le Public Procurement Act sera amendé. Les investissements seront encouragés avec des mesures pour sécuriser les investissements étrangers à Maurice. Le secteur des services financiers aura un ‘Blue-Print’. Des mesures seront mises en place pour renforcer l’image de Maurice comme une destination sûre. L’Islamic Banking sera aussi encouragée avec des amendements nécessaires au niveau des législations. Le régime de taxation sera aussi revu pour encourager l’implantation de compagnies étrangères.

Art et Culture

Ils ont vraiment été gâtés. Les artistes seront mieux intégrés au développement économique. Pravind Jugnauth a annoncé la mise en place d’un «National Arts Fund» pour des activités telles que l’enregistrement de musique, les concerts et les expositions-ventes. Une contribution initiale de Rs 50 millions sera faite à ce fonds. Parmi les autres projets : création d’une médiathèque, comme répertoire des chansons folkloriques comme le geet gawai, le séga et en bhojpuri. Un concours national annuel pour la reconnaissance des performances des artistes sera organisé. Ces derniers seront désormais rémunérés pour leurs prestations à la MBCTV. Une somme de Rs 300 millions sera allouée pour rénover le théâtre du Plaza. Tandis que l’hôtel de ville de Curepipe sera réaménagé au coût de Rs 110 millions. Pravind Jugnauth a annoncé la création d’un village des artistes à la Batterie de l’Harmonie, aux Salines, Rivière-Noire. Le secteur privé développera une zone des arts au Grenier. Un palais des arts et de la culture sera construit à Côte d’Or. Par ailleurs, le Film Rebate Scheme sera modifié pour d’autres activités comme les séries télé. Des cours seront offerts pour développer les talents dans l’industrie du cinéma.

Célébrations de l’indépendance

  • Rs 75 millions seront allouées pour les préparatifs.

PME

Le gouvernement va fournir des espaces dédiés aux PME dans les marchés de Bel-Air, Chemin-Grenier, Goodlands et Mahébourg. Mise sur pied d’une «SME eplatform» pour permettre aux entrepreneurs d’avoir une meilleure visibilité. Contribution de Rs 500 000 pour le label Made in Moris. Faciliter le financement des exportations en offrant des prêts à prix réduits. Le SME Venture Capital Fund qui a été mis sur pied l’année dernière est désormais opérationnel et fournira un financement équitable aux PME. Des emprunts bancaires seront garantis aux PME sous deux plans. Le gouvernement va garantir les prêts offerts aux PME par les banques commerciales. La DBM accordera un financement de 6 % aux PME. Les intérêts sur les prêts accordés aux micros entreprises passeront de 6 % à 3 %. Le SME Centre sera mis sur pied pour remplacer la SMEDA.

Les gros chantiers

Metro Express-Les travaux débutent en septembre 2017. Ce projet, au coût de Rs 17 milliards, sera entièrement financé grâce à l’aide obtenue de l’Inde.

Port-Une enveloppe de Rs 3 milliards pour des projets dans la zone portuaire.

Routes-Une enveloppe de Rs 4,9 milliards pour des projets d’infrastructures, dont la construction d’une nouvelle route reliant La Vigie à La Brasserie. Cette nouvelle route sera éventuellement connectée à la région de Beaux-Songes.

Eau- Pravind Jugnauth renoue sa promesse à la population : distribution d’eau potable 24/7. Cela, dit-il, sera réalisable fin 2019. Quelque Rs 3,8 milliards pour améliorer les infrastructures pour une meilleure gestion des eaux usées. Une enveloppe de Rs 2,3 milliards pour changer des tuyaux défectueux sur une distance de 260 kilomètres. Rs 598 millions pour la construction d’une station de traitement de l’eau afin que le Bagatelle Dam puisse entrer en opération. L’allocation pour l’achat d’un réservoir sera étendue aux familles ayant des revenus mensuels de Rs 25 000 maximum au lieu de Rs 15 000. Un budget de Rs 210 millions pour l’achat de réservoirs en acier inoxydable d’une capacité de 2 000 mètres cubes d’eau chacun. Rs 185 millions seront injectées dans des mobile plants affectées par les grosses averses. Des puits seront forés pour éviter les coupures d’eau et des solar panel borehole pumps seront installées. Encourager la water saving culture dans les établissements scolaires. Et des Rain Water Harvesting Systems seront aménagés dans 14 écoles.

Santé publique

Rs 11,6 milliards au total allouées au ministère de la Santé. 624 nouveaux employés rejoindront les hôpitaux bientôt. Les nouveaux “community health centres” seront améliorés à Rivière-Noire et St-François. Une unité de neurochirurgie sera mise sur pied à l’hôpital Dr A.G. Jeetoo. Cinq nouvelles ambulances viendront grossir l’effectif du SAMU. Hausse de 20 % dans l’achat de médicaments et équipements.

Sports et loisirs

C’était l’un des combats de Le Xournal. Ainsi Pravind Jugnauth a annoncé la mise sur pied d’un projet pour les athlètes retraités. Ils toucheront entre Rs 3 000 et Rs 10 000. Un National Hall of Fame pour les athlètes ayant brillé au niveau national et international. Rs 25 millions seront allouées au National Sports Policy dont Rs 20 millions seront réservées aux jeunes en cas de maladie. Encourager davantage les jeunes à se lancer dans le sport en leur proposant plus de programmes sportifs en consultation avec les secteurs public et privé. Améliorer les infrastructures liées au sport. Rs 18 millions pour la préparation des athlètes en vue des prochains Jeux des Iles.

Infrastructures

  • Environ Rs 1 milliard seront accordées à la National Development Unit dont des projets pour la construction de drains à Pointe-aux-Sables, Alma, Trois-Boutiques.
  • Mise à niveau des ponts à Congomah, Olivia, avenue Berthaud, à Quatre-Bornes, entre autres.
  • Une subvention de Rs 500 millions sera accordée aux conseils municipaux afin de venir à bout des problèmes mineurs rencontrés dans les régions sous leur juridiction.
  • Construction de drains, terrains de jeux pour les enfants, éclairage des rues et des parcs de récréation au niveau national.
  • Subvention de Rs 3,3 milliards pour divers projets tels que la construction de nouveaux centres de trafic à Piton, Ébène et Pointe-aux-Sables.
  • Construction de ponts à Richelieu et cité La Cure.
  • Rehausser les Community Health Centres et développer les Health Care Centres de Coromandel et les complexes de Plaine-Verte, Rivière-du-Rempart, Port-Louis et Triolet.
  • Construction d’une piscine municipale à Curepipe et d’un parc de loisirs à Quartier-Militaire.
  • La Côte-d’Or City sera construit avec les travaux d’un multi-purpose sports complex qui débutent en octobre. Des espaces commerciaux et résidentiels sont aussi prévus. Rs 2,6 millards seront déjà investies à la fin de cette année avec les ‘Smart-cities’.

Sale by Levy

La mise à prix sur les propriétés mises en vente devra être au moins de 50 % de leur valeur.

Lieux de culte

Les infrastructures autour des lieux de culte seront rehaussées et les organisations socio-culturelles recevront des fonds pour maintenir les lieux.

Consommation

  • Les taxes enlevées sur les serviettes hygiéniques.
  • Baisse de 10 sous sur le pain maison.- Réduction des prix sur les produits à base de farine de 17 % à partir du vendredi 9 juin. Baisse de 10 sous sur le pain maison.
  • Tabac et boissons alcoolisées : hausse des droits d’accise de 10 % sur le tabac et 5 % sur les boissons alcoolisées.

Classe moyenne

Prêt aux particuliers : proposition pour que les banques ne se limitent pas à financer que 90 % d’un emprunt seulement. Les banques n’ont pas encore accepté de supprimer cette limite, mais ont accepté de considérer la proposition.

Personnes âgées

Mise sur pied de deux maisons d’accueil pour les vieilles personnes et leur accorder de meilleures facilités.                   

Lutte contre la pauvreté

Réduire le fossé existant entre les riches et les pauvres d’ici 10 ans. Introduction de la Negative Income Tax – ceux qui touchent moins de Rs 10 000 par mois auront Rs 1 000 par mois comme «support» sur une base de six mois. Le programme coûtera plus d’un milliard de roupies. 150 000 employés sont concernés et les employeurs et employés devront contribuer au National Pension Fund. Solidarity Levy de 3,5 % pour ceux qui ont des revenus de plus de Rs 3,5 millions.

Impôts et CSR

Un nouveau seuil d’exemption des impôts sera calculé. L’exemption pour l’Income Tax pour l’assurance médicale augmente. Les compagnies pourront conserver cette année 50 % du montant total de leur contribution au niveau du CSR pour leurs propres projets et remettre les autres 50 % au fonds.

Law & order

  • Recrutement de 583 constables.
  • Budget de Rs 8,4 milliards pour la police, avec de nouveaux équipements de sécurité.
  • Les patrouilles de police seront renforcées dans toutes les régions et dans les zones à risque.
  • Davantage de support technologique pour combattre le crime et la délinquance juvénile.
  • Projet de développement intégré pour la National Coast Guard. Rs 2,9 milliards pour des quartiers généraux à Fort William et des équipements de réparation pour les navires.
  • Rs 440 millions pour l’installation de caméras dans les espaces publics.
  • Renforcement de la brigade des mineurs.

Education

  • Le Nine-Year Schooling est opérationnel cette année.
  • Rs 590 millions pour la construction et l’extension d’écoles primaires et secondaires gouvernementales.
  • Préscolaire : provision pour équiper les maternelles d’outils et matériaux de meilleure qualité. Infrastructures améliorées dans quatre établissements pour les enfants à besoins spéciaux.
  • Enfants à besoins spéciaux : la subvention aux ONG sera augmentée à Rs 110 millions.
  • Secondaire : 250 éducateurs seront recrutés, dont 75 pour de nouveaux sujets.
  • Création d’un bassin d’apprentissage pour que davantage d’élèves apprennent à nager.
  • Hausse de 10 % du montant de la bourse allouée aux lauréats du HSC qui font leurs études supérieures à Maurice, et hausse de 20 % pour ceux qui étudient à l’étranger.

 

Logement

Création d’un trust pour les familles à faibles revenus. Rs 6,8 milliards allouées au secteur logement : Rs 1,8 milliard pour la construction de maisons sociales, plus Rs 5 milliards. Incluant : investissement dans les complexes NHDC de Baie-du-Tombeau, Dagotière et Cap-Malheureux, relogement des squatters de La Ferme, relogement des habitants de Camp Ithier et Quatre-Sœurs affectés par les glissements de terrain.

Judiciaire

Rs 15 millions seront allouées pour promouvoir un «modern computerized system» au sein des cours. Les amendes pourront être réglées en ligne et dans les différentes cours et non uniquement celle où le délit a été commis.

Réformes secteur public

  • Le Registar General s’est associé avec la Mauritius Revenue Authority pour améliorer la collecte d’arriérés.
  • Les corps parapublics, dont la DBM, qui ont subi des pertes ont soumis des plans de redressement. L’Independent Broadcatsing Authority et l’Information and Communication Technoloy Authority fusionneront.
  • Les ministères ont été «empowered» pour recruter directement pour certains projets.

Gagner la guerre contre la drogue

Le Premier ministre en a fait son acte de foi et sa promesse, surtout après les récentes grosses saisies de drogue. Rs 100 millions seront allouées à la MRA pour l’achat d’équipements sophistiqués dont des scanners, des interceptor boats, des caméras, des chiens renifleurs. Ce, en collaboration avec les Nations-unies. La mise sur pied d’un Drug Control Master Plan a été annoncée. Plus de véhicules seront alloués aux membres de l’Anti-Drug and Smuggling Unit. Le nombre passera de 400 à 450. Davantage de personnel seront recrutés. Acquisition de deux «body scanners» pour la prison de Melrose.

Betting

Amendement de la Gambling Authority Act contre le cash betting dépassant Rs 2000 et introduction d’un système de compte pour les parieurs afin de lutter contre les liens entre le jeux et la drogue.

Violence domestique

Renforcement des capacités, recrutement de 13 personnes additionnelles pour lutter contre la violence domestique et conseiller les familles.

Macro-économie

  • Mesures pour améliorer la transparence : tous les revenus et les dépenses du Build Mauritius Fund seront consolidés dans le budget national.
  • Amendement du Public Debt Act. Réduction de la dette publique pour la faire passer en-dessous des 60 % du produit intérieur brut.
  • Le déficit budgétaire sera de 3,2 % pour l’année financière 2017/2018 comparé à 3,5 % pour 2016/2017.

TAXATION

Augmentation du seuil d’imposition de revenus

Les individus ayant plus d’une personne à charge étaient jusqu’ici pénalisés avec les seuils d’imposition  actuels. Ceux-ci ont été augmentés comme suit : · Rs 5 000 pour ceux n’ayant aucune personne à charge ou une personne à charge; · Rs 10 000 pour ceux ayant deux personnes à charge; et · Rs 15 000 pour ceux ayant trois personnes à charge.

De plus, un nouveau seuil d’exemption de revenu a été introduit pour des personnes ayant quatre ou plus de personnes à charge. Ils auront droit à une augmentation de Rs 45 000 dans leur seuil d’exemption de revenu jusqu’à Rs 550 000.

Déduction pour les employés de ménage

Le ministre des Finances a introduit une nouvelle déduction pour les contribuables qui emploient des travailleurs à domicile. Une personne sera autorisée à déduire jusqu’à Rs 30 000 de son revenu annuel imposable pour les salaires payés aux salariés du ménage.

Autre mesure qui vient corriger une injustice. Actuellement, les bénéficiaires d’accident du travail et de la pension de soutien de famille ne peuvent obtenir la pension de base. Cela a été corrigé dans le présent budget.

En outre, l’aide financière aux handicapés comme la pension d’invalidité de base, l’allocation du travailleur social et la pension d’invalidité contributive est exemptée de l’impôt sur le revenu.

Syndicalisme

Les confédérations syndicales pourront faire l’acquisition d’un van de 15 places sans avoir à payer de taxe.

Agaléga

  • Construction d’une nouvelle piste d’atterrissage et d’une jetée grâce à l’aide indienne.
  • Connexion internet de 10 MB/seconde bientôt disponible à Agaléga.

Chagos

  • Les fonds alloués pour les Chagos seront augmentés à Rs 9 millions.
  • Travaux de rénovation prévus dans les centres communautaires de l’île.

Rodrigues

  • Rs 4,4 milliards seront allouées à Rodrigues – pour l’extension du Bus modernisation scheme, installation de Solar PV Panels à Grenade.
  • Rs 10 millions seront accordées pour le EIA Report pour la construction d’un nouveau quai et des facilités portuaires.

 «Je souhaiterais remercier toutes les parties prenantes qui ont contribué à cet exercice budgétaire. Ce Budget a pris en considération tous les secteurs et ensemble nous atteindrons nos objectifs», a conclu Pravind Jugnauth avant d’être félicité par ses collègues, sa mère lady Jugnauth et son épouse Kobita.

Posted by on Jun 9 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.