Chagos après la résolution historique à l’ONU : la classe politique félicite SAJ



94 voix en faveur de la résolution,  15 voix contre et  65 abstentions

SAJ : «I am fighting for a just cause»

Arvin Boolell remercie le ministre Mentor Sir Anerood Jugnauth

Olivier Bancoult se dit «fier de son peuple»

La résolution de Maurice, qui sollicite une «advisory opinion» de la Cour internationale de justice sur le dossier des Chagos, a été adoptée ce jeudi soir 22 juin aux Nations Unies. 94 pays ont voté pour cette résolution, 15 ont voté contre et 65 pays se sont abstenus.

La résolution, portant la référence (A/71/L.73), avait pour but de demander à la CIJ de se prononcer sur les conséquences légales de l’excision de l’archipel des Chagos du territoire mauricien en 1965.

Cette résolution ayant été adoptée, Maurice peut maintenant solliciter une « advisory opinion » de la Cour internationale de la Cour internationale de justice. Le gouvernement mauricien veut saisir cette instance pour obtenir un avis consultatif sur sa demande concernant la souveraineté de Maurice sur l’archipel de Chagos.

Un peu plus tôt, le ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth a plaidé la cause mauricienne devant les Nations Unies. Réagissant à chaud, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Arvin Boolell, a félicité «toute l’équipe de la République de Maurice» pour le travail de longue haleine. Il a aussi remercié le ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth.

Le ministre Mentor qualifie de «victoire historique» l’adoption de la résolution mauricienne sur les Chagos à l’Organisation des nations unies (Onu). Dans une déclaration faite ce jeudi soir 22 juin à New York où il se trouve, sir Anerood Jugnauth a remercié les 94 États membres de l’Onu qui ont voté en faveur de la résolution mauricienne.

«C’est un exemple qu’ils ont montré que nous avons du respect pour notre dignité et les institutions internationales», a-t-il fait ressortir. Le ministre Mentor affirme qu’il a toujours cru dans ce combat. «Quand j’avais décidé de prendre les chemins de l’Onu, beaucoup de personnes m’avaient découragé en disant que ce sera difficile. Mais j’avais toujours cru dans ma démarche. Car comme dit l’anglais, ‘I am fighting for a just cause’ », a-t-il affirmé.

Sir Anerood Jugnauth affirme toutefois «que le plus gros morceau du travail reste à faire». «Nous devons maintenant poursuivre le travail avec nos avocats. Je suis très content pour le peuple mauricien», a-t-il ajouté.

Olivier Bancoult ne cache pas sa joie. Le porte-parole du Groupe Réfugiés Chagos, qui se trouve parmi la délégation mauricienne à New York, se dit «fier de son peuple» après que la résolution de Maurice sur les Chagos a été adoptée à l’Organisation des nations unies (Onu) ce jeudi soir 22 juin. «Je suis très fier aujourd’hui de mon peuple», a écrit Olivier Bancoult sur sa page Facebook après que la résolution de Maurice a été adoptée à l’ONU.

Selon lui, ce vote représente une nouvelle avenue internationale «pou aret dominer» du gouvernement britannique «vis-à-vis de notre peuple». «Notre dignité n’est pas à vendre», ajoute-t-il sur son compte Facebook.

 

Posted by on Jun 25 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.