“Monsieur Trump n’est pas le bienvenu à la fête du 14-Juillet”, a lancé le leader de La France insoumise.



POLITIQUE – Il a dit oui. Donald Trump a accepté la proposition d’Emmanuel Macron d’être présent à ses côtés pour le défilé du 14 Juillet. L’Elysée a annoncé mercredi 28 juin avoir reçu l’accord du président américain.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de l’entrée des Etats-Unis dans la Première guerre mondiale, Donald Trump a accepté l’invitation d’Emmanuel Macron”, peut-on lire dans un communiqué. On y a aussi la confirmation que “des soldats américains” participeront à ce défilé.

La Maison Blanche a confirmé l’information dans un communiqué. “Les deux dirigeants accentueront le solide partenariat économique et en matière de lutte antiterroriste qui unit leurs deux pays et discuteront de nombreuses autres questions d’intérêt commun”, peut-on lire. Donald Trump ne sera en revanche pas présent à Nice pour l’hommage aux victimes de l’attentat du 14-juillet.

Une idée imaginée avant l’élection de Trump

L’invitation avait été lancée lors du tête-à-tête entre les deux hommes, il y a quelques semaines à Bruxelles. Dès le mois de septembre 2016, soit avant les élections de Donald Trump et Emmanuel Macron, L’Opinion écrivait que l’idée d’inviter le président américain était à l’étude.

Confirmée par l’Elysée ce mardi, l’annonce de l’invitation du président américain a commencé à faire grincer des dents. “Il n’a rien à faire là”, a par exemple lancé Jean-Luc Mélenchon. Maintenant que sa présence est confirmée, ce genre de réaction va sans doute se multiplier.

Posted by on Jun 29 2017. Filed under En Direct, Featured, Monde. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.