Affaire Roches-Noires : révélations explosives de Rakesh Gooljaury



L’homme d’affaires ne tremble pas face au long contre interrogatoire de Me Gavin Glover, Senior Counsel

  • L’affaire renvoyée pour le 31 juillet

Dans le cadre du procès intenté à l’ex-Premier ministre Navin Ramgoolam, Rampersand Sooroojebally et  Dev Jokhoo dans l’affaire Roches-Noires, Me Gavin Glover, l’homme de loi de l’ancien Premier ministre, Dr Navin Ramgoolam, a longuement contre-interrogé, Rakesh Gooljaury qui est le témoin-clé dans cette affaire. Il est désormais défendu par Me Jacques Panglose car Me Sanjeev Teeluckdharry s’est retiré de cette affaire.

Lors de l’audition, qui a eu lieu jeudi dernier en Cour intermédiaire, Rakesh Gooljaury est revenu sur le déroulement des événements qui sont survenus dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011.

Rakesh Goojaury a déclaré que le 2 juillet, il  a reçu un appel de la part de Nandanee Soornack “ Elle me parlait d’une voix tremblante et  m’avait dit si je pouvais venir au bungalow car il y  avait un problème. Je suis arrivé vers 2 heures du matin. Nandanee Soornack m’a dit qu’un inconnu d’une vingtaine d’années et torse nu les avait regardé par la fenêtre pendant que l’ancien PM et lui avait des relations intimes”, dira-t-il.

Poursuivant Rakesh Gooljaury a expliqué que Nandanee Soornack, lui a dit que le jeune homme s’est ensuite introduit dans la chambre où se trouvait Navin Ramgoolam et elle- même.  L’homme d’affaires a ajouté que Nandanee Soornack lui  avait dit que quand le jeune homme les  a menacés, elle s’est rendu dans un autre chambre pour chercher et remettre Rs 20 000 à ce dernier, qui s’est ensuite enfui par la fenêtre. Elle a ensuite appelée les agents de sécurité Brinks qui se trouvaient à l’entrée du campement.

 

Par la suite, a-t-il dit, les deux anciens hauts gradés de la police sont venus pour décider si le cas devait être rapportés à la police.

 

Rakesh Gooljaury a aussi déclaré qu’on lui avait demandé de faire une déclaration à la police car Dass Chetty était déjà parti. “ Rampersand Sooroojbally et Dev Jokhoo m’avaient comprendre que je ne devrais pas avoir peur et j’ai accepté de faire une déclaration car j’étais rassuré”, a-t-il ajouté.

 

Soutenant qu’il avait donné cette déposition à plusieurs reprises, Rakesh Gooljaury a déclaré qu’il a changé sa déclaration quand il a vu la Une du journal Le Weekend avec le titre -« Navin Ramgoolam, présent et Rakesh Gooljaury absent ». “C’est à cet instant que je me suis rendu compte je suis mêlé à un problème grave”, a-t-il soutenu.

L’homme d’affaires a également laissé entendre que le 9 janvier, il vait recu un appel de l’assistant commissaire de police, Heman Jangi. “ Ce dernier m’avait dit qu’il sera arrêté. Donc, j’ai retenu les services de Me Sanjeev Teeluckdharry pour loger une affaire en cour”, a-t-il dit.

Lors d’une réponse l’homme d’affaires devait surprendre plus d’un en affirmant qu’il est toujours un bon ami de Navin Ramgoolam. Rakesh Gooljaury est également revenu sur une affaire de chèque de Rs 100 000 émis relativement à cette affaire mais que jusqu’ici, malgré sa promesse, Navin Ramgoolam ne lui a pas remboursé la somme.

L’affaire est renvoyée pour le 31 juillet. Navin Ramgoolam et les deux coaccusés – l’ancien directeur général du National Security Service, le Deputy Commissioner of Police Dev Jokhoo, et l’ancien patron de la VIPSU, l’ex-DCP Ravine Sooroojebally – ont plaidé non coupable du délit de complot dans l’affaire Roches-Noires, où Navin Ramgoolam avait été agressé à coups de tournevis par un individu dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 en présence de Nandanee Soornack. Ils répondent d’une charge de “conspiracy to do an unlawful act, namely effecting public mischief in breach of Section 109 of the Criminal Code”. Navin Ramgoolam est défendu par Me Gavin Glover, SC, sir Hamid Moollan, SC, et Mes Shawkat Oozeer et Hisham Oozeer. Ravine Sooroojebally est défendue par Me Narguis Bundhun et Dev Jokhoo, par Mes Mooloo Gujadhur, Kevin Luckeeram et Shyam Servansingh. La poursuite, elle, est représentée par Mes Mohana Naidoo, Keshri Soochit et Jean-Michel Ah Sen.

Posted by on Jul 13 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.