Insuffler le goût de la terre aux écoliers



Baume du Pérou, orthosiphon, laitue, maïs, thym… Ce sont là quelques plantes médicinales et légumes qui garnissent les potagers aménagés dans l’arrière-cour des écoles St Mary RCA et St Pierre RCA, à Moka. Elles ont été cultivées par les écoliers ayant suivi un programme d’agro-pédagogie initié par l’association Le Vélo Vert avec le soutien d’ENL Foundation. Quelques 125 écoliers de Grade 4 ont bénéficié de ce programme lancé à titre d’essai dans ces deux écoles primaires en janvier 2017 dans le but d’inculquer la valeur d’une agriculture saine aux enfants. Ces derniers ont reçu un certificat de participation, le mercredi 12 juillet, en présence du ministre de la Technologie, de la Communication et de l’Innovation et député de la région, Yogida Sawmynaden, et d’un représentant du ministère l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et des Ressources humaines.

 Apprendre de manière ludique et pratique les bases de l’agriculture, de l’alimentation et de l’environnement. C’est ce à quoi ont été initiés une centaine d’élèves des écoles St Mary RCA et St Pierre RCA, à Moka, durant six mois. Une équipe de Vélo Vert y a animé un cours hebdomadaire portant sur la construction et l’entretien d’un potager, ainsi que sur les techniques et l’art de la récolte a été inclus dans leur programme scolaire. L’initiative a bénéficié d’un partenariat avec ENL Foundation qui y a vu, dès le départ, un excellent moyen d’aiguiser l’intérêt des plus jeunes pour l’agriculture et d’approfondir leurs connaissances des métiers y relatifs.

« Ce projet s’inscrit dans le plan social d’ENL pour le développement de Moka, Coeur de l’île. Au-delà d’une occasion de découverte et d’apprentissage, nous avons tenu à faire de ce programme d’agro-pédagogie une occasion d’intégration avec la communauté locale. Ainsi, un des accompagnateurs est un jeune habitant de Sainte-Catherine, quartier où ENL Foundation est activement engagée à autonomiser les habitants. L’objectif est de démarrer une chaîne de partage et de transmission de connaissance qui, à termes, fera grandir Moka dans son ensemble. ENL a toujours favorisé l’entrepreneuriat et nous espérons que la Smart City soit propice au développement dans la région », a déclaré Mario Radegonde, Head of CSR d’ENL Foundation.

L’application et l’intérêt des écoliers pour l’agriculture au cours des six mois qu’aura duré le programme ont été dûment reconnus à travers la remise d’un certificat de participation. Géraldine d’Unienville, présidente de Vélo Vert, ne cache pas son enthousiasme devant la détermination et le sérieux dont ont fait preuve les jeunes stagiaires. « A travers ce joyeux projet, nous voulons semer l’amour de la terre dans le cœur des petits et grands. Le but est de pérenniser ce programme dans ces deux écoles et de le porter au niveau national. Nous encourageons le ministère de l’Education à inclure ce cours dans le programme scolaire afin qu’il ne reste pas une activité ludique mais bien un cours de base, essentiel au développement de l’enfant. Que ce geste qui était naturel à l’époque de nos grands-parents, puisse être adopté par nos enfants au quotidien. Nous sommes heureux de l’accueil reçu du ministère de tutelle qui croit en la viabilité d’un tel projet qui bénéficierait à la population entière et correspondrait totalement aux actions déjà engagées par l’éducation nationale ».

 

 

Posted by on Jul 13 2017. Filed under En Direct, Featured, Sci-Tech. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17


Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.