MBAPPÉ À PARIS APRÈS NEYMAR, C’EST DE LA FOLIE ?



Malgré l’arrivée de Neymar, le PSG n’aurait pas renoncé à recruter l’international français de l’AS Monaco.

Et si Kylian Mbappé débarquait à Paris d’ici la fin du mercato ? Après avoir réalisé «le transfert du siècle» avec Neymar et repousser les limites du possible en payant 222 millions d’euros pour la star brésilienne, le PSG n’a visiblement pas étanché sa soif de grands joueurs. Peu importe les critiques qui s’abattent sur lui au sujet des sommes pharaoniques déboursées pour arracher le capitaine de la Seleçao au FC Barcelone. Peu importe les doutes au sujet de sa capacité à respecter les règles du fair-play financier. Paris rêve d’associer Mbappé à Neymar et Edinson Cavani. Un désir qui a un prix : 180 millions d’euros !

De l’argent frais grâce à Neymar

Selon Le Parisien, l’international français, sous contrat jusqu’en 2019 avec l’AS Monaco, aurait d’ailleurs placé le PSG en tête de liste des destinations possibles devant le Real Madrid, Barcelone ou encore Manchester City. Mais comment faire pour effectuer une telle transaction sans se retrouver sous la menace d’une sanction de l’UEFA ? Le club de la capitale parie bien évidemment sur de belles rentrées d’argent grâce au transfert de Neymar : 50 à 70 millions d’euros rien que cette saison grâce aux contrats publicitaires revus à la hausse et au marketing. Mais cela ne suffira pas.

Plusieurs joueurs destinés à s’en aller

Les dirigeants parisiens envisagent également de dégraisser l’effectif. A commencer par la vente des indésirables : Grzegorz Krychowiak, courtisé par le FC Valence, Jesé, un temps dans le viseur de la Fiorentina, et Serge Aurier, qui jouit d’une belle cote en Angleterre et notamment à Manchester United. Paris espère récupérer 60 millions d’euros avec ces trois joueurs. D’autres éléments ne seront pas retenus non plus. Certains signaux envoyés en ce début de saison parlent d’eux-mêmes. On pense notamment à Blaise Matuidi, remplaçant lors du Trophée des champions contre Monaco et samedi face à Amiens. Ou encore à Lucas, placé en tribunes lors de ces deux rencontres. Un départ de l’international français à la Juventus reste d’actualité (contre 20-25 millions d’euros ?), tandis qu’Arsenal réfléchirait à l’éventualité de recruter l’ailier brésilien, suivi par l’AS Roma et Liverpool.

Angel Di Maria sacrifié ?

Mais pour compenser quelque peu ces sommes folles et espérer encore s’attacher les services d’un défenseur central (l’Argentin Juan Foyth contre 10 millions d’euros) et d’un milieu défensif (le Portugais Danilo Pereira ?), Paris n’aura pas d’autres choix que de se séparer d’un élément offensif à forte valeur marchande. Angel Di Maria serait alors le premier visé. Comme beaucoup d’autres, le nom de l’Argentin circule pour remplacer Neymar à Barcelone. Recruté en 2015 pour 63 millions d’euros, l’ancien Mancunien pourrait partir pour une somme équivalente, voire un peu plus élevée. A moins que Julian Draxler ne fasse ses valises, six mois seulement après son arrivée dans la capitale contre 38 millions d’euros. Hasard ou coïncidence, son agent aurait été aperçu… à Barcelone dimanche. L’Inter Milan serait également à l’affût pour l’international allemand.

Posted by on Aug 10 2017. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.