Allégations de Veeren: ” Ene joke de très mauvais goût… Mo espéré la commission alle en profonder de sa banne allégasyon affirme Pravind Jugnauth



Commission d’enquête sur la drogue

 Audition de Peroomal Veeren : plusieurs allégations de la part du caïd

La Commission d’enquête sur la drogue a procédé à l’audition de Peroomal Veeren cet après-midi. Ce caïd qui purge actuellement une peine de prison de 34 ans pour trafic de drogue est arrivé à la Cour Commerciale, là où siège la commission sous très forte escorte policière. Il a fait une série d’allégations notamment à l’effet qu’il aurait financé la campagne électorale d’un parti politique.

Peroomal Veeren a aussi allégué que certains politiciens seraient à la tête du trafic de drogue à Maurice. Il a aussi déclaré qu’il n’était pas mêlé au trafic de drogue avant son arrestation mais qu’une fois en prison il aurait participé au trafic afin de payer ses hommes de loi.

L’ancien juge Paul Lam Shang Leen a cherché à savoir avec quel argent il est en train de payer son actuel homme de loi, à cette question Peroomal Veeren a répondu que c’est sa femme qui effectue le paiement et qu’il n’est pas au courant.

Il a aussi allégué qu’il y aurait un réseau impliquant des personnes d’origine bangladaise pour l’achat de cartes SIM.

D’importants dispositifs de sécurité ont été mis en place dans le cadre de cette comparution.

————————————————————————————

Réaction

LE PM: ” Ene joke de très mauvais goût… Mo espéré la commission alle en profonder de sa banne allégasyon”

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, qui est rentré en début de soirée de sa visite privée de Rodrigues, a rejeté en bloc les allégations du trafiquant Peroumal Veeren au sujet du trafic de drogue devant la commission Lam Shang Leen. Tout en démentant les propos du parrain des parrains, il a réitéré sa détermination de poursuivre la lutte en vue du démantèlement du réseau de drogue à Maurice. “Ene joke de très mauvais goût. Banne faussetés ki ine débité kont mwa”, a-t-il déclaré d’entrée de jeu.

«Ce sont des fausses allégations et un joke de mauvais goût à mon égard. Il y a eu des saisies qu’on n’avait jamais faites auparavant. Il y a également eu des saisies de grosses sommes d’argent. En tout cas, je ne suis pas intimidé par ce qui a été dit. Cela ne va pas ralentir mon travail. Je vais continuer à nettoyer le pays et protéger les citoyens de ce pays. Je suis déterminé à démanteler les réseaux de trafic de drogue», a déclaré le Premier ministre Pravind Jugnauth.

“Aster-là ki reservwar trafkan pe sek, zotte pe vine fer banne allégasyon. Cela ne remettra en aucune façon ma détermination  d’aller de l’avant dans le combat contre la drogue”, a fait ressortir le Premier ministre dans une déclaration relayée sur Top FM ce jeudi en début de soirée et à la station de radio et de télévision nationale, MBC.

“Mo epéré la commission Lam Shang Leen pou alle en profonder de sa bann allégasyon-là. Bizin konné ki bann détay. Mo attendre ki la commission pou détermine la vérasité de sa banne propos”, a poursuivi Pravind Jugnauth en demandant  chacun de tirer ses propres conclusions sur ces allégations dans la conjoncture. 

Communiqué

Le Premier ministre, l’Honorable Pravind Kumar Jugnauth, dément fermement et catégoriquement les fausses allégations faites à son encontre par le trafiquant de drogue Peroomal Veeren devant la Commission d’enquête sur la drogue ce 10 août 2017.

Les mensonges du trafiquant Peroomal Veeren, condamné à 34 ans de prison, ne peuvent avoir pour but que d’essayer de ralentir le démantèlement du trafic de drogue à Maurice.

Le Premier ministre continuera à combattre le trafic de drogue dans le pays et traquer les marchands de la mort. Aucune tentative d’intimidation ou de dénigrement planifié ne pourra l’empêcher d’accomplir sa mission de libérer le pays et, surtout, les jeunes du fléau de la drogue et des activités criminelles des trafiquants.

En conséquence, le Premier ministre décidera de la marche à suivre.

 Bureau du Premier ministre

 Ce 10 août 2017

«Mo pa konn Veeren mwa», dit Gowressoo

À en croire Peroomal Veeren, Pravind Jugnauth, Gianchand Dewdanee et lui financeraient l’importation de drogue. Faux, rétorque l’ancien ministre du Commerce. «Mo pa konn li ditou», insiste Mahen Gowressoo.

À la commission d’enquête sur la drogue, ce jeudi 10 août, Peroomal Veeren a allégué qu’il ne fait que distribuer de la drogue à Maurice. Et que le Premier ministre, l’homme d’affaires Gianchand Dewdanee et l’ex-ministre travailliste financent l’importation de la drogue.

Or, Mahen Gowressoo est catégorique : «Zamé mo’nn trouv li, zamé li’nn koz ar mwa. Mo pa konn sa boug ki apel Veeren-la mwa.» Et d’ajouter : «Sé zis dan lagazet ki mo konn li.»

Du reste, fait ressortir l’ancien ministre du gouvernement de Navin Ramgoolam, «eski Dewdanee bizin donn mwa kass pou donn Prémié minis ?».

*-**-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Ivan Collendavelloo : “Je ne sais pas qui Peroomal Veeren a financé. En tout cas pas moi !”

Réaction du Deputy Prime Minister, Ivan Collendavelloo, après les allégations de Peroomal Veeren devant la commission d’enquête sur la drogue. Répondant aux journalistes, il dit ne pas savoir qui a été financé par le caïd de la drogue. « En tout cas, ce n’est pas moi ! Je n’avais pas de financement. »

 

Posted by on Aug 12 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.