Air Mauritius va aider la Ghana pour mettre en place sa ligne aérienne



L’expertise d’Air Mauritius est sollicitée pour aider le Ghana, une des principales économies d’Afrique de l’ouest, à créer une compagnie nationale avec des visées domestique, régionale et internationale. Le protocole d’accord a été signé en fin d’après-midi du jeudi 31 août, au Paille-en-Queue Court, Port-Louis.

«C’est une première», a  résumé Arjoon Suddhoo, président du conseil d’administration d’Air Mauritius, après la cérémonie de signature. «Les Ghanéens sont très intéressés par le modèle d’Air Mauritius, qui est une société dont l’actionnaire majoritaire est le gouvernement. Elle est également listée à la Bourse de Maurice. Nous sommes une compagnie d’aviation commerciale qui crée de la valeur pour nos actionnaires. Nous avons également un mandat pour contribuer au développement du pays.»

Cet accord, – élaboré en l’espace de deux jours par Somas Appavou, Chief Executive Officer d’Air Mauritius et son équipe – se veut être une première étape dans une longue et fructueuse coopération entre Maurice et le Ghana. Il cristallise la perception sur le continent qu’Air Mauritius est une compagnie qui a surmonté les difficultés depuis sa création, il y a 50 ans, assuré sa pérennité et a affiché une solide santé financière. À l’opposé, Ghana Airways, fondée en 1963, a été mise en liquidation en 2005. À deux reprises, le gouvernement ghanéen a essayé de se lancer dans l’aventure de l’aviation. En vain.

Et l’idée d’un accord avec Air Mauritius s’est développée lors de la visite d’une délégation ghanéenne à Maurice cette semaine, au sein de laquelle on retrouve la ministre de l’Aviation, Cecilia Abena Dapaah. Cette dernière a expliqué qu’il y a un potentiel en Afrique de l’ouest, d’où la raison de mettre en place une structure solide avec l’expertise d’une compagnie qui a fait ses preuves.

«Les Ghanéens cherchent un partenariat gagnant-gagnant. Air Mauritius est l’une des rares compagnies qui s’occupent de la plupart des aspects de l’aviation (…) Nous avons un bon bilan, ce qui est très important. (…) Ils recherchent une coopération et un équilibre dans le partenariat », fait ressortir Somas Appavou

Dans un contexte plus large, Maurice et le Ghana sont en train de tisser d’étroites relations d’affaires. L’importance qu’accorde le Ghana – un pays de 238 533 kilomètres carrés et de 26,9 millions d’habitants – à cette coopération entre pays de l’Afrique sub-saharienne s’est confirmée par la visite du vice-Président du Ghana à Maurice lors des célébrations de l’indépendance en mars dernier.

En prélude à la cérémonie de signature, Dev Manraj, le secrétaire financier, a rappelé que les deux pays ont déjà discuté de la création d’un parc industriel au Ghana, qui se transformerait par la suite en une ville intelligente.  «Le gouvernement offrira tout son soutien pour que ce projet se concrétise rapidement,» a-t-il dit.

Posted by on Sep 3 2017. Filed under En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.