No 18 Belle-Rose/Quatre-Bornes Tania Diolle l’invitée surprise…tiède démarrage du MMM…



La campagne au jour le jour

  • Qui veut la peau d’Arvind Boolell ?

Round up du week-end – Pravind Jugnauth ne se laisse pas entraîner par le sensationnalisme des médias, surtout dans l’affaire Tarolah. Il laisse l’enquête suivre son cours. Au Parti travailliste, le retour de Deva Virahsawmy en irriterait plus d’un. L’affaire des coffres forts de Navin Ramgoolam revient sur le tapis du côté du Directeur des Poursuites Publiques (DPP). On parle même de 23 charges pour les Rs 220 millions. Le rapport formel du FBI sur le cheminement des Rs 110 millions en « never-used 100-dollar notes » déjà en possession des limiers du Central CID. Paul Bérenger évoque lui le « croc-en-jambe » de Navin Ramgoolam, qui tourne en dérision son candidat Arvin Boolell. Au Sun Trust, Pravind Jugnauth s’engage dans une opération « brosse la tête » de ses députés et les exhortent à être davantage sur le terrain et de ne pas dire n’importe quoi.

Lundi 2 octobre 2017 : On parle d’un ticket convoité par Tania Diolle, Soudesh Roopun et Atma Bhummah au No 18 au niveau du Mouvement patriotique. Tandis qu’Alan Ganoo estime que Xavier Duval est parmi les personnes premier-ministrables. Vivek Pursun, candidat à la partielle du No 18 estime que : « la politique à Maurice c’est comme à Bollywood ». Détenteur d’un MBA, cet habitant de Palma veut réaliser les promesses qu’il a fait quand il était conseiller municipal. Selon le Dr Mamade Khodabaccus, l’adversaire principal d’Arvind Boolell à cette partielle est Navin Ramgoolam. Le Muvman Travayis Militan fait un appel aux parlementaires de ne abuser de leur pouvoir. A sa sortie du CCID, Latchmee Devi Adheen admet avoir envoyé des photos indécentes d’elle au PPS Tarolah contre l’obtention d’un emploi. Le ministre Sudir Sesungkur contre-attaque. Il réclame des dommages de Rs 25 millions conjointement et solidairement à Pamela Seedheeyan et à son avocat, Me Vikash Teeluckdharry. Selon lui, ces derniers ont porté atteinte à sa réputation. Par ailleurs, le dénonciateur de l’affaire Bet365, Mohamad Hussein Abdool Rahim, a comparu devant la magistrate Ida Dookhy Rambarun, siégeant en cour intermédiaire, ce lundi 2 octobre. Il devra répondre de sept charges formelles d’escroquerie.  Les avocats du prévenu, Me Gavin Glover, Senior Counsel, et Me Ashvin Lukeeram ont demandé à se retirer. Me Gavin Glover a indiqué qu’ils sont « professionnally embarrassed » à la suite de certaines déclarations d’Hussein Abdool Rahim dans un affidavit contre Me Ashvin Lukeeram. L’affaire a été renvoyée au 9 octobre.

Mardi 3 : Le groupe parlementaire du MMM se réunit à 11h30 pour accueillir dans ses rangs pour la première fois la transfuge Danielle Selvon. Chez les mauves, on se met à rêver d’une victoire de Nita Juddoo arguant que son père Ramduth Jaddoo a été le tombeur dans le passé, en tant que néophyte de Sir Satcam Boolell et que l’histoire se répètera avec la joute Nita Juddoo et Arvin Boolell. Beaucoup s’interrogent sur la pertinence de la décision de Navin Ramgoolam d’aller au No 10. La circonscription étant décrite comme « soy » et a vu tomber plusieurs têtes d’affiches. On évoque la possibilité que Shreedanand Callychurn remplace Sangeet Fowdar au No 6 pour le Muvman Liberateur.  Pour Nitish Joganah, cette élection est l’occasion de marquer l’histoire. Joyce Veerasamy ne participera pas à la  partielle au no 18. Celui qui milite pour la cause des artistes et qui avait annoncé sa candidature à l’élection partielle au no18 (Belle-Rose/Quatre-Bornes), s’est rétracté. Il ne posera pas sa candidature. « Je ne participerai pas à cette élection. Je préfère donner un coup de pouce à l’avoué Kaviraj Bhokoree, sous la bannière d’En Marche Maurice (EMM)», a-t-il déclaré à Inside News, ce mardi 3 octobre. Il nous explique la raison derrière sa motivation « Me Kaviraj Bokhoree est jeune et il représente la vraie alternance des autres candidats à cette élection partielle ». La récente élection au niveau de la commission des Femmes du MMM a fait couler beaucoup d’encre. Le député Ravi Rutnah claque la porte du Gender Parliamentary Caucus. Il n’a pas de temps pour s’y consacrer en raison de son métier d’avocat. En fin d’après-midi, Bashir Jahangeer, député de Souillac-Rivière des Anguilles consigne une « precautionnary measures » contre une cabale qui serait ourdi contre lui par l’opposition.

Mercredi 4 : C’est la guerre ouverte entre le MP et le MMM au No 18. Chacun voulant s’approprier des votes des militants. C’est le début officiel de la campagne de Nita Juddoo. L’opposition envisage une motion de blâme contre le PPS Kalyan Tarolah. Tandis que Latchmee Devi Adheen, la jeune femme au cœur du scandale, portera plainte pour menace de mort. A Rose Belle, le ministre Mahen Jhugroo déplore le manquement de certains camarades. Il invite ses pairs à avoir un comportement honorable, à soutenir le Premier ministre et à « garde nous l’honneur ». S’il est élu à Belle-Rose/Quatre-Bornes, Me Bokhoree ne touchera pas son salaire. Le candidat déclare que l’argent sera utilisé pour la circonscription numéro 18, ainsi que pour une bonne cause. Le Gender Caucus blame sévèrement le député Ravi Rutnah pour ses propos contre une journaliste. Arvind Boolell est inquiété par les Morocco Leaks où l’ancien ambassadeur marocain Mohammed Anwar évoque le financement de sa campagne de 2014 en échange de son soutien pour les enjeux diplomatiques internationaux comme l’élection de juge à la Cour internationale de justice et la reconnaissance du Polisario. Le MMM lance sa campagne à la mairie de Quatre-Bornes devant une centaine de personnes. Pour Paul Bérenger, ce sera une lutte entre le MMM et le PTr. Il demande à Tania Diolle de se retirer. Selon le leader du MMM, Roshi Badhain et Danesh Maraye sont des non-starters.

Jeudi 5 : Madun Dulloo reprend le contrôle du comité régional du No 6 Grand Baie/Poudre d’Or. C’est Tania Diolle qui sera la candidate du Mouvement patriotique. Maya Hanoomanjee préfère attendre les conclusions de l’enquête policière dans l’affaire Kalyan Tarolah avant de se prononcer. Toutefois la Speaker insiste: « il est grand temps de proposer un code d’éthique aux parlementaires ». Sur Radio-Plus, Adrien Duval effectue une virulente sortie contre le MMM et Arvin Boolell. Rajesh Bhagwan intervient pour donner une cinglante réplique à Duval jr.  La candidate du MP estime que ce parti correspond mieux à ses valeurs comme la justice sociale, l’égalité des chances et la démocratie.  Navin Ramgoolam fait de la résistance au CCID. Il recherche des documents pour répondre à sa convocation. La police consulte le parquet qui refuse d’accéder à cette demande.  C’est un jeudi noir pour Showkatally Soodhun avec la recommandation du DPP d’initier des poursuites dans l’affaire de menaces contre Xavier Luc Duval. Ce dernier se réjouit de cette décision. Toutefois Roshi Badhain demande à Soodhun et Duval d’arrêter leurs cinémas. Le No 3 du gouvernement présente des excuses à Mireille Martin et devra lui payer des dommages de Rs 150 000 incluant les frais de la cour.  Rajesh Bhagwan dépose une motion de blâme au Parlement contre le PPS Kalyan Tarolah.

Vendredi 6 : Présentation grandiose la veille de Tania Diolle au quartier général du Mouvement Patriotique. Alan Ganoo descend Paul Bérenger en flammes. Selon lui, « Certains dirigeants politiques ont commencé à faire des procès d’intention contre le Mouvement Patriotique ». Tandis que la candidate du MP muscle son discours et affirme ne pas avoir peur de Arvin Boolell. Lalit ne s’est pas encore prononcé sur l’éventualité d’aligner un candidat à l’élection partielle du No 18. Lindsay Collen, porte-parole du parti, soutient que les membres attendront le Nomination Day, soit le 4 Novembre prochain, afin de décider si le parti présentera un candidat ou non. Elle soutient que LALIT est en mode «Wait and See». Tout dépend de la tournure des évènements, fait savoir Lindsay Collen.

 

Posted by on Oct 7 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.