Saisie de drogue à l’aéroport…Les 480 grammes d’héroïne commandités d’une prison



Les opérations contre le trafic de drogue dans l’île se poursuivent. Dimanche dernier, lors d’une opération réalisée par les officiers de la Mauritius Revenue Authority (MRA) et de l’ADSU, 480 grammes d’héroïne d’une valeur marchande estimée à plus de Rs 7 millions ont été saisis. La drogue était dissimulée dans le soutien-gorge et les parties privées d’une ressortissante du Zimbabwe âgée de 40 ans.

Wedzerai Muringwa, qui est arrivée à Maurice par le vol SA192, a été arrêtée et interrogée par l’ADSU. Elle est soupçonnée d’avoir agi comme passeuse pour un réseau de trafiquants de drogue opérant à Résidence Kennedy, Quatre-Bornes. C’est son comportement suspect qui aurait éveillé les soupçons des autorités.

Suite à l’arrestation de la ressortissante étrangère, les enquêteurs de l’ADSU ont remonté un  réseau de trafic de drogue qui sévit dans la région de Résidence Kennedy depuis quelques temps. L’ADSU soupçonne que la drogue aurait été commanditée de la prison. Un détenu qui purge une lourde sentence pour délit de drogue pourrait y être lié.

Ces informations ont été obtenues après que les enquêteurs ont mis la main sur deux téléphones cellulaires que Wedzerai Muringwa avait en sa possession. Les enquêteurs ont travaillé sur la liste des appels téléphoniques et des messages échangés entre Wedzerai Muringwa et ses contacts locaux. Des documents de réservation de son hôtel, son billet d’avion et une lettre de congé émanant de son employeur ont aussi été récupérés.

De plus, dans la journée du lundi 9 octobre, à l’issue de l’exercice de ‘controlled delivery’, plusieurs échanges téléphoniques auraient eu lieu entre la passeuse et les présumés récipiendaires. Un couple, en compagnie d’un enfant, soupçonnée d’être mêlé au trafic, s’était pointé devant le bungalow où Wedzerai Muringwa devait résider.

Le couple, qui habite dans la région de Résidence Kennedy, avait récupéré, dans un premier temps, un faux colis de drogue le lundi 9 octobre. Toutefois, les deux suspects ont pu prendre la fuite à bord d’une voiture lorsqu’ils ont vu les policiers. Une des priorités de cette enquête est de retrouver ce couple

De son côté, Wedzerai Muringwa a dit aux enquêteurs qu’elle ignore l’identité de son contact local. Selon les instructions du commanditaire, la femme devait simplement patienter dans son hôtel jusqu’à ce que quelqu’un vienne récupérer la drogue.

 

 

 

 

 

 

 

Posted by on Oct 15 2017. Filed under Actualités, En Direct, Faits Divers, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.