183ème anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice



  • Pravind Jugnauth : « Je continuerai à prôner une politique d’unité nationale »

 Le Premier ministre a lancé une sévère mise en garde à ceux qui veulent créer la division et détruire l’harmonie dans le pays

Le ministère des Arts et de la Culture et l’Aapravasi Ghat Trust Fund, ont jeudi dernier, commémoré le 183ème anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice. La célébration qui a eu lieu à Aapravasi Ghat à Port-Louis, a vu la présence, entre autres du Premier ministre, Pravind Jugnauth, du ministre Mentor, sir Anerood Jugnauth, du leader de l’opposition, Xavier-Luc Duval, du Deputy Prime Minister, d’Ivan Collendavelloo, des ministres, PPS, députés, membres du corps diplomatique et des représentants des associations religieuses du pays. L’invité d’honneur n’était autre le Chief Minister d’Uttar Pradesh, Yogi Adityanath, qui était accompagné d’une délégation, comprenant Giriraj Singh, ministre d’Etat pour les Micro, Small and Medium Enterprise de l’Inde.

50 ans de l’indépendance du pays

Devant une foule réceptive, le chef du gouvernement a fait comprendre qu’il n’épargnera aucun effort pour prôner une politique d’unité nationale dans le pay. Mettant l’accent sur la célébration de 50 ans de l’indépendance de l’île Maurice, il a dit que cet évènement, qui sera célébré le 12 mars de l’année prochaine, représente une étape importante dans le pays.

Le Premier ministre a, dans la foulée, lancé une sévère mise en garde à ceux qui veulent ou tentent de créer la division et détruire l’harmonie dans le pays. «  Nous devons, main dans la main, travailler ensemble pour que Maurice puisse briller comme la clé et l’étoile de l’océan Indien », dira Pravind Jugnauth, qui a énergiquement dénoncé l’attitude de ceux qui causent beaucoup de préjudices au pays.  « Zot pensé couma pou coule le pays.  Zotte bisin réalisé pas faire trou dans bateau sinon tout pou coulé. Bisin éclair zot lesprit. Nous tous finne vine dans  différents bateau mais éna ene seul capitaine », a-t-il lancé.

Le chef du gouvernement a aussi soutenu qu’il éprouve un immense plaisir de participer à la commémoration du 183ème anniversaire de l’arrivée des travailleurs engagés à Maurice.  Il a ajouté que c’est avec beaucoup d’émotion et de fierté qu’il participe à cet événement, et ce en tant que Premier ministre du pays et aussi sous différentes capacités sous les anciens régimes.

 Émotion en voyant les marches d’Aapravasi Ghat

Le Premier ministre a poursuivi en disant qu’il est très émotionné lorsqu’il voit les marches de l’Aapravasi Ghat. « En regardant les marches, je réalise dans quelles conditions sont venus nos ancêtres qui ont éprouvé beaucoup de difficultés et travaillé très dur pour survivre. On ne peut effacer leur parcours, qui représente l’histoire de notre pays et on ne peut comparer notre vie à celle de nos ancêtre », a-t-il ajouté. Il a rappelé que c’est après l’abolition de l’esclavage qu’on avait emmené des travailleurs de l’Inde. Ils travaillaient sous contrats dans les usines sucrières, les rues et les infrastructures publiques entre autres. « Nos ancêtres avaient subi l’injustice et connu la misère et la persécution », a-t-il dit.

Le Premier ministre a, dans la même foulée, situé l’importance de l’éducation à Maurice. Dans ce contexte, il a soutenu que nos ancêtres ont travaillé très dur pour envoyer leurs enfants à l’école et qui, aujourd’hui, occupent des postes de responsabilités dans le pays.

L’arrivée du Mahatma Gandhi et Manilall Doctor

Pravind Jugnauth, qui a rendu hommage à nos ancêtres, a, par la même occasion, axé son intervention sur l’arrivée de Mahatma Gandhi à Maurice qui, dit-il, avait promis d’aider les indiens avant son retour pour l’Inde. Il avait ainsi envoyé Manilal Doctor pour aider nos ancêtres dans le domaine légal et a rappelé la contribution de Amarnath Vishwanath et des planteurs qui avaient contribué au développement économique du pays.

Le ministre des Arts et de la Culture, Prithiviraj Roopun, a mis l’emphase sur les relations spéciales qui existent entre Maurice et l’Inde.  Il s’est aussi s’appesanti sur le fait que l’Aapravasi Ghat est reconnu comme un patrimoine mondial.

Pour leur part, Yogi Adityanath et comprenant Giriraj Singh, ont déclaré que l’Inde sera toujours à côté de Maurice.

Il convient de souligner qu’une fête culturelle et le lancement de deux livres : « They come to Mauritius Shores », par Satyendra Peerthum, et « The Forgotten Hero of Mauritius », par Assad Bhuglah, étaient prévus pour marquer cet évènement.

S.B.

 

Posted by on Nov 4 2017. Filed under Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.