PARLIAMENTARY MOOD…Réforme électorale



Pravind Jugnauth rassure que le gouvernement veuille aller de l’avant avec ce projet

A une question du député Aadil Ameer Meea, qui voulait avoir des détails sur la réforme électorale, y compris le financement des partis politiques, le Premier ministre a déclaré qu’un comité ministériel s’est penché sur plusieurs ‘issues’ et a soumis ses recommandations, qui sont examinées. “The Ministerial Committee has already examined those issues and submitted its recommendations which are currently being examined. Further drafting instructions will be conveyed to the Attorney-General’s Office for the finalization of the Bill once Cabinet’s approval is obtained on the Ministerial Committee’s recommendations. The Ministerial Committee is now addressing the other issues in its Terms of Reference”, dira-t-il.

Le chef du gouvernement a rassuré que le gouvernement veut aller de l’avant avec le projet de réforme électorale.

Meea : Ce rapport sur le financement des partis politiques a été soumis en avril 2016. Cela fait désormais plus d’un an et demi. Puis-je savoir le nombre de séances de travail du comité ministériel et si d’autres rapports intérimaires auraient été soumis. Peut-il également confirmer l’intention du gouvernement visant à introduire une dose de proportionnelle dans le système électoral ?
Pravind Jugnauth: This is a very complex issue…

Bérenger: To inn sabot reform…

Paul Bérenger (hurlant): To inn sabote!

Aadil Amer Meea: Laont!

Paul Bérenger: Avek Collendavelloo inn sabote. Pa onte! This is massive rubbish.

Speaker: Can we have some order? Honourable Bhagwan please!

Pravind Jugnauth : Les incapables sont là… Vous n’avez pas été en mesure d’introduire un projet de loi… Ce sont vous les incapables.

Paul Bérenger : Saboteur !

Rajesh Bhagwan : Rest de trwa mwa pou to premye minis.

Pravind Jugnauth : You have not been able to do it.

Bérenger: Saboteur!
La Speaker : Ce désordre dans la Chambre nous fait perdre du temps. J’accorde deux minutes additionnelles. S’ensuit un grand brouhaha des deux côtés de la Chambre. Maya Hanoomanjee invite le Premier ministre à reprendre la parole.

Pravind Jugnauth : Comment puis-je répondre quand il m’interrompt (il fait référence à Paul Bérenger, Ndlr) ? I should not be interrupted from a sitting position.

La Speaker : J’ai dit qu’il doit y avoir de l’ordre. Des deux côtés, vous faites perdre le temps de la Chambre. There should be order in the House. Pravind Jugnauth (il reprend avec sa réponse) : Comme je le disais, le comité a eu un nombre de consultations…

Ameer Meea (sur un ton insistant) : Combien ?

Jugnauth : En temps et lieu, nous viendrons avec un projet de loi approprié.

Meea : Dans le manifeste électoral, mention est faite d’un code de conduite pour les responsables politiques. Avec les récents incidents, notamment le Lalang Gate… Des protestations montent dans l’hémicycle…

Meea (il poursuit) : Ne pense-t-il pas que ce code de conduite est plus qu’urgent ?

Jugnauth (sur un ton tranché) : Il faudra un code de conduite pour ceux qui copient des discours.

 

Situation dans les casinos

 Pravind Jugnauth : “Nous attendons un profit de Rs 26 millions en 2017”

“Since the closure of the Beach Casino at Trou-aux-Biches in 2009, 144 workers were underemployed but nevertheless the State Investment Corporation had to bear the full salary cost which worsened the financial situation of the Casino group. To remedy the situation and avoid laying off of casino employees, SIC set up the Grand Baie Casino located at the former Grand Baie International Conference Centre. The Casino started its operations in February 2016. The SIC invested Rs 50 millinsn as equity capital in the Grand Baie Casino Ltd. In addition to the equity capital, SIC has also provided a shareholder’s loan of Rs 58.5 million.” C’est ce qu’a déclaré, le Premier ministre, Pravind Jugnauth, mardi dernier à l’Assemblée nationale.

Répondant à une question du député de la circonscription No3, Aadil Ameer Meea, le chef du gouvernement a affirmé qu’avant 2015, la situation financière de tous les casinos de Maurice était au rouge. “En 2014, les casinos subissaient des pertes de l’ordre de Rs 121 millions. Les pertes ont été réduites à Rs 93 millions en Rs 26 millions en 2017”, dira le Premier ministre qui a ajouté que l’ouverture du casino de Grand-Baie représente une des mesures qui ont contribué à résoudre le problème.

Pravind Jugnauth a également laissé entendre que la State Investment Corporation (SIC) a, de 2006 à 2015, accordé une aide financière de Rs 656 millions pour permettre aux casinos d’opérer. Depuis janvier 2016, la SIC n’a pas offert de fonds aux casinos pour régler leurs dépenses. Il a aussi maintenu que: “the funds provided by the SIC to Grand Baie Casino have been used to finance the following expenses:

  1. Refurbishment works Rs 46 millions
  2. Acquisition of gaming machines and equipment Rs 36.6 millions
  3. Working capital requirements Rs 25.9 millions.

 

Pravind Jugnauth :

“La DBM a sanctionné des prêts de Rs 78,3 millions en 2015 et de Rs 21,2 millions en 2016”

Répondant à une interpellation de Sudesh Rughoobur, deuxième député de la circonscription No6 (Grand-Baie/Poudre-d’Or), le Premier ministre et ministre des Finances, Pravind Jugnauth, a répondu que la Banque du Développement de Maurice a sanctionné des prêts équivalant à Rs 78,3 millions concernant 467 cas et ce en 2015. Les projets ne dépassaient pas plus de Rs 2 millions.

Le chef du gouvernement a aussi déclaré qu’en 2016, les ‘loans’ qui ont été sanctionnés ont représenté la somme de Rs 21,2 millions eu égard aux 97 cas et ce, en raison de l’adoption de “stringent credit appraisal process, the main reasons being more stringent credit appraisal process being adopted, commercial banks charging cheaper interest rates under SME financing scheme, operators in the SME sector and Transport sector opting for alternative source of financing under lease agreements and discontinuation of the concessional rate of interest of 3% on Computer loans. The Bank did not raise funds from the market to finance these loan disbursements but has used funds generated from its own operations”.

Il a également laissé entendre qu’en 2015 et 2016, le gouvernement a remboursé une somme de Rs 24,8 millions à la Banque de Développement.

Travaux de drains dans la circonscription No2

 Le PM affirme que 3 plaintes d’aménagement de drains ont été reçues

Le Premier ministre, Pravind Jugnauth, a déclaré que trois plaintes concernant l’aménagement de drains ont été reçues de la part des habitants de la circonscription No2 (Port-Louis Sud/Port-Louis central). Il répondait à une question du député Osman Mahomed.

Le chef du gouvernement a soutenu que la première plainte concerne un ‘drain project’, exécuté par la mairie de Port-Louis dans la région de Upper Chalet, à Vallée-Pitot. Il a ajouté que les travaux concernent l’aménagement de drains et de murs de soutènement. Il a ajouté que le 26 septembre 2017, les officiers de la National Development Unit (NDU) ont effectué un site visit quand les habitants de la dite région ont adressé des plaintes concernant les drains qui n’étaient pas couverts.

The matter has been taken up with the City Council of Port Louis and the latter has informed that the covering of the drain has not been recommended since the drain is found on the slope of a hill and is meant to capture surface runoff. The Council has also indicated that the height of the retaining walls that have been constructed will be raised in the near future so as to reduce the risk of soil erosion”, dira-t-il.

Le Premier ministre a aussi fait comprendre que la deuxième plainte concerne un autre projet de drain recouvert avec des ‘concrete slabs’, implémentés par le City Council de Port-Louis, à la rue Lenepveu, à Port-Louis. Il a déclaré que ces slabs font beaucoup de bruit quand les véhicules passent dessus, ajoutant que la municipalité n’a pu les réparer en raison des ‘on going works’ entrepris par la Central Water Authority et la Wastewater Management Authority. Et d’ajouter que : “ Following consultations between the Council and Hon. Mrs R. Jadoo-Jaunbocus, Parliamentary Private Secretary of the Constituency, it has been agreed that the NDU will address this problem while undertaking resurfacing works at the same location in the near future”.

Pravind Jugnauth a également affirmé que la troisième plainte concerne des problèmes d’accumulation d’eau entre les rues Diego Garcia et Dioré. “Des site visits et des études sont déjà effectuées. Les travaux concernant un ‘drain network’ et l’asphaltage des routes entre Diego Garcia et Dioré sont en préparation et des appels d’offres pour le projet seront lancés à la fin de novembre 2017”, a-t-il dit.

 

Posted by on Nov 4 2017. Filed under Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.