Dernière heure : Soodhun d’accord pour step-down comme VPM !



Il fallait s’y attendre. Les choses se sont emballées dans la journée de vendredi.  Le Premier ministre a réuni la presse pour annoncer que Showkatally Soodhun et lui-même d’un commun accord a accepté de quitter son poste comme Vice Premier ministre et ministre du Logement et des Terres. Cela à la suite des évènements qui se sont succédé depuis mardi dernier après la rencontre du Pravind Jugnauth avec deux journalistes de l’Express.

Le Premier ministre a réitéré son attachement à l’état de droit et le respect des procédures comme dans l’enquête en cours contre Showkatally Soodhun. « Le plus important c’est l’intérêt du pays. Les questions secondaires ne primeront pas sur les prioritaires que j’ai établi pour l’Ile Maurice. L’unité nationale est très importante. J’invite ceux qui jouent avec le feu à se ressaisir », a déclaré Pravind Jugnauth tout en rappelant que la question a été soulevé au conseil des ministres. Le plus important c’est Showkatally Soodhun et lui-même sont sur la même longueur d’onde sur ce départ.

« Aucune partie de l’Ile Maurice ne peut être réservé à une communauté ou une autre. Je serais sans pitié contre tous ceux qui mettent en péril l’unité nationale. Même s’il se trouve de mon côté. », a-t-il ajouté.

Le remplaçant de Showkatally Soodhun sera connu sous peu. «  J’ai une longue amitié avec Soodhun qui est un compagne d’armes de Sir Anerood Jugnauth et un membre fondateur du MSM. Je ne renie pas mon amitié pour lui mais je dois prendre des décisions comme Premier ministre », a-t-il fait ressortir.

Il ne tolèrera pas l’incompétence au sein des institutions publiques. C’est ce qu’a déclaré Pravind Jugnauth dans son discours lors de l’inauguration de la nouvelle branche du Mauritius Housing Company (MHC) à Moka ce vendredi 10 novembre.

«Ena fwa nou met dimounn dans bann institision zot pas a la oter, zot fer lé kontrer», a déploré Pravind Juganuth. Il a affirmé qu’il ne s’ingère pas dans les affaires des institutions publiques car il y a des responsables à la tête de chaque instance. Toutefois, il ajoute que c’est de son devoir en tant que Premier ministre de s’assurer du bon déroulement au sein de ces institutions. A une question de la presse, il affirme qu’il ne fera aucune déclaration sur les travaux de la Commission d’Enquête sur la drogue.

Il est également revenu sur les efforts du gouvernement afin de fournir des logements décents aux Mauriciens qui sont au bas de l’échelle. «Jamais un autre gouvernement n’a autant dépensé que nous pour le logement», a-t-il fait valoir. Il a également mentionné le projet de logements sociaux à Mare-Tabac et Dagotière approuvé par le conseil des ministres.

Pour le leader de l’Opposition et du PMSD, Xavier Duval, la population accueille avec grande joie son départ mais cela ne s’arrêtera pas là. Il affirme que c’est lui a donné l’enregistrement à Axcel Cheney il y a quelques jours de cela. Pour Patrick Assirvaden, président du Parti Travailliste s’est dit soulagée du départ de Showkatally Soodhun. Son leader Navin Ramgoolam estime que Pravind Jugnauth n’avait pas le choix. Du côté du MMM, Ajay Gunness affirme que Soodhun doit également quitter son poste de député. Tandis qu’Ivan Collendavelloo « rend hommage au sens patriotique de Showkatally Soodhun qui fine offert so démission au Premier ministre ».

Plus tôt Navin Ramgoolam avait réuni la presse en soutenant que : << Soodhun doit être destitué immédiatement>>.  L’ex Premier ministre a jouté que les propos de Soodhun constituent une déclaration de guerre contre l’unité nationale>>. Il y a une motion de blâme de Shakeel Mohamed contre l’ex-No 4 du GM MSM/ML.  Pour sa part Mgr Ian Ernest, Évêque de Maurice dit non à l’exclusion : Nous sommes tous nés à Maurice et nous avons tous droit comme citoyens aux privilèges de la République de Maurice.

Showkutally Soodhun est le deuxième ministre et troisième membre du gouvernement à devoir soumettre sa démission après un scandale. Le premier a été Raj Dayal, ancien ministre de l’environnement accusé dans l’affaire Bal Kouler. Eu ensuite Ravi Yerrigadoo, qui a démissionné de son poste d’Attorney General après l’affaire de blanchiment d’argent devenu désormais fameux sous le nom de l’affaire Yerrigadoogate. Et cette fois-ci Showkutally Soodhun avec sa vidéo où il tient des propos sectaires.

A noter que le principal concerné n’a pas quitté le pays pour Dubaï comme l’allègue certains médias.

Posted by on Nov 11 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.