Champion du monde de Kick Boxing pour la deuxième fois



Fabrice Bauluck réécrit l’histoire

Il a une nouvelle fois brillé au niveau mondiale en accédant à la plus haute marche du podium. Fabrice Bauluck a de quoi en être fier. Le trentenaire, habitant Mahébourg, a encore une fois décroché le titre de champion du monde de ‘kick-boxing’ dans la catégorie des moins de 54 kilos. Il s’est imposé ce vendredi 10 novembre en finale des championnats du monde en Hongrie contre le Brésilien Rafael Spin par 2 à 1.

Grace à son courage et sa détermination, le tireur, née avec du pur sang spartiate, ajoute un nouveau titre à son palmarès. Il a fait montre de son talent et a conquis les juges lors de ce rendez-vous mondial de Kick Boxing, qui s’est déroulé à Budapest, en Hongrie. Notre compatriote était engagé dans la finale des moins de 54 kilos et avait comme adversaire le redoutable brésilien Rafael Spin. Mais cela ne l’a pas découragé pour autant.

Fabrice Bauluck a maîtrisé son vis-à -vis pour le dominer techniquement. Son combat demandait beaucoup de concentration, mais il a prouvé toute l’étendue de son talent, alors qu’il a soufflé le même jour sur son trentième bougie. Le tireur a de nouveau prouvé qu’il demeure un artiste du ring et que sa place se trouve au panthéon du sport mauricien.

Quatre ans après son premier sacre au Brésil et sa troisième place obtenue en 2015 en Serbie, Fabrice Bauluck revient sur le toit mondial. Une juste récompense pour un tireur qui a consenti des sacrifices et qui n’a cessé de monter en puissance au fil des mois. Pourtant, le fait de se retrouver de nouveau sur la plus haute marche du podium fut loin d’être une partie de plaisir.

C’est dans un groupe de neuf ambitieux kickboxers que Fabrice Bauluck s’est démarqué. Pour atteindre l’ultime duel, il a fait ses premières victimes Mikhail Ivanchenko et l’Azéri Chingiz Ahmadzada tous deux 3-0. Cela malgré le fait que ces deux combattants s’étaient révélés des adversaires coriaces lors des tours précédents. Lors des demi-finales, il s’est imposé contre Chingiz Ahmadzada à l’issue d’une bagarre serrée (2-1).

De plus notre compatriote a confirmé son succès obtenu face à Rafael Spin lors de la finale de la dernière Coupe du Monde, également en Hongrie en juin dernier, et boucle ainsi sa saison 2017 invaincu. Ce même adversaire avait abordé ce combat décisif avec une meilleure fraîcheur physique. Et ce, du fait qu’il avait remporté sa demi-finale par forfait.

Même s’il partait avec un avantage psychologique lors de cette finale, le tireur mauricien devait afficher une certaine prudence face à un adversaire champion panaméricain en exercice et qui excelle dans quelques autres styles de combat, tels que le Mixed Martial Arts et la boxe anglaise. Reste qu’il se montrait plus offensif dès le début de l’engagement, alors que son adversaire misait sur des contres.

En faisant preuve d’intelligence et en esquivant les assauts du Brésilien, Fabrice Bauluck remportait le premier round à l’unanimité des juges. La deuxième reprise était davantage en sa faveur, car Spin se retrouvait parfois acculé dans les cordes. Ayant alors une mainmise sur le combat et voyant la victoire lui tendre les bras, Bauluck gérait de ce fait son avance.

Reste qu’il s’accrochait beaucoup trop et que l’arbitre lui a infligé un point de pénalisation. Sans conséquence toutefois, même si Spin terminait fort le combat. Fabrice Bauluck avait déjà réalisé l’essentiel et se montrait mesuré à l’annonce du verdict et au moment de rejoindre son coin.

Le tireur de Mahébourg a affirmé qu’il s’était mis en condition pour décrocher ce titre. «J’ai travaillé pour cette consécration durant ces deux dernières années. Je suis content d’atteindre mon objectif», a t-il dit. Le Mauricien a confié qu’il a toujours du mal à réaliser qu’il en est à son quatrième sacre aux Championnats du monde de la Word Association of Kick-Boxing.

Dans le milieu du kick-boxing local, Fabrice Bauluck est connu comme « Fabulous Fab ». Logique au vu de son parcours réalisé depuis déjà treize ans au niveau international et de son palmarès étoffé. Désormais, sa carte de visite comprend un deuxième titre de champion du monde et sa course vers les podiums n’est pas prête de s’achever. Double champion du monde juniors en 2004 et 2006, Fabrice Bauluck a connu par la suite une ascension fulgurante chez les seniors.

Triple champion d’Afrique, il s’est quasiment toujours montré performant à la Coupe du Monde et aux championnats du monde. Au cours de cette dernière compétition, le natif de Mahébourg savoure aujourd’hui sa sixième médaille, après l’or décroché en 2013, l’argent en 2009 et 2011, et le bronze en 2007 et 2015. La saison dernière, Fabrice Bauluck avait franchi un autre échelon en obtenant une ceinture au niveau continental suite à son succès aux dépens du Sud-Africain Martin Mkhwebane, alors que cette saison, il s’est illustré à la Coupe du Monde et lors d’un gala en Afrique du Sud.

Pour rappel, Maurice et représentée par 5 tireurs aux Championnats du Monde. Aux côtés de Fabrice Bauluck, on retrouve James Agathe, qui a décroché la médaille d`argent, s`inclinant contre un Serbe en quart de finale chez les -81 kg. L’équipe était aussi composée de Jessica Jocelyn (-52 kg), Bryan Jameer (-67 kg) et Boris Brissonnette (-71 kg). Ils étaient encadrés par l’entraîneur Judex Jeannot et la présidente de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées, Isabelle Jeannot.

Les tireurs ont foulé le sol mauricien en début d’après-midi de ce mardi 14 novembre. Fabrice Bauluck et James Agathe ont été accueillis en héros par les nombreux fans qui se sont déplacés a l’ aéroport SSR à Plaisance. Parents, amis, membres de la Fédération mauricienne de kick-boxing et disciplines assimilées, et représentants du ministère de la Jeunesse et des Sports devaient ainsi être présents afin de saluer à juste titre la prestation du tireur.

Pour rappel, le Championnat du monde de kickboxing est une compétition, organisée tous les deux ans.

Posted by on Nov 18 2017. Filed under Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.