Séminaire sur Digitalisation: The Game Changer Le ministre Lutchmeenaraidoo exhorte l’engagement de la population pour réussir la transition économique



Le ministère des Affaires étrangères a organisé un séminaire de haut niveau sur le thème Digitalisation: The Game Changer ce jeudi 23 novembre 2017 à l’Université de Maurice. Le séminaire était animé par le Dr Ivar Tallo qui est considéré comme étant le père de la société numérique en Estonie, le No 1 mondial en matière de e-Government. L’initiative bénéficie du soutien de la Financial Services Commission et l’Université de Maurice.

Lors de son allocution, le ministre des Affaires étrangères, M. Vishnu Lutchmeenaraidoo, a expliqué que le pays se trouve à La croisée des chemins, et que la population doit pouvoir prendre la mesure de l’enjeu.

Il a exhorté la population à faire preuve d’un état d’esprit plus positif et à rejeter des comportements qui soient susceptibles de compromettre l’avenir du pays. Telles les attentes de instant gratification qui prennent le dessus sur le sens de l’effort et de la responsabilité individuelle et collective.

« Il nous éviter la complaisance. Il nous faut pouvoir rebondir. Nous avons la capacité de le faire car nous l’avons fait dans le passé » soutient le ministre. Il invite toute la population à s’engager dans le processus de nation building pour que la société mauricienne puisse réaliser les ambitions qu’elle s’est donnée.

Le secteur privé et le gouvernement sont sur la même longueur d’ondes en ce qu’il s’agit de l’approche au développement. Le Président de l’Outsourcing & Telecommunication Association of Mauritius (OTAM) a mis en garde contre l’attitude d’auto satisfaction qui n’aide pas à avancer. « Il ne faut pas se contenter de dire que nous sommes premier en Afrique dans tel ou tel indice de performance » affirme-t-il.

Le mouvement vers la numérisation va dans le droit fil des choix stratégiques d’un pays qui se retrouve à La croisée des chemins. Pour le ministre Lutchmeenaraidoo, il s’agit-là d’une vision avant-gardiste de développement socioéconomique et d’ouverture vers le monde. « Nous voulons devenir pour l’Afrique ce que l’Estonie est pour l’Europe en matière de numérisation » affirme le Chef de la diplomatie.

Le ministère des Affaires étrangères s’est engagé dans un vaste projet de transformation du service diplomatique en vue de rehausser ses capacités d’agir en tant que catalyseur de développement économique.

La nouvelle diplomatie prône une vision de Maurice en tant qu’état océan et comme une puissance économique régionale.

La mise en place d’une puissante plateforme numérique au sein du ministère est un des piliers clés de la transformation.

Le ministère des Affaires étrangères se veut le porte-drapeau du programme de numérisation de l’ensemble de la fonction publique. Il a fait appel à l’Estonie, le No 1 mondial dans le domaine de l’e-Governement et d’autres technologies en ligne. La visite du Dr Ivar Tallo  constitue une étape importante dans le projet de transformation.

Le ministre de Service civil et des réformes administratives, M. Eddy Boissézon, a, lui, mis l’accent sur la modernisation de la fonction publique notamment par le biais de la technologie informatique. Il a présenté les grands axes de l’immense projet de transformation de l’ensemble du secteur public et évoqué les nouvelles opportunités des prestations en ligne au public.

« Notre population a atteint un niveau élevé de sophistication et s’attend à des services efficaces et rapides. Les technologies digitales jouent un rôle majeur dans cette perspective » soutient le ministre.

Le Dr Ivar Tallo a exposé les grandes étapes du processus de numérisation des services publics en Estonie au fil des années en vue d’assurer des services publics de qualité à la population dans divers sphères de la vie.

Il a expliqué qu’il s’agit avant tout d’un projet politique qui a exigé un leadership politique fort pour faire avancer ce processus.

L’Estonie s’était aussi engagé dans un vaste programme de formation de ses citoyens aux outils de la technologie informatique afin qu’ils puissent se doter de connaissances de base pour utiliser les prestations en ligne.

  1. Harvesh Seegoolam, Chief Executive de la Financial Services Commission, a lui annoncé que l’organisme régulateur travaille sur une initiative pour devenir une organisation paperlessà brève échéance avec un ambitieux programme de numérisation de ses opérations et de ses prestations.

L’Associate Professor S. Baichoo, doyen de la Faculty of Information, Communication and Digital Technologies de l’Université de Maurice a, lui, fait état des avancées de l’université dans l’enseignement des diverses filières de la technologie informatique.

Posted by on Nov 28 2017. Filed under Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.