Lettre à un jeune ami



Mon ami Richard Nauvel, à qui je dois beaucoup dans la vie, ne m’en voudra pas d’avoir repris ce titre si cher à Le Dimanche dans les années 80.

Au moment d’écrire cette réflexion, je survole l’Italie dans un Boeing de la compagnie Air France en direction de Paris Charles de Gaulles. Je suis à 10 363 mètres d’altitude et l’avion va à 863 Km/h. J’ai la chance de voyager. Un rêve de gamin pour quelqu’un dont les parents étaient très, mais très pauvres. Une chance sans doute que je dois à la persévérance et à mon courage. Un bonheur que je partage avec mes amis.

Des vrais, pas des traîtres…Ceux qui me connaissent disent toujours que l’amitié de Jimmy Jean-Louis ne se monnait pas ! Ma devise, c’est d’être à vos côtés « in good times and in a bad times » Que dois-je faire pour mes amis ? Mentir, dire la vérité, les clouer au pilori ou les trahir ? Dans le cadre de la République, je respecte les institutions. Je ne ferais pas un tam-tam contre un ami. Même si je dois dire la vérité à son sujet, je le ferais avec égard tout en maintenant un décorum.

Je ne citerais aucun cas. Je ne prends exemple sur personne. Mais je remercie le ciel de ne pas compter parmi mes amis ce genre de personnes qui pour sauver leurs peaux peuvent trahir. Un jour un ami a beaucoup souffert quand une voisine l’a accusé d’avoir volé des bouteilles de bière vides pour ensuite aller les vendre. Le comble, c’est qu’elle s’était appuyée sur la version d’un autre ami pour clouer ce dernier au pilori. Mais quelques semaines plus tard, pris de remords, le second ami, changea sa version et soutient avoir agi sous pression pour incriminer le premier. Le mal était déjà fait.

Ce qui m’intrigue actuellement, c’est de voir ceux qui hier mangeaient ensemble, buvaient et fêtaient deviennent soudain des ennemis. Eu égard à leurs professions, à leurs statuts sociaux, ils font un tort immense à la société avec leurs attitudes. Pourquoi ce n’est qu’aujourd’hui qu’ils viennent de l’avant pour déballer leurs vérités, leurs haines et leurs venins. Pourquoi ces notables n’ont pas cru nécessaire en ce temps d’aller à la police. Voulaient-ils jouir du pouvoir et de la victoire ? Voulaient-ils en profiter ? Préparent-ils désormais leurs lits pour l’avenir. Autant de questions qui méritent réponses ?

Avec qui doit-on s’entourer pour un projet ? Quelles réformes doit-on apporter à notre système électoral pour ne pas permettre à des faux-amis, à des jouisseurs patentés, à ceux qui ne sont que des intéressés de venir quémander nos votes lors des élections générales ou partielles ? La réflexion s’impose.

Finalement, je dirais qu’il ne faut pas être expert en politique comme moi pour savoir combien d’argent il faut avoir pour gagner une élection. Rs 5 millions surtout lorsque vous n’avez pas les frais logistiques à votre charge. Mais si vous prenez des minables, comme Campaign manager ou encore ceux qui ne savent rien avec la politique, même avec Rs 50 millions « ou pou tasse dans stalls ». Cela nous rappelle un candidat à une élection partielle qui n’avait aucune chance d’être élu. Mais vers 15h00, ses agents lui avaient dit « tout correk, manque jiste bannes bouteilles Chivas Regal ». L’homme qui avait dépensé une fortune de ce qu’il avait acquis au Royaume Uni s’empressait de les servir. En fait, il ne finançait rien que sa défaite.

La leçon mérite d’être apprise mon ami !

On dit souvent : connais tes ennemis et méfie-toi de tes amis. Moi, je remercie ces amis sincères qui comme Joel Marianne, Richard Nauvel, Imran Hosany, Hafiz, mon staff, Pascaline, Hope, Vanessa, Bachan et tant d’autres qui permettent que Le Xournal existe encore et toujours.

Heureusement que dans la vie, il n’y a pas que des traites. Mais sa c’est la vie. Allons-nous amuser aux quatre concerts du Festival International Kreol.

Célébrons l’unité dans la diversité !

Jimmy Jean-Louis

CEO LE XOURNAL

Posted by on Nov 29 2017. Filed under Actualités, Edito, Featured, Opinion, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.