14e journée – 12e succès de suite pour City, Rooney voit triple avec Everton



PREMIER LEAGUE – Manchester City continue son cavalier seul. En tête du championnat, les Citizens ont dominé Southampton dans les arrêts de jeu, après un but in extremis de Raheem Sterling, lors de la 14e journée mercredi soir (2-1). Arsenal, avec un doublé de Giroud, et Chelsea, sur un but de Rüdiger, ont suivi le mouvement. A noter le triplé de Wayne Rooney avec Everton face à West Ham (4-0).

Manchester City pensait voir sa série de onze victoires consécutives – dix-huit toutes compétitions confondues – s’interrompre. Mais non. Tenus en échec par une vaillante équipe de Southampton jusqu’à la 96e minute de jeu, les Citizens ont balbutié leur football et se sont souvent cassé les dents sur le bloc adverse. Mais à la toute dernière seconde, Raheem Sterling a enlevé une belle épine du pied de son équipe d’une superbe frappe (90e+6). A l’issue de la 14e journée, les joueurs de Pep Guardiola conservent leur place de leader avec une marge de huit points sur Manchester United, vainqueur la veille à Watford (2-4).

L’entrée de Boufal a presque tout changé

Un succès arraché au forceps sans avoir été flamboyant. On appelle souvent ça une victoire de champion. Depuis le début de saison, Manchester City en a le visage grâce à la qualité du jeu déployée. Et quand les choses ne vont pas dans son sens, le club mancunien réussit quand même à trouver la solution pour faire basculer la balance de son côté. Après quarante-cinq minutes plutôt décevantes et surtout marquées par la barre transversale trouvée par Wesley Hoedt (14e) pour Southampton, les Citizens pensaient avoir fait le plus difficile en début de seconde période.

Un coup franc bien botté par Kevin De Bruyne, prolongé dans son but par Virgil Van Djik (1-0, 47e), et City semblait mettre la main sur trois nouveaux points. Mais, au fil des minutes, les Saints se sont enhardis sous l’impulsion de l’entrée de Sofiane Boufal (64e). L’ancien Lillois a délivré une passe décisive pour Oriel Romeu (1-1, 75e) et jeté un grand froid sur l’Etihad Stadium. Jusque, donc, à cette fameuse sixième minute du temps additionnel et le but libérateur de Raheem Sterling. Il suffit de voir la joie extatique du groupe mancunien (auquel Benjamin Mendy s’est mêlé après une folle course malgré sa blessure) pour mesurer l’importance de cette victoire…

Lacazette sort blessé, Rooney signe un triplé

La 14e journée de Premier League se concluait ce mercredi soir. Chelsea s’est imposé sur la plus petite des marges contre Swansea (1-0) grâce à un but d’Antonio Rüdiger. Si Antonio Conte a été expulsé avant la mi-temps pour des protestations un peu trop véhémentes, le champion d’Angleterre conserve sa place sur le podium à la troisième place.

Mais reste sous la menace d’Arsenal (4e), large vainqueur de Huddersfield (5-0) avec notamment un but d’Alexandre Lacazette et un doublé d’Olivier Giroud, qui a remplacé l’ex-Lyonnais, blessé, à la pause. “On dirait une blessure aux adducteurs, donc il pourrait être absent un moment“, s’est même inquiété Arsène Wenger à la fin de la rencontre.

Liverpool (5e) s’est facilement défait de Stoke City (0-3) et a été porté par son homme providentiel, Mohamed Salah, auteur d’un doublé et désormais meilleur buteur du championnat avec douze buts. L’autre club de la Mersey, Everton (13e), s’est donné de l’air avec un succès probant contre West Ham (4-0). Wayne Rooney a porté son équipe avec un triplé, ponctué par un but en une touche du… milieu de terrain. Inoxydable à 32 ans.

Posted by on Nov 30 2017. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.