Divide N Rule…les carnets secrets du parti Travailliste avec la Voice of Hindu



Où était Patrick Assirvaden, Mireille Martin et les rares membres de la population générale lors de la fameuse réunion des rouges avec les érudits de la Voice of Hindu pour obtenir un soutien en faveur du candidat Arvin Boolell? Celui qu’on présentait comme un moderniste montre qu’il a besoin d’une béquille communale de cette organisation sectaire pour tenter son comeback au Parlement…

Cela quelques mois seulement après avoir été chassé par des bouncers du Square Guy Rozemont, où il dirigeait le parti en toute légitimité. Arvin Boolell doit prendre ses responsabilités devant l’histoire avec cet énorme boulet du PTr et de Navin Ramgoolam au pied.

Tout n’est pas possible en politique. C’est pourquoi nous tenons en haute estime la candidate Tania Diolle pour son sens de l’honneur dans cette joute électorale en dépit des insultes, des menaces et de la trahison qu’elle a dû subir. La décision du PTr est non seulement un recul pour l’unité nationale mais confirme que sa seule politique est de Divide N Rule.

Cela nous rappelle ces résultats honteux de 2005 où après avoir fait campagne contre l’appartenance ethnique de Paul Bérenger et le slogan « pouvoir pé sappe dans nous lamain », les rouges ne parvenaient pas à faire élire les membres de la population générale comme Jean François Chaumière, feu James Burty David ou encore Etienne Sinatambou. Le désastre aurait été plus profond si le Best Loser System n’existait pas à l’époque.

Seul le PMSD avait sauvé les meubles. Ce qui a amené Xavier Duval a reconnaître publiquement cette semaine devant son bureau politique qu’au moins Pravind Jugnauth n’a pas soutiré la Voice of Hindu depuis son arrivée au pouvoir. Donc fini, les contrats mirobolants en termes de transports ou en faire des compagnies de sécurités qui roulent pour ce groupuscule.

On sait désormais de quoi sera fait demain avec le Parti Travailliste au pouvoir. Oublions les grandes réformes modernistes etc, c’est la logique communale qui prévaudra avec la culture de Divide N Rule. D’où notre appel à la sanction.

L’Opposition dans son ensemble mérite de s’attarder sur l’édition de Le Point du jeudi 23 novembre dernier qui revient sur la défaite de la droite à la présidentielle française. Il faut lire le livre de Patrick Stefanini intitulée « Déflagration-Dans le secret d’une élection impossible » et « Chronique de l’ancien monde. Quand la droite s’est perdu » de Gérard Darmanin. Les deux auteurs étaient des piliers du dispositif de la droite pour avril 2017…

Eux, au moins, ont eu le courage de faire leurs introspections. Ce qui empêcherait leur famille politique de commettre à nouveau les mêmes bêtises. Malheureusement c’est ce genre d’humilité que manque à la classe politique mauricienne.

JIMMY JEAN-LOUIS

CEO LE XOURNAL.

 

Posted by on Dec 4 2017. Filed under Actualités, Edito, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.