Arsenal et Liverpool ont livré un match spectaculaire à l’Emirates Stadium, vendredi, et se sont quittés sur un match nul (3-3). Le match: 3-3



Le match: 3-3

Le duel entre deux équipes offensives, joueuses mais pas toujours équilibrées, promettait du spectacle à l’Emirates Stadium. Promesse tenue. La rencontre a été animée, incontrôlée et destructurée. Un résumé de la saison de Liverpool, en quelque sorte. On ne s’ennuie jamais devant l’équipe de Klopp, on compatit parfois avec ses supporters. Car les Reds avaient le match entre les mains. Des mains trop souvent glissantes.
Organisé en 4-2-3-1 avec Lacazette en pointe, Arsenal n’a pas existé en première période (0 tir cadré) et Liverpool, porté par son son quatuor de feu, menait logiquement à la pause après un contre éclair mené par Salah et conclu de la tête par Coutinho et pouvait même regretter de ne pas avoir creusé l’écart. L’Égyptien s’en est chargé à la 52e minute au terme d’un nouveau contre foudroyant. À défaut d’assommer les Gunners, ce but a déclenché une période folle. En cinq minutes, Arsenal est passé devant sur ses trois tirs cadrés. Sanchez, Xhaka puis Özil ont retourné des Reds incapables de calmer le rythme de la rencontre. L’évolution du score n’a pas eu d’influence sur le jeu de l’équipe de Klopp, qui a d’ailleurs égalisé par Firmino à la 71e. ce nul Ce nul empêche les deux clubs de se rapprocher de Chelsea, troisème.

Le fait : six minutes de folie

Le but du break de Salah (52e) a d’abord éteint un Emirates déjà peu incandescent. Mais les six minutes qui ont suivi l’ont fait exploser. D’abord par Alexis Sanchez, plus prompt de la tête que Gomez, sur un centre au deuxième poteau de Bellerin. Deux minutes plus tard, la lourde frappe de Xhaka s’est transformée en égalisation après une faute de main de Mignolet. Puis, à la 58e, Mesut Özil a inscrit le plus beau but du match. L’Allemand s’est appuyé sur Alexandre Lacazette qui lui a remis délicieusement le ballon dans la course, d’une talonnade. Le gaucher a ensuite conclu ce une-deux d’un subtil piqué.

Depuis que Jürgen Klopp a pris les rênes de Liverpool, 279 buts ont été inscrits durant ses matches (174 pour, 105 contre). Plus que tout autre club.

 

 

Posted by on Dec 23 2017. Filed under Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.