Le client est roi



Un agent de sécurité chez Leal renvoyé pour avoir refusé un parking à Saeed Currimjee

« Mo pas gagne letemps pou coze ar toi moi. Alle marche marché. Kot mo pou bour loto la, kot Kalachand ? » aurait lancé Currimjee

 Ludovic Ashley Etiennette n’a pu fêter le Nouvel An dignement. Ce jeune homme habitant Port-Louis, athlétique et musclé et qui opère comme agent de sécurité chez le concessionnaire Leal a été renvoyé la vielle de Nouvel An. En 2017, le concessionnaire qui vend le plus grand nombre et les plus belles voitures à Maurice a choisi son camp, celui de l’argent ou bien l’arrogance de l’argent. Il a préféré un client au détriment d’un jeune homme qui se dévoue pour la sécurité de la compagnie. Est-ce que la maison mère de BMW cautionne, l’arrogance de celui qui le représente à Maurice. Est-ce que BMW et de surcroît Leal sont synonymes à Maurice de puissance, d’irrespect, de « dominère » sur les « tidimounes ».

A moins que Leal nous explique pourquoi avoir renvoyé Ludovic Etiennette, nos conclusions sont hélas qu’il y a encore du colonialisme dans certaines entreprises du privé. En effet, un petit agent de sécurité ne peut faire face à un grand homme d’affaires de la famille Currimjee. Ceux qui aiment la justice devraient cesser d’acheter les bagnoles chez Leal.

Le Xournal revient sur cette histoire qui nous révolte.

Ludovic Etiennette a pris officiellement connaissance de son renvoi à travers des amis et en se rendant au travail, la mauvaise nouvelle lui devait être confirmée. Le concessionnaire de voiture de luxe tels BMW justifie la décision de mettre à la porte Etiennette sous le prétexte qu’ils ne sont pas satisfaits de la performance de ce dernier après trois mois d’essai.

Leal le met à la porte sans préavis. Etiennette se rend au bureau de travail et on lui explique qu’il a un mois de préavis et après une plainte déposée, Leal devait obtempérer et payer Etiennette.

Mais le jeune homme ne veut pas en rester là. Car, il estime que les raisons de son licenciement sont fausses mais dû à un incident survenu le 13 décembre dernier.

Depuis cette date fatidique, Ludovic Etiennette ne ferme plus les yeux de la nuit car il a été humilié par son employeur. Selon Etiennette, son supérieur, Robert Liu lui avait demandé de ne pas octroyer de parking à personne sauf le staff de Leal. Il lui avait même esquissé un plan à cet effet. Or, vers les 15 heures, se pointe une Mercedes avec au volant le grand Saeed Currimjee qui cherche un parking pour se garer. Ludovic Etiennette faisant son travail correctement lui informe qu’il n’y a pas de parking disponible. Fâché, mortifié et vexé, Currimjee commence à insulter le jeune agent de sécurité.

« Mo pas gagne letemps pou coze ar toi moi. Alle marche marché. Kot mo pou bour loto la, kot Kalachand ? » Mais le jeune homme lui tiendra tête et fera ce que son supérieur lui avait ordonné.

Selon nos recoupements d’informations, le Sieur Currimjee n’a pas digéré cet incident et a informé Leal qu’il ne comptait plus acheter une nouvelle voiture qui vaut des millions sauf si on se débarrassait de cet agent de sécurité qui ne lui a pas donné un parking.

Dans cette histoire, Le Xournal dénonce la lâcheté de Robert Liu, Maintenance and Security Manager de Leal and Co Ltd. C’est lui qui avait donné des instructions sur la gestion du parking et pourtant il a trahi Etiennette, se rangeant dans le camp du grand capital. Leal a choisi son camp et a renvoyé le jeune homme.

Curieuse coïncidence est que quelques jours avant, Leal renvoyait un collègue et bon ami d’Etiennette, Brian Auguste, pour également des raisons bidon.

Makoumba Kotoba

Posted by on Jan 8 2018. Filed under Featured, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.