Quelles perspectives en 2018 ? La construction comme fer de lance pour la relance économique ?



Quelles sont les attentes des Mauriciens pour 2018 ? Si 2017 a été une année relativement calme sur le plan socio-économique mais quelque peu difficile pour ceux  au plus bas de l’échelle, 2018 s’annonce comme celle qui pourra ramener les Mauriciens à vivre une certaine époque de l’opulence.  Avec l’un des plus gros chantiers de construction – le Métro-Express- qui démarre dans quelques jours suivi par d’autres grands autres projets d’infrastructure routière dont le fameux fly-over de Phoenix, les dès sont jetés. Avec une année 2017 qui se termine avec une croissance économique à 3,9% et une prévision de 4%, selon le Premier Ministre, Pravind Jugnauth, lors de son message de fin d’année, il est clair que l’économie va reprendre les devants et ce sans compter le développement dans d’autres secteurs dont le tourisme et les smart-cities.

 Cependant, on se demande si le développement du pays est uniquement une question de « gros capital » où seuls les gros investisseurs en tirent le profit au maximum ? A notre point de vue, le développement du pays doit se faire avec la participation et l’engagement actif de toute la population sans distinction. Il faut que la population soit partie prenante de tout ce processus de développement pour que tout le pays en sorte gagnant.

 Si les grands projets vont créer l’emploi avec une perspective de baisse du taux de chômage, il ne faut pas perdre de vue qu’une distribution équitable de la richesse nationale devra être une condition sine qua non pour toute stabilité sociopolitique.

La récente partielle du No. 18 a été un important indicateur politique : l’électorat en a assez des bluffeurs et autres menteurs patentés que ce soit de gauche ou de droite. L’électorat veut un développement avant-gardiste pour le pays. C’est pourquoi le « soi-disant référendum sur le métro-express » a été mis aux oubliettes lors de cet exercice. Le peuple veut du concret et cherche son bien-être. Le gouvernement sait fort bien que la population le sanctionnera si ce développement tant attendu ne se traduise dans la réalité. L’attente a assez duré. Et le Premier Ministre le sait fort bien. La population s’attend qu’il s’affirme comme un véritable chef de tribu et mène à la baguette son équipe déjà marquée par une flopée de scandales durant les trente derniers mois.

 Il faut non seulement redonner au peuple son bien-être avec une distribution de richesse plus équitable mais surtout la confiance – véritable leitmotiv pour tout développement socio-économique. Sinon ce sera l’érosion de confiance qui mènera le présent régime vers un précipice…

 Suttyhudeo Tengur

Président

3 janvier 2018

Posted by on Jan 12 2018. Filed under Economie, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.