Face à Guardiola, Jürgen Klopp a (encore) la solution



PREMIER LEAGUE – L’ogre Manchester City a fini par tomber devant Liverpool après un énorme combat. Le score final (4-3) est serré mais ne doit rien au hasard car Jürgen Klopp avait bien préparé son coup. Comme souvent quand il retrouve Pep Guardiola.

Le génie a trouvé à qui parler. Reconnu comme un maître tacticien, Pep Guardiola a vu son équipe de Manchester City prendre l’eau défensivement dimanche sur la pelouse de Liverpool lors de la 23e journée de Premier League (4-3). A Anfield, ses Citizens n’ont pas pu résister à la hargne des Reds et au pressing haut mis en place par leur coach Jürgen Klopp. Ils ont subi leur toute première défaite de la saison en Angleterre et ne pourront pas imiter les invincibles d’Arsenal(2003-2004). “C’est un match historique dont on va encore en parler dans vingt ans, parce qu’on dirait que City ne va pas perdre d’autre match cette année”, s’est réjoui Klopp au micro de la BBC.

Ultra-convaincants dans le jeu et largement en tête du classement, les Citizens pouvaient raisonnablement espérer finir cet exercice 2017-2018 sans le moindre revers en championnat. Au match aller, au mois de septembre, ils avaient même infligé un cinglant 5-0 à Liverpool, réduit à dix en première période. Une rencontre dont se souvenait bien Klopp et pour éviter une nouvelle déroute face à la machine mancunienne, le coach allemand a revu sa copie.

Un bilan unique face à Guardiola

L’ancien entraîneur de Dortmund a demandé à hommes de se montrer très compacts dans leur moitié de terrain. Il a aussi demandé à ses joueurs offensifs d’exercer un énorme pressing sur l’arrière-garde adverse pour perturber au maximum la relance des défenseurs. Et cela a fonctionné. Oxlade-Chamberlain (9e), Firmino (59e), Mané (62e) et Salah (68e) ont tous marqué en allant gratter les ballons dans les pieds de visiteurs moins mordants. Ils ont rempli leur mission et fait le bonheur de leur premier supporter. “Vous pouvez regarder le match comme un manager, ou comme un fan. Et je préfère ça : wow! Quel match !”, s’est enflammé Jürgen Klopp.

Si Pep Guardiola fait office d’esthète, Jürgen Klopp apparait davantage comme un redoutable meneur d’hommes qui sait tirer le meilleur de ses troupes. Il a également pu s’appuyer sur le soutien des supporters de Liverpool qui ont encore galvanisé leurs protégés dans une rencontre disputée jusqu’à la dernière seconde. C’est aussi grâce à ses fans si Liverpool n’a plus perdu un match face à Manchester City à Anfield depuis quinze ans. “A la fin, je n’ai pas eu peur, je ne croyais pas que l’on en prendrait un quatrième car je connais mes gars depuis assez longtemps, a encore analysé le technicien allemand. Si on combine qualité et attitude, on assiste à ce genre de match. J’ai adoré”.

Klopp, lui, présente un bilan unique face à l’entraîneur mancunien. Sur les douze confrontations entre les deux hommes, l’Allemand en a remporté six contre cinq succès pour l’Espagnol et un match nul. Klopp le seul à pouvoir à se targuer de mener aux points contre Guardiola.

Posted by on Jan 15 2018. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply


Air Mauritius - Financial Results for the 3rd Quarter of financial year 2016-17



Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.