Alliance Lepep XLD « 7 ministres et 16 députés n’ont pas obtenu d’investiture, ce qui est le reflet de l’absence de performance d’une majorité»



La liste des candidats de l’alliance Lepep sera présentée samedi prochain, soit le 15 novembre

«Le pouvoir est maintenant entre les mains du peuple»,a commenté sir Anerood Jugnauth (SAJ) en commentant l’annonce de la date des élections vendredi. Il a également critiqué les candidats présentés par l’alliance de l’unité et de la modernité un peu plus tôt au Hennessy Park à Ebène ce samedi 8 novembre.

Navin Ramgoolam aurait également dû faire partie de ceux qui n’ont pas obtenu d’investiture, a, en substance, déclaré SAJ lors du point de presse de l’alliance Lepep. Tandis que Xavier Duval insistait sur le fait que «7 ministres et 16 députés n’ont pas obtenu d’investiture, ce qui est le reflet de l’absence de performance d’une majorité». Pravind Jugnauth a, lui, annoncé que la liste des candidats de l’alliance Lepep sera présentée samedi prochain, soit le 15 novembre.

Pravind Jugnauth est également revenu sur son entretien avec la ministre indienne Sushma Swaraj. Il s’est s’attardé sur ce qu’il qualifie de «manque de respect vis-à-vis de la ministre indienne des Affaires étrangères» par rapport à la déclaration de Navin Ramgoolam à l’effet que celle-ci a dévoilé le teneur de leur conversation. «Comme quoi Sushma Swaraj lui a dit qu’on a parlé de l’accord PTr-MMM et du partage des tickets, entre autres. Or, j’ai des sujets très importants à discuter avec le numéro 3 du gouvernement indien», a fait valoir Pravind Jugnauth. Et d’ajouter que le Premier ministre indien Narendra Modi «sait exactement ce qui se passe à Maurice, surtout en ce qui concerne le piétinement de la démocratie, ainsi que sur le métro léger… ».

A Petit Verger la veille, , Pravind Jugnauth a réclamé une réaction de la part de Bérenger sur la non publication du rapport de l’audit. Pravind Jugnauth affirme qu’on tenterait de cacher à la population les divers dépenses exorbitants et scandales perpétrés par le gouvernement sortant. Le rapport est telment accablant que le gouvernement ne veut le rendre public lance Pravind Jugnauth.

Xavier-Luc Duval a, pour sa part, affirmé que «2014 restera dans l’histoire comme une année perdue où le pays a vécu au ralenti. On a vu comment le conseil des ministres a chômé, l’Assemblée nationale n’a presque pas siégé, le budget 2014 n’a pas été implémenté… ». Selon le leader du PMSD, «le pays a souffert de l’égoïsme de deux personnes. Elles ont pris pratiquement un an pour essayer de négocier un accord». Et de demander à la population de sanctionner cet égoïsme. Xavier-Luc Duval a aussi abordé le succès du clip «vire mam» et a annoncé le lancement du deuxième volet, «vire mam scandal» à partir d’aujourd’hui.

Posted by on Nov 9 2014. Filed under Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.