Les représentants du secteur privé rencontrent le ministre des Finances…



Après les syndicats, le ministre des Finances a rencontré les représentants du secteur privé en début d’après-midi. Face à la crise provoquée par la pandémie de Covid-19, Business Mauritius souhaite des mesures audacieuses dans le prochain budget et la transformation de notre modèle économique.

La soutenabilité des entreprises, la protection de l’emploi et mieux préparer la relance, devront être la thématique du prochain budget 2020-2021. Ce sera particulièrement un budget qui prendra en compte l’impact économique. Ce sont les propos de Yousouf Ismaël, secrétaire général du MCCI, en prélude du Grand oral du ministre des Finances, Renganaden Padayachy, prévu le jeudi 4 juin.

Selon lui, il faut avant tout prévoir le long terme et le moyen terme pour mitiger l’impact économique du Covid-19. Tout comme le ministre des Finances, il prévoit une décroissance à doubles chiffres et également un taux de chômage élevé. Et Yousouf Ismaël affirme que la solution est de miser sur l’investissement gouvernemental. Mais l’une des priorités du gouvernement est de promouvoir l’industrie locale.

Trouver le juste milieu entre la santé, l’économie et le social, tout en soutenant la survie des entreprises et la préservation de l’emploi. Autant de facteurs à prendre en compte pour le Budget 2020/2021, selon Yousouf Ismaël, secrétaire général de la Chambre de Commerce et d’industrie (MCCI).

Cette institution recommande la mise sur pied d’une National Planning Commission (NPC) dont la tâche sera de préparer un plan national, en tenant compte l’urbanisme, l’aménagement du territoire et la planification économique.

Autre responsabilité de la NPC suggérée par la MCCI, elle sera la planification des infrastructures et l’établissement de la feuille de route de la transformation économique. Le NPC devra aussi se pencher sur d’autres secteurs-clés de l’économie comme l’agriculture et l’énergie.

UN POST COVID-19 BUSINESS POLICY DIALOGUE FORUM

Toujours dans le cadre du Budget 2020/21, la MCCI propose l’institution d’un Post Covid-19 Business Policy Dialogue Forum. Ceci comprendra des participants du public et du privé qui pourront se pencher sur les thèmes de grandes envergures comme la stratégie économique et la productivité.

Les autres recommandations de la Chambre portent sur la transformation du port et de l’aéroport dans une optique de les rendre plus efficients. La révision de la politique fiscale et le renforcement des compétences dans le secteur public et les corps parapublics sont les autres recommandations de la MCCI.

 « Le Covid Act primordial pour sauver les entreprises et l’emploi »

Selon le Dr Ismaël, le Covid 19 Act était nécessaire pour apporter une force de loi, principalement dans le cadre de la sauvegarde des entreprises et un maximum d’emplois.  Une déclaration suite à la promulgation du projet de loi le samedi 16 mai.

Selon lui, il était surtout important de modifier certaines lois qui étaient caduques, particulièrement avec la pandémie du Covid-19. « Il est important qu’il y ait un paramètre dans lequel il y a un framework pour le confinement. Il y avait beaucoup de loopholes, les décisions du gouvernement étaient difficiles à prendre avec les lois existantes. Le bill est venu faciliter les choses, avec des guidelines pour que chacun connait ses droits. » Yousouf Ismaël salue l’initiative « courageuse du gouvernement », d’autant plus que désormais toutes les actions gouvernementales se font dans les paramètres légaux.

Posted by on May 21 2020. Filed under Economie. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.