Paul Bérenger et ses stratégies maboules…



Comment quelqu’un qui n’arrive même pas à s’élire comme un simple député discute avec Bérenger des postes constitutionnels à prendre dans le futur ?

Imaginez une seconde que Maurice puisse jouer à la phase finale de la Coupe du Monde sans passer par les qualificatifs. Imaginez en une seconde, qu’un enfant ayant passé le PSAC entre en université pour faire son Masters. C’est impensable, ridicule et on traitera la personne qui vient avec de telles formules de maboule. Pourtant en 50 ans de carrière, Paul Bérenger a décidé de venir avec des stratégies bidons et insensés et de plus, emmène dans sa chute Navin Ramgoolam et Xavier Luc Duval.

Une insulte à la démocratie

Il est bien sûr, légal et normal que des parties de l’Opposition décident de faire une entente ou même de contracter une alliance mais de là, à quatre ans des élections générales de discuter des postes constitutionnels de cette alliance au cas où elle remportait les urnes est une absurdité. Nous ne sommes même pas à un an de mandat de ce gouvernement et Paul Bérenger veut déjà discuter qui sera le Premier ministre, le Speaker etc. C’est une insulte à la démocratie et à l’intelligence des Mauriciens.

Paul Bérenger et Navin Ramgoolam, au lieu de vouloir reprendre le pouvoir, devraient discuter dans leurs partis, de leurs échecs respectifs en tant que leader dans les défaites électorales successives qu’ils ont connues. C’est dans cela qu’ils devraient dépenser leurs énergies, redynamiser leurs partis qui sont dans un état comateux. Navin Ramgoolam n’a même pas pu faire élire en tant qu’un simple député lors des deux dernières élections. Comment quelqu’un qui n’arrive même pas à s’élire comme un simple député discute avec Bérenger des postes constitutionnels à prendre dans le futur.

Bérenger veut épuiser le moral des rouges et bleus

Xavier Luc Duval est la plus grande marionnette dans cette histoire. Le leader du PMSD qui a passé plus de temps au pouvoir que le MMM et Bérenger sait pertinemment qu’on est loin des élections mais persiste et signe dans cette alliance mort-né. Car Paul Bérenger veut épuiser le moral des rouges et bleus en leur faisant venir prématurément sur la table de discussions pour ensuite avoir des bonnes raisons de quitter cette alliance. Il dira certainement que le peuple ne veut pas de Ramgoolam, que les deux partenaires ne veulent pas d’une dose proportionnelle, bref des plates excuses pour se défiler.

Les élections auront lieu en 2024, légalement possible en 2025. A cinq ans de l’échéance, Paul Bérenger rassemble déjà son équipe. Il viendra dans un futur proche vous dévoiler sa liste de candidats etc. Bref le même feuilleton qui a fait que le MMM reste la partie qui a été très peu de temps au pouvoir aux préjudices des militants coltar, qui encore une fois, mordront la poussière, s’il en reste toujours !

MAKOUMBA KOTOBA

Posted by on Oct 20 2020. Filed under Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.