Batté-bef : quelles seront les excuses de Paul Bérenger pour justifier cette humiliation électorale ? par Suttyhudeo Tengur



Véritable razzia pour l’Alliance Lepep et une déculottée sans précédent pour le MMM qui en sort complètement décimée: voilà en deux mots ce qui résume le verdict de l’électorat urbain sur ces municipales. Ces résultats démontrent encore une fois la qualité de leadership et la confiance qu’inspire le leader de l’Alliance Lepep, Sir Anerood Jugnauth. De l’autre côté, avec un score sans appel et une humiliation des plus marquées, le MMM de Paul Bérenger est aujourd’hui devenu la risée politique de tous bords.

Avec ces municipales où le Parti Travailliste a su sagement se mettre sur la touche et le MMM qui a voulu jouer au matamore, est-ce que Paul Bérenger cherchera encore une fois un faux prétexte – comme il l’a fait après la cuisante défaite du 10 décembre dernier – pour justifier son leadership anémique et sa faillite politique ? Il est clair que dans cette joute municipale, le MMM s’est offert la voie du garage pour ne pas dire celle du cimetière politique.

Alan Ganoo qui vient de lancer son Mouvement Patriotique, a tout à fait raison déplorer les actions de son ancien leader qui refuse de décamper son siège et permettre au MMM de faire la politique autrement. Il n’y a pas pire sourd qui ne veut pas entendre. Et cela s’applique à Paul Bérenger qui entouré des Bhagwan et autres Gunness et Jeeha, croient encore qu’ils peuvent revendre une image tronquée à la population rien que pour se tromper sa confiance.

Les résultats des urnes d’aujourd’hui viennent de confirmer le rejet de tous les mensonges que Paul Bérenger pendant ses 47 dernières années et surtout ceux qui l’ont cru ! Paul Bérenger qui est encore en train de panser ses blessures de la cuisante défaite du 10 décembre, devra faire son mea culpa. Soit il s’agrippe à son fauteuil de leader en entraîne le MMM dans la poubelle de l’histoire soit il se ressaisit et prend la porte de la sortie. Est-ce que le MMM renaîtra de ses cendres ?

Du côté de l’Alliance Lepep, c’est la confirmation de la confiance avec l’électorat. Même si le pourcentage des abstentionnistes paraît élevé, il n’en demeure pas moins vrai que la tendance du vote confirme que ceux-là ne se sont pas déplacés sachant bien à l’avance que cette joute électorale allait être un walk-over.

Avec cette consolidation de la confiance gouvernement-municipalités-peuple, la situation présage un avenir serein qui ouvre la voie pour une nouvelle unité dans le pays. Car c’est pour la première fois que gouvernement et municipalités se retrouvent sur la même ligne de départ pour le mieux-être de la population.

Cette confirmation de la confiance de la population avec l’Alliance Lepep ne devrait en aucun point permettre une certaine arrogance voire mépris pour ce peuple admirable. Au contraire, ce serait l’occasion pour consolider cette relation et d’assurer la transition entre SAJ et Pravind Jugnauth pour les dix prochaines années.

Posted by on Jun 17 2015. Filed under Economie, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.