Expulsion de Paul Bérenger du parlement : quid de la stratégie du MMM ?



Définitivement le courant ne passe pas entre Paul Bérenger et Maya Hanoomanjee. Il a de nouveau été expulsé du parlement après avoir traité le député Thierry Henry de criminel. Contrairement au leader de l’Opposition, nous n’allons pas nous substituer à une cour de justice. Nous refusons de d’endosser le costume du Chef Juge de ce pays et nous laissons le soin à d’autres personnes de tenter cet expérience. Certes les esprits s’échauffent au Parlement. Il ne faut pas seulement voir la paille dans les yeux des uns et refuser de voir la poutre dans les yeux des autres.

Voici le fil chronologique des évènements :- Tout a commencé à partir d’une réponse du ministre du Tourisme Xavier-Luc Duval sur un recrutement survenu à la Tourism Authority. Il s’attelait à montrer un document relatif à cette affaire. Rajesh Bhagwan a, alors, lancé, «ale cachiet do !». Thierry Henry s’est mis de la partie.
En colère, Paul Bérenger est intervenu et a martelé, «Criminel ! criminel !» en direction du député du PMSD. Ce dernier devait répliquer en disant: «Bachiara !» La majorité, prenant la défense de Thierry Henry, a réclamé l’expulsion du leader de l’opposition.

Intervenant pour calmer les esprits, Maya Hanoomanjee a demandé à Paul Bérenger à qui il adressait le mot «criminel». Au leader de l’opposition de répondre: «I said ‘criminel’ to him», pointant du doigt Thierry Henry. Il a été rappelé à l’ordre par la Speaker qui lui a demandé de retirer ses mots. «I am not withdrawing my words!» devait répondre le leader du MMM avant d’être expulsé.

Par la suite Paul Bérenger a animé un point de presse,. «C’est infect de la speaker.» Paul Bérenger n’a pas mâché ses mots vis-a-vis de la speaker, Maya Hanoomanjee,. Quelques minutes auparavant, la speaker l’avait expulsé du Parlement, expulsion qui a été suivie d’un walk-out des membres du Mouvement militant mauricien.

«Mme speaker ena enn kote zorey. C’est pour cela que le PPS Thierry Henry se permet de traiter le leader de l’opposition à trois reprises de bachiara», déclare le leader de l’opposition durant son point de presse. «Ça, elle n’entend pas. Quand moi je le traite de criminel, ça elle entend.» Il est d’avis que le PPS Henry aurait dû avoir la «décence de rester tranquille après ce qui lui est arrivé», faisant allusion à son inculpation suivant un accident de la route ayant entraîné mort d’homme, en avril de cette année.

Paul Bérenger a aussi critiqué un commentaire fait plus tôt par sir Anerood Jugnauth qui avait lâché : «Not Bhagwan but bad one.» Le leader de l’opposition s’est insurgé contre ce jeu de mot : «Une personne qui a de l’expérience joue avec le nom d’un député, c’est inacceptable.» Ce qui l’a surtout agacé c’est le fait que Maya Hanoomanjee n’ait pas réclamé au Premier ministre de retirer ces mots. «C’est révoltant.».

C’est clair qu’il y a eu provocation et c’est de là que tout a généré.

Voici quelques réactions d’internautes sur divers site :
Robin: Still trying to get attention at this age Paul, please grow some maturity and do what you are paid to do. They would not have killed you if you stayed right?

Lion King: Apres On/off
Ala walk in/walk out
Disc rayé Paul
To passe pou Juge et to declare Henri ene criminel …
To bane suiveres ki suposé grand avocats parmi dan lobligation suive toi.
Zero credibilité lor ene point de vue strictement legal.
Mo pa ene fan de Thierry, Mais no condamne celui ki declare Juge

Che Caffreman (Aster nou kozé) : Pendant ce temps moi sak le 15 du mois mo bizin al pran crédit pou kapav manger ziska la fin du mois. Et mo ti contribution contribuable p fer ena fer walk out , lot p voyager plein plein , la vie injuste!
Joe Madar- MMM Party is and will remain the specialist of WALK OUT at the Parliament. So far Bérenger and Bhagwan will be in Parliament, the MMM will never change.

CitizenBob-De toute façon le mmm et son clown attitré ne servent à rien au parlement. Alors qu’ils soient là ou pas ça change pas grand chose, mais c’est dommage qu’íls soient payés des fonds publiques pour faire leur show.
JohnnyR -I did not know that the leader of the opposition had the right to judge. Maybe we should set it out clearly in the constitution that he has the right to judge someone and maybe give him a court to oversee…The Opposition Tribunal? Or something close to it.

Messiah-Si Bulldozer ti ferme so boite pas ti pou ena tous sa la. Si Berenger ti ene bon leader li ti bizin demande excuse de la part de Bhagwan..mais comme d’habitude Berenger pas pou changer…li merite so place..dans l’opposition et li pou fini la bas meme…au nom du createur. Couma dire premier dimoune ki fine faire accident ek fine touille dimoune..si li ti dans l’opposition la persone pa ti pou releve sa cozer Thierry Henry la. Eh ou la alle faire sa bane commentaire la avec zot famille..pa are le peuple..la voix du people c’est la voix de Dieu

Minority Voice tient à faire ressortir qu’il n’est pas en faveur de l’un ou de l’autre camp dans cette affaire. Nous avons choisi de publier uniquement les commentaires qui condamnent la façon de faire du MMM afin de les aider à comprendre la portée de leurs gestes politiques qui ne trouvent pas un grand écho auprès de la population. C’est important de s’y attarder surtout que les défaites électorales s’accumulent depuis 2005. Le PMSD a simplement rétorqué que les mauves ont peur des bleus. Ce qui risque de faire très mal politiquement.

Posted by on Jun 8 2016. Filed under Actualités, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.