Navin Ramgoolam: interrogatoire sous haute tension aux Casernes centrales



L’ancien Premier ministre a été convoqué hier lundi 16 janvier 2017 au Central CID pour un interrogatoire dans le cadre de l’enquete sur les coffres-forts retrouvés à son domicile en février 2015. Le Parti travailliste a mobilisé ses partisans au Square Guy Rozemont pour  soutenir  le leader dès le matin.  Ce qui a provoqué des affrontements avec la police et des tirs de gaz lacrymogène. Une centaine de partisans se sont rassemblés bien avant 10heures au  Square Guy Rozemont, devant le siège du parti travailliste et en face des Casernes centrales.

Les policiers ont placé des barrières métalliques pour contenir la foule.  Car les partisans rouges  avaient déjà obstrués l’une des voies allant en direction de la gare Victoria. En dépit d’une  forte mobilisation, la police  n’a  pu retenir les partisans rouges à la l’arrivée de Navin Ramgoolam. C’était aux alentours de 11h10. A noter l’altercation entre l’ex-ministre Devanand Rittoo et un policier en civil. L’ex député du No 5 affirme qu’il ne savait pas que c’était un député.

Par ailleurs, une quinzaine de membres du parti, dont Patrick Assirvaden, le député Shakeel Mohamed, Arvin Boolell, Anil Baichoo, Satish Faugoo et Kalyanee Juggoo, se sont rendus au poste de police des Line Barracks. Pendant ce temps, quelques affrontements isolés se sont produits. La police devait à un moment donné s’en prendre à Navin Unnoop de Voice of Hindu qui « était à la porte des Casernes » ; la police l’accuse de « la menacer ». Un policier a fait une déposition contre l’ex-ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Rittoo, dans l’après-midi du lundi 16 janvier, au poste de police des Lines Barracks. Le policier, affecté à la CID de Port-Louis Sud, allègue avoir été agressé par ce membre du Parti travailliste (PTr) au moment où Navin Ramgoolam faisait son entrée aux Casernes centrales, à Port-Louis.

A sa sortie des Casernes centrales, après son interrogatoire qui a duré plus de six heures, ce lundi 16 janvier, Navin Ramgoolam a soutenu qu’il est victime d’une  politique ‘dominer’. L’interrogatoire qui se poursuivra mercredi, s’est très bien passé…C’est ce que nous confirme son avocat, Me Gavin Glover, Senior Counsel.

 

Posted by on Jan 17 2017. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.