Prix des leçons particulières…véritable abus de la part de certains enseignants malhonnêtes



L’article paru dans l’Express (édition du jeudi), annonçant les prix pour les leçons particulières, a suscité beaucoup de remous et de mécontentement auprès des parents, élèves et syndicalistes. A cet effet, Le Xournal a recueilli les impressions de deux syndicalistes à savoir Vinod Seegum et Yaya Paraouty, respectivement présidents de la GTU et de l’UPSEE.

Vinod Seegum, président de la Government Teachers Union 

« La gangrène des leçons particulières se trouve au niveau du secondaire »

Dans une déclaration à Le Xournal, l’enseignant-syndicaliste, Vinod Seegum, qui est le président de la Government Teachers Union (GTU), a d’abord, fait ressortir que les leçons particulières sont ancrées dans les mœurs mauriciennes depuis de nombreuses années. « Nous vivons dans un pays démocratique et chacun est libre de choisir un type d’éducation pour son enfant », dit-il.

Le président de la GTU a, toutefois, déploré le fait que les prix des leçons particulières réclamés par certains enseignants du cycle secondaire, sont  exorbitants. Expliquant qu’il y a l’offre et la demande, il a laissé entendre que des enseignants, qui donnent des leçons particulières, montent les enchères surtout quand les élèves sont boursiers. « Quand ène élève, qui finne prend leçon, classe boursier, banne parents galouper alle cotte ça professeur pour li donne leçon so zenfant. Ena parents même donne Rs 500 en plus pour professeur là donne leçon so enfant. A ce moment-là, banne parents à faible revenus zotte pénalisé parcequi zotte pas capave paye beaucoup pour leçons », a-t-il ajouté.

Vinod Seegum a, par ailleurs, laissé entendre qu’on ne peut comparer les leçons particulières à celles concernant des élèves fréquentant des établissements secondaires. Pour justifier ses dires, il a souligné que les instituteurs du cycle primaire, qui enseignent cinq sujets et qui sont responsables de la ‘basic education’, réclament Rs 300/400 pour cinq sujets, soit environ Rs 60 par sujet. Or, dit-il, les enfants du SC (Grade 10 à 11) et HSC (Grade 12 à 13) doivent payer Rs 500 à Rs 800 ‘par sujet’.

Pour l’enseignant-syndicaliste, la gangrène des leçons particulières se trouve au sein du cycle secondaire. Selon lui, le gouvernement y compris le ministère de l’Education doivent réfléchir et fixer les prix des leçons particulières afin d’empêcher les abus.

Yaya Paraouty, ex-président de l’UPSEE  

« Le gouvernement doit sanctionner ceux qui réclament des sommes exorbitantes »

L’ex président de l’UPSEE, Yaya Parouty, a énergiquement dénoncé l’attitude de certains enseignants et non enseignants, qui selon lui, sont en train de faire du ‘commerce’ en donnant des leçons particulières aux enfants du cycle secondaire.  Selon lui, il y a un malaise dans ce secteur. « Le gouvernement et le ministère de l’Education doivent sanctionner ceux qui font des abus. Lorsque les parents riches payent des sommes exorbitantes, ce sont les parents pauvres qui touchent un salaire minimum qui sont lourdement pénalisés car ils n’arrivent pas à payer des sommes énormes aux enseignants malhonnêtes. Mauritius Revenue Authority (MRA) bisin assise ar zotte », dit-il.

L’enseignant-syndicaliste a, par ailleurs, soutenu que le gouvernement et le ministère de l’Education, qui jouent un rôle important, doivent intervenir dans les meilleurs délais afin de mettre de l’ordre dans ce secteur. Il a affirmé que ces derniers doivent réunir tous les ‘stakeholders’ afin de trouver une solution rapidement en faveur des parents et élèves qui éprouvent beaucoup de difficultés pour envoyer leurs enfants à l’école.  « Les parents pauvres qui font d’énormes sacrifices, ne doivent pas payer des sommes exorbitantes bien que l’éducation soit gratuite à Maurice. Est-ce qui banne parents là gagne value for money quand zotte enfants prend leçons avec banne enseignants qui abusé et qui réclament gros l’argent ? » se demande-t-il.

 

Posted by on Jan 16 2019. Filed under Actualités, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.