Lancement de campagne de sensibilisation contre l’abus de la drogue et ‘Illicit Trafficking’ à l’hôpital de Montagne Longue…



Pravind Jugnauth : « Il faut un élan national pour combatte la drogue qui affecte et bouleverse la vie des jeunes »

  • « Je me sens fier d’avoir protéger la population et le pays », soutient-il
  • Kailesh Jagutpal : « Les jeunes seront mieux encadrés avec le Centre Nénuphar de Montagne Longue »

Dans le cadre de l’‘International Day Against Drug Abuse and Illicit Trafficking, le Premier ministre, Pravind Jugnauth a, hier après-midi, lancé une campagne de sensibilisation au Centre Nénuphar à l’hôpital de Montagne Longue. A cette occasion, le ministre de la Santé et du ‘Wellness’, Kailesh Jagutpal, le ministre des Utilités publiques, Joe Lesjongard, le PPS Sharvanand Ramkaun, et les députés Johanne Tour et Subashnee Luchmun Roy, entre autres, y étaient présents pour marquer cet événement. Le thème de cet événement était : « Bannes meilleurs connaissances pour bann meilleures traitement ».  

Le chef du gouvernement a d’emblée laissé entendre qu’il éprouve un immense plaisir pour participer à la campagne de sensibilisation.  Soulignant que nous avons passé des moments difficiles pendant la période de confinement, il a fait ressortir que le gouvernement n’a épargné aucun effort pour faire face au Covid-10 et ce avec la collaboration de la population, ONGS et autorités concernées, entre autres. 

Poursuivant, le Premier ministre a fait comprendre que la population, en particulier, les jeunes doivent réfléchir sur les méfaits de la drogue. « A l’instar de notre combat contre le coronavirius, nous devons tous travailler ensemble et donner le coup de main pour pouvoir obtenir des résultats positifs », dira Pravind Jugnauth qui a affirmé qu’il se sent fier d’avoir protéger la population et le pays. « Cependant, nous devons rester vigilants », a-t-il souligné.

Le chef du gouvernement a ainsi salué le travail abattu par les responsables du ministère de la Santé et du ‘Wellness’, des ONGs, institutions et des médias pour combattre le Covid-19. 

Par ailleurs, il a soutenu que nous pourrions tous un jour devenir des victimes de la drogue. Aux dires de Pravind jugnauth, la drogue ne connaît pas de frontière. « Ce fléau touche désormais les grands pays du monde malgré l’avancement des technologies. Avec la drogue, le taux de criminalité grimpe », a-t-il maintenu.  

A ce sujet, il a indiqué qu’il est déterminé pour agir pour protéger la population, dont les jeunes. « Il faut un élan national pour combatte la drogue qui affecte et bouleverse la vie des jeunes, qui demeurent nos ressources dans le pays », a-t-il souligné. 

Et d’ajouter que : « Le nombre de saisies est le résultat de son travail ardent. « Nou comba pas aret laem. Bann institutions concerné pe gagn tou soutien ek lekipman ki bizin, mais pou gagn la batay nou bizin con  aret bann demann, » ajoute-t-il.

Par la même occasion, il a énergiquement l’attitude de ceux qui dans le passé, n’ont pas agi pour combattre la drogue.  Il a ainsi situé l’importance des recommandations de la commission d’enquête et le task force mis sur place par le gouvernement. Le Premier ministre a ainsi expliqué que certaines recommandations valables sont déjà appliquées et d’autres sont étudiés pour les appliqués avec le temps.

Au chapitre de l’éducation, Pravind Jugnauth a déclaré que le gouvernement veut renforcer sa campagne contre la consommation de substance illégale. En ce qu’il s’agit des prisons, dira le Premier ministre, le programme Lotus porte ses fruits. A ce jour, plus de 200 prisonniers ont participé́ à ce programme. Il a ainsi félicité les ONGs en cette journée pour leurs efforts et leur dévotion concernant le combat contre la drogue. 

D’autre part, Pravind Jugnnauth a mis l’accent sur l’importance des activités sportives et le social à travers la mise sur pied d’infrastructures pour aider à l’épanouissement de la jeune génération. « Si nou pou assume nous responsabilité, le risque pou moins gran. Mwa kuma enn papa mo met l’emphase lor communication.. kan nou travay ensam nou fini par gagne resultat », a-t-il conclu.

Pour sa part, Kailesh Jagutpal a mis l’accent sur le fait qu’il y a 35 000 personnes « qui addict avec la drogue dans moris en 2016. Mais le gouvernement ensemble avec banne ONG pé donne soin ek soutien à sa banne dimoune la pou ki nou reste trouve moins victimes ».  Il a également soutenu que les jeunes seront mieux encadrés contre la drogue avec le lancement du Centre Nénuphar de Montagne Longue. 

Tout en faisant l’éloge et la volonté du Premier ministre pour combattre la drogue, le ministre de la Santé et du « Wellness » a fait comprendre que le fléau de la drogue ne touche pas seulement les consommateurs mais aussi d’autres couches de la société.  « Afin de combattre cette ennemi, le ministère de la Santé  et du ‘Wellness’ est venu avec plusieurs mesures dont le Drug Control Master Plan », a-t-il souligné. 

Le PM : Je suis attristé par l’absence d’Ivan Collendavelloo au Conseil des ministres »

Aux questions des journalistes, le Premier ministre, Pravind Jugnauth  a répondu qu’il est attristé qu’Ivan Collendavelloo n’est plus au sein du Conseil des ministres.  Toutefois, il a concédé qu’il y a une divergence entre lui et son partenaire.

Cependant, il a laissé entendre que le travail se poursuit. 

Posted by on Jun 27 2020. Filed under Actualités, Featured, Société. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.