La CCID établit que Mario Nobin n’a pas aidé le suspect « Brasse » à obtenir un passeport d’urgence…



Le Xournal l’avait complètement soutenu contre les attaques de l’opposition qui l’avait accusé d’avoir aidé le skipper Brasse à obtenir d’urgence un passeport. C’est le temps qui nous donne raison.  Après deux ans d’enquête, le Central Criminal Investigation Department a conclu que les allégations formulées contre l’ex-commissaire de police ne reposent sur aucun élément précis. Son rapport a été transmis au directeur des poursuites publiques à la veille du couvre-feu sanitaire. 

Dans ce cas comme dans d’autres, l’opposition s’est souvent défoulée sur Mario Nobin allant même jusqu’à réclamer sa révocation. C’est la piètre image de l’opposition MMM-PTr au Parlement. Paul Bérenger a affirmé: « What has happened is a high degree of complete failure of intelligence and a high level of complicity in the police force? ». Tandis que Shakeel Mohamed s’est demandé : « Le Premier ministre devrait demander au commissaire de police de soumettre sa démission ou le limoger ». Mais le nouveau patron des prisons n’a pas à s’en faire. Il n’est coupable de rien. Dans notre édition 119 du 18 au 24 mai 2019, nous écrivons : « A Le Xournal, nous avons voulu laisser l’enquête se dérouler sereinement. Malheureusement, nous avons noté que le Commissaire de police est victime d’une campagne sournoise par une section de la presse. Il y a une démarche d’une section de l’Opposition à tout faire pour obtenir son départ et le remplacer ».  Aujourd’hui, certaines personnes doivent réviser leurs positions et présenter leurs excuses à Mario Nobin.

Posted by on Jul 9 2020. Filed under Actualités, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.