États-Unis. Les démocrates vont tenter une deuxième procédure de destitution de Trump



Les démocrates de la Chambre des représentants veulent enclencher une procédure de destitution de Donald Trump. Leur cheffe Nancy Pelosi a qualifié le président en exercice de « déséquilibré ».

La majorité démocrate à la Chambre des représentants prévoit de déposer lundi les articles d’une procédure de destitution contre Donald Trump, a-t-on appris ce vendredi de deux sources informées de ce projet.

Si ce projet aboutit, il constituerait une première dans l’histoire des États-Unis, où aucun président n’a jamais eu à affronter deux procédures de destitution.

Donald Trump a déjà subi une telle procédure, mise en échec par le Sénat sortant à majorité républicaine, pour ses efforts supposés afin de contraindre l’Ukraine à ouvrir une enquête sur les activités d’un fils de Joe Biden dans ce pays.

Mike Pence se refuse à le faire

A la suite de l’envahissement du Capitole par des partisans du président Trump, les démocrates ont appelé le vice-président Mike Pence et le cabinet de Donald Trump à activer le 25e amendement de la Constitution des États-Unis, qui leur permet d’écarter le président s’ils le jugent inapte à remplir ses fonctions. Mike Pence s’oppose à ce scénario, a dit l’un de ses conseillers.

Nancy Pelosi, la présidente démocrate de la Chambre des représentants, a qualifié ce vendredi Donald Trump de « déséquilibré » et a jugé que le Congrès devait tout faire pour protéger les Américains, même si le mandat de Donald Trump expire le 20 janvier.

Donald Trump, qui a sans relâche depuis l’élection du 3 novembre dénoncé des fraudes sans apporter la moindre preuve, a encouragé mercredi ses partisans réunis à Washington à marcher en direction du Capitole.

Les violences ont fait cinq morts

Après son discours, des centaines d’émeutiers sont entrés de force dans le Capitole, qui abrite les deux chambres du Congrès des États-Unis, contraignant les parlementaires à suspendre la procédure de certification définitive des résultats du scrutin présidentiel et à se réfugier dans des lieux sûrs.

Une fois ces partisans du président sortant évacués, les élus du Congrès ont confirmé la victoire de Joe Biden.

Ces violences dans et autour du Capitole ont fait cinq morts, une manifestante tuée par balle, un policier et trois personnes victimes d’incidents médicaux.

Posted by on Jan 10 2021. Filed under Economie, Featured, Monde. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.