Décès de Amobé Mévégué, journaliste et entrepreneur culturel



NÉCROLOGIE. Figure reconnue du monde de la culture et du show-business en Afrique et dans ses diasporas, Amobé Mévégué s’est éteint ce 8 septembre à 53 ans.

La nouvelle est tombée en plein après-midi, le mercredi 8 septembre. Amobé Mévégué, homme de médias, qui a consacré sa carrière à créer des ponts entre l’Afrique et les autres continents est décédé à l’âge de 53 ans, emporté par une « maladie soudaine », précise dans un communiqué le groupe France Médias Monde.

Un journaliste-entrepreneur

Amobé Mévégué, journaliste aux multiples casquettes, présentait depuis 2010 sur France 24 l’émission culturelle À l’affiche ! et une chronique musicale. Son visage et sa voix familiers étaient des plus appréciés par les téléspectateurs et les auditeurs de France Médias Monde, mais aussi d’autres médias, comme TV5Monde, MCM Africa, France Ô avec lesquels il a également collaboré avant de fonder en 2012 la chaîne panafricaine Ubiznews dont il était particulièrement fier. « À France 24 comme à RFI, Amobé Mévégué, citoyen voyageur des deux continents, a toujours su créer des ponts entre les cultures européennes et africaines », a salué le groupe public français.

Rien ne prédestinait cet homme reconnaissable par ses tenues africaines originales à devenir un véritable passeur de culture et un ambassadeur pour les artistes du continent. Originaire de la région du centre du Cameroun, Amobé Mévégué, né en 1968, est arrivé en France jeune. Après son bac, il s’oriente vers le cinéma et obtient une licence d’études cinématographiques. Passionné par le septième art, il prend ensuite la direction du Conservatoire libre du cinéma français, dont il sort diplômé en 1994.

Porte-voix de la culture africaine

Tôt dans les années 1980, il se lance dans le monde des médias avec l’idée en tête de mettre son talent et ses savoir-faire au service des cultures africaines et ses acteurs où qu’ils soient sur le continent et dans les diasporas. En France, il prend part à la création de Tabala FM, la première radio libre africaine qui émet depuis Paris. Féru de musique, Amobé Mévégué se lance dans la production avec l’émission Plein Sud sur RFI, en 1994. C’est un succès, et les auditeurs s’attachent à ce journaliste-entreprenur. Les artistes aussi sont conquis et surtout nombre d’entre eux semblent avoir trouvé en Amové Mévégué un porte-voix de leurs arts aussi bien auprès des plus hautes autorités qu’auprès du public. Dans ces années, il coproduit Africa Musica, un hit-parade des musiques africaines. Surtout, Amobé Mévégué ne s’était pas fixé de limites, touche-à-tout, il a un temps édité un magazine dénommé Afrobiz.

Homme de convictions, Amobé Mévégué était très impliqué dans les questions de diversité, il invitait les Africains à s’approprier leur histoire, au point de renoncer personnellement à son prénom français, Alain.

Les réactions de personnalités, de collègues, d’amis ou d’anonymes continuent d’affluer du monde entier. 

Posted by on Sep 9 2021. Filed under Actualités, En Direct, Featured, Sci-Tech. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.