La défense lunaire du fauconnier de la Lazio après son salut nazi



Dresseur de faucon, mais un vrai dans l’âme.

Lors d’une rencontre au Stadio Olimpico, Juan Bernabè a été gaulé en train de faire un salut nazi, bien encouragé par une partie des supporters ultras de la Lazio. Les dirigeants biancocelesti ont décidé de réagir en licenciant le dresseur aviaire.

À la suite de cette décision, Bernabè a cru bon de se confier au quotidien romain Il Messaggero. La prochaine fois, il respectera l’expression tourner sept fois la langue dans sa bouche, puisque l’Espagnol s’enfonce au fur et à mesure de l’interview : « Je ne sais pas pourquoi tout cette polémique a éclaté. Pour moi, c’est un salut militaire. J’ai une culture de droite, je soutiens le parti Vox (parti d’extrême droite espagnol, NDLR) et j’en suis fier. »

S’il a au moins la décence de ne pas nier son geste, la suite de son discours reste lunaire : « Je respecte Mussolini, il a fait tellement de grandes choses pour l’Italie. Idem pour Franco en Espagne. Je suis un admirateur des deux. »

Il pourra profiter du chômage pour ouvrir un livre d’histoire.

Posted by on Oct 22 2021. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.