Rehana Mungly Gulbul…son heure de gloire est arrivée !



Elle deviendra la première femme chef juge cette semaine

Pour la première fois dans l’histoire judiciaire de notre pays, une femme accédera au poste de Chef Juge. Comme annoncé par Le Xournal dans son édition du 3 juillet dernier, avec le départ de l’actuel Chef Juge Asraf Caunhye le 18 novembre prochain, c’est Rehana Mungly-Gulbul qui lui succèdera à ce poste. L’occasion pour nous de retracer le parcours de celle qui sera la toute nouvelle patronne du judiciaire.

L’actuelle No 2 du Judiciaire, Bibi Rehana Gulbul-Mungly marquera l’histoire en étant la première femme à occuper le poste de chef juge, et ce, après 54 ans de l’indépendance du pays. Elle succède ainsi à l’actuel Chef juge Asraf Caunhye qui tirera sa révérence le 18 novembre prochain, à l’âge de 67 ans, après avoir occupé ce poste pendant plus d’un an. On peut dire que cette nouvelle attribution est comme une justice divine pour celle qui sera la toute première patronne du judiciaire d’autant plus que dans le passé, elle a dû faire face à des campagnes malsaines et infectes menées par certains de ces détracteurs.

A Le Xournal, nous estimons que Rehana Mungly-Gulbul ‘is the right woman at the right place’ pour reprendre un dicton populaire en anglais. Nous croyons fermement qu’elle fera honneur à la femme mauricienne et également au pays de part cette nouvelle attribution. Cette native de Phoenix a connu une riche carrière longue de 37 années dans le judiciaire. Elle est connue pour son amabilité et son sens d’équité. La majorité des avocats, magistrats et juges la respectent pour ses jugements solidement motivés et complets.

De plus, la Senior Puisne Judge est aussi très appréciée dans les conférences internationales où elle a représenté le judiciaire en Afrique du Sud, en Inde et dans beaucoup d’autre pays. Ses arguments dans les conférences internationales sont souvent cités comme une référence pour le judiciaire.

Parcours

Bibi Rehana Mungly-Gulbul est née à Phoenix et a fait ses études primaires à l’école du gouvernement de Phoenix où elle a décroché la petite bourse qui lui a ouvert les portes du Queen Elizabeth College (QEC). En 1979, elle obtient la bourse d’Angleterre et choisit d’étudier le droit à l’université de Sussex. Son diplôme en poche, elle fait son entrée au célèbre Middle Temple pour y faire ses études de droit. En 1983, Rehana Mungly-Gulbul est admise au barreau en Angleterre et au Pays des Galles.

De retour à Maurice, elle travaille dans le privé pendant environ 6 mois avant de rejoindre le Parquet en 1984. Après quelques années, elle est nommée magistrate. En 1990, elle est nommée magistrate à la cour intermédiaire. Elle a gravi les échelons pour être nommée vice-présidente de la cour intermédiaire et ensuite présidente de la cour industrielle. En 2001, Rehana Mungly-Gulbul est nommée Deputy Master Registrar de la Cour suprême. En 2002, elle est confirmée comme Master and Registrar et juge de la cour des faillites.

Elle a prêté serment comme juge en 2008 devant le président de la République, feu sir Anerood Jugnauth. Elle a gravi les échelons pour occuper le poste de Senior Puisne Judge en 2020.

En 2008, elle est nommée juge à la Cour suprême et aussi juge à Rodrigues. Au mois de janvier 2021, elle fait la suppléance au poste de Senior Puisne Judge.

Mariée à l’avocat Raouf Gulbul, Rehana Mungly-Gulbul a deux enfants, un fils et une fille, qui étudient en Europe.

Une première dans les annales du judiciaire mauricien

L’île Maurice compte 11 Chief Judges depuis l’indépendance. Il s’agit de Michel Rivalland qui a servi de 1967 à 1970, Sir Jean François Maurice Latour-Adrien de 1970 à 1977, Sir William Henry Garrioch de 1977 à 1978, Sir Cassam Moollan de 1982 à 1988, Sir Victor Joseph Patrick Glover, de 1988 à 1994, Rajsoomer Lallah en 1995 seulement. Ariranga Pillay lui a succédé pour la période 1996 à 2007, Y. K. J. Yeung Sik Yuen a servi de 2007 à 2013, Kheshoe Parsad Matadeen de 2013 à 2019, Marc France Eddy Balancy de 2019 à 2020 et Ashraf Caunhye de 2020 à 2021. Rehana Mungly Gulbul sera la 12e Chef Juge, mais la première femme à occuper le poste de présidente du pouvoir judiciaire, pour une durée prévue de 2021 à 2027. Elle sera appelée “Lady Chief Justice”.

A noter qu’avec ce changement au sein du judiciaire mauricien, c’est la Juge Nirmala Devat qui occupera désormais le poste de Senior Puisne Judge.

Posted by on Nov 16 2021. Filed under Actualités, Economie, En Direct, Featured. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.