L’alliance PTr-MMM au No 2 : Les sino-mauriciens s’interrogent sur leur représentativité



Jeudi soir, les trois candidats de l’alliance PTr-MMM de la circonscription No 2 étaient face à un groupe de Sino-mauriciens. Les membres de ce groupe ont exprimé leur incompréhension quant à la non-investiture de Kee Chong Le Kwong Wing, député sortant de la circonscription No 20.
« Sur les 16 députés sortants du MMM, 14 ont obtenu une investiture. Et pourquoi pas Kee Chong Li Kwong Wing et quid de la représentation de la communauté sino-mauricienne dans un gouvernement éventuel PTr-MMM ?», devait demander André Lee, porte-parole du Regroupement des associations sino-mauriciennes aux trois candidats. Répondant à cette question, Reza Uteem a expliqué que d’après les termes de l’alliance PTr-MMM, il faut au moins un candidat PTr ou un candidat MMM dans chaque circonscription.

Il explique que les deux leaders n’ont pas eu la tâche facile et a demandé à « regarder au-delà de cet aspect communal », rassurant par la même occasion que toutes les composantes de la société mauricienne sont représentées. Sylvio Tang, ancien ministre de la circonscription No 2, intervenant à la fin de cette session de question-réponse, devait demander à ce qu’il adviendra de la représentativité de la communauté sino-mauricienne dans un éventuel gouvernement PTr-MMM si Michael Sik Yuen, candidat dans la circonscription No 17, n’est pas élu.

Posted by on Nov 21 2014. Filed under Featured, Politique. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.