Liverpool, Rodgers assume la défaite



Le manager de Liverpool, Brendan Rodgers, s’est exprimé à l’issue de la rencontre perdue face à Crystal Palace (3-1).

“Nous concédons des buts stupides. Nous n’avons personne à blâmer, seulement nous-mêmes. En tant qu’entraîneur, j’assume l’entière responsabilité de cette défaite. Nous avons beaucoup de jeunes éléments, des joueurs qui sont arrivés au club, mais nous devons faire mieux” a lâché Brendan Rodgers, l’entraîneur de Liverpool, au micro de Sky Sports, après la défaite des siens face à Crystal Palace (3-1). Après 12 journée de championnat, les Reds occupent la 12e place de Premier League, à 18 points de Chelsea, leader.

«Je n’ai pas la prétention de penser que mon job peut résister à tout», a reconnu dimanche l’entraîneur de Liverpool Brendan Rodgers après la défaite des siens à Crystal Palace (1-3) lors de la 12e journée de Premier League. On communique bien avec les dirigeants, nous sommes honnêtes et ouverts l’un envers les autres. Je sais que l’on doit obtenir des résultats, que les propriétaires doivent voir des progrès», a ajouté le technicien Nord-Irlandais sur Sky.

Après leur 4e revers d’affilée toutes compétitions confondues, les Reds, vice-champions la saison dernière, se retrouvent 12e avec 14 points. Mercredi, ils se déplacent à Ludogorets en Ligue des champions pour essayer de rattraper une qualification actuellement compromise en 8e de finale. «On s’est développé très bien et rapidement jusque-là. Je ferai toujours de mon mieux, a poursuivi Rodgers, pour sa défense. On est dans une nouvelle phase, mais on ne peut pas se plaindre. Il y a plus de matches, et moins de temps pour les préparer. Il faut trouver un moyen de gagner des matches et pour retrouver nos fondamentaux».

Posted by on Nov 24 2014. Filed under Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.