Le top du copinage, l’improbable Ramos et les Bleus pour Ronaldo: le détail des votes du Ballon d’Or



Comme toujours, les votes pour le Ballon d’Or 2014 ont livré de petites surprises. Si beaucoup ont donné leur préférence en fonction de leur relation, certains avaient une idée bien particulière du meilleur joueur de l’année.

Le copinage fonctionne à fond

Ronaldo vote pour les Madrilènes, Messi pour les Barcelonais et… les Argentins
Si Manuel Neuer n’a pas pu voter, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi ont pris part au vote, en tant que capitaine de leur sélection. Et ils n’ont surtout pas oublié leurs équipiers. C’est simple, CR7 s’est fait plaisir avec un podium uniquement constitué de joueurs du Real Madrid : Sergio Ramos en premier, Gareth Bale en deuxième et Karim Benzema en troisième. Mais Lionel Messi n’a pas été en reste. Comme CR7, la Pulga n’a pas voté pour un concurrent direct mais a donné ses points à ses partenaires, de la sélection argentine ou du Barça. Il a placé Angel Di Maria en tête et a complété son trio avec Andres Iniesta et Javier Mascherano.

Comme en témoignent les choix de CR7 et de Messi, voter au Ballon d’Or c’est aussi devenu une histoire de copinage. Surtout depuis 2010 et le nouveau mode de scrutin. Les capitaines et les sélectionneurs ont parfois tendance à contenter leurs coéquipiers. Cette année ne déroge pas à la règle. Les Allemands ont ainsi voté pour… des Allemands. Manuel Neuer, Philipp Lahm et Thomas Müller pour Bastian Schweinsteiger. Et Neuer, Lahm puis Schweinsteiger pour Joachim Löw. Mais eux ont au moins un argument de poids : ils ont été champions du monde. D’autres ont opéré des choix plus contestables. Mais tout autant marqués du sceau du copinage.

Vincent Kompany a lui placé deux Belges en tête de son Top 3 : Thibaut Courtois et Eden Hazard. Tout juste débarqué au FC Barcelone, Claudio Bravo a, lui, trouvé un bon moyen pour faciliter encore un peu plus son intégration : il a donné ses cinq points à Lionel Messi et a mis Andres Iniesta en deux. Diego Godin a, de son côté, voté pour ses anciens coéquipiers de l’Atlético Madrid : Diego Costa et Thibaut Courtois. Capitaine de la Colombie, Falcao n’a pas oublié James Rodriguez, premier de son vote, et son coéquipier à United, Di Maria, troisième. Mais les Français font aussi dans le relationnel puisque Didier Deschamps et Hugo Lloris ont tous les deux nommé Karim Benzema. Enfin, le sélectionneur suédois Erik Hamren a “évidemment” accordé ses cinq points à Zlatan Ibrahimovic.

Pas de surprise chez Didier Deschamps et Hugo Lloris. Le sélectionneur des Bleus et son capitaine ont plébiscité Cristiano Ronaldo. Mais ils n’ont pas oublié Karim Benzema (2e pour Lloris, 3e pour Benzema) ni Manuel Neuer (2e pour DD, 3e pour Lloris). Le journaliste français, Gérard Ejnes a, lui aussi, voté pour Cristiano Ronaldo devant Arjen Robben et Manuel Neuer. Parmi les trois représentants de la France, aucun n’a accordé un vote à Lionel Messi. Alain Giresse, sélectionneur du Sénégal, a, lui, le bon tiercé dans l’ordre, Hervé Renard n’est pas loin (Ronaldo, Neuer, Messi). Paul Le Guen (Oman) a placé Karim Benzema en troisième place (derrière Ronaldo et Neuer).

Emmanuel Tregoat (Tchad) a choisi de voter pour Ronaldo, Robben puis Neuer, Henri Kasperczak a opté pour Neuer, Ronaldo et Mascherano. Tout nouveau sélectionneur de l’Algérie, Christian Gourcuff a choisi de voter pour Lahm devant Messi et Robben. Chantre du beau jeu collectif, l’ancien coach des Merlus n’est pas le seul Français à ne pas avoir retenu Cristiano Ronaldo dans sa sélection. Alain Perrin (Müller, Messi, Robben) et Claude Leroy (Neuer, Robben, Touré) n’ont pas placé le Portugais dans leur sélection.

Ramos, Pogba, Diego Costa, Benzema : Les Ballons d’Or les plus surprenants
La FIFA avait pris les devants pour s’éviter des votes trop exotiques en sélectionnant 23 joueurs. Malgré tout, certains votants ont fait des choix plutôt surprenants. Exit Ronaldo, Messi, Neuer, Robben, Neymar, Lahm ou Müller. Non, eux ont choisi de voter pour des hommes moins exposés. Diego Costa a signé une Coupe du monde catastrophique ? Qu’importe, Diego Godin, son ancien équipier à l’Atlético, et Anthony Griffith (Montserrat) lui ont attribué la première place de leur sélection.

Götze a marqué l’unique but de la finale de la Coupe du monde. Pour le reste ? Des matches débutés sur le banc en sélection durant le Mondial. Pourtant, les trois représentants de Sainte-Lucie (!) et le sélectionneur de Malte ont attribué leur première place au milieu offensif du Bayern. On sait déjà où Götze doit passer ses vacances. Le journaliste de Djibouti a, lui, choisi de voter pour Benzema. Et si le journaliste de Tahiti avait été le seul à voter, Paul Pogba aurait remporté la précieuse récompense. Sergio Ramos, lui, n’a récolté que 0,33% des voix et termine bon dernier. Pourtant, un votant l’a placé tout en haut de sa hiérarchie. Qui ? Cristiano Ronaldo…

Posted by on Jan 13 2015. Filed under Featured, Sports. You can follow any responses to this entry through the RSS 2.0. You can leave a response or trackback to this entry

Leave a Reply

Search Archive

Search by Date
Search by Category
Search with Google

Photo Gallery

Copyright © 2011-2016 Minority Voice. All rights reserved.